9 effets surprenants associés à une baisse de sérotonine

Au-delà des problèmes d'anxiété ou de dépression, une carence en sérotonine peut envoyer de nombreux signaux que nous ne devons pas négliger, car ils peuvent nous indiquer que quelque chose ne va pas avec ce neurotransmetteur.
baisse de sérotonine effets
La sérotonine est la substance chimique qui nous rend heureux, qui déclenche en nous une agréable sensation de bien-être général.

Cependant, ses fonctions vont bien au-delà de la gestion de cet état émotionnel agréable.

La sérotonine, ou 5-hydroxytryptamine (5-HT), en plus d’agir dans notre cerveau comme un neurotransmetteur, joue également le rôle d’une hormone lorsqu’elle parvient dans notre flux sanguin.

Elle a donc un impact important et de nombreuses fonctions dans le fonctionnement de notre corps et de notre esprit. Nous savons qu’elle est, entre autres, indispensable à notre santé osseuse, à la régénération hépatique et à la division cellulaire.

Ce composé chimique de notre organisme est aussi fascinant que merveilleux. En effet, grâce à la 5-HT, nous pouvons disposer d’un équilibre interne qui garantit le bien-être de tous les processus qui sont indispensables à notre santé globale.

Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer les effets que peut avoir une baisse de sérotonine sur notre organisme.

Il est important de prendre en compte que ces symptômes sont souvent attribués à d’autres maladies, alors qu’ils peuvent simplement être dus à un dysfonctionnement au niveau des neurotransmetteurs ou des hormones.

1. Un faible taux de sérotonine provoque des problèmes digestifs

Il est possible que vous n’ayez jamais entendu parler des péristases. Ce terme fait référence aux contractions qui se produisent dans notre tractus digestif et qui ont un but simple : transporter les aliments et les liquides que nous ingérons à travers notre système digestif.

Lorsque nous connaissons une baisse de sérotonine, nos cellules produisent moins de calcium.

Moins nous disposons de calcium, plus nos muscles digestifs se relâchent. Ils ne se contractent plus suffisamment et notre digestion peut nous paraître plus lente et plus lourde.

 

2. La relation entre une baisse de sérotonine et le syndrome du côlon irritable

baisse de sérotonine et syndrome du côlon irritable

Voici une donnée très intéressante : environ 95% de la sérotonine que nous produisons est stockée dans nos intestins. Une carence en sérotonine peut donc avoir un impact majeur sur le fonctionnement de ces organes si précieux pour notre organisme.

  • Il est fort probable que nous souffrions d’épisodes de constipation si nous subissons une baisse de sérotonine .
  • De plus, à cause de la détérioration musculaire du système digestif que nous avons pu évoquer précédemment, nous nous exposons à souffrir du syndrome du côlon irritable.

Si vous souffrez des troubles dont nous venons de parler, demandez à votre médecin qu’il vous prescrive des analyses de sang pour voir si vos symptômes sont potentiellement en lien avec une baisse de sérotonine dans votre organisme.

Lire également : Ce que vous devez manger si vous souffrez du côlon irritable

3. Un affaiblissement du système immunitaire

Si vous vous sentez très fatigué en ce moment, que vous souffrez d’une faiblesse musculaire, d’une fatigue extrême et d’une mauvaise humeur constante, et que vous êtes en plus victime d’infections ou de rhumes fréquents, vous devez rapidement consulter votre médecin.

Un faible taux de sérotonine peut fragiliser la réponse immunitaire de notre corps, qui ne nous protège alors plus aussi bien contre les maladies.

 

4. Des altérations de l’horloge biologique

baisse de sérotonine et insomnie

Un taux bas de sérotonine peut totalement altérer notre rythme circadien. La plupart du temps, les personnes qui en souffrent peuvent avoir davantage envie de dormir le jour que la nuit.

  • Cependant, il nous faut signaler que cette somnolence diurne peut aussi être la conséquence d’un état de dépression.
  • Les dépressions endogènes peuvent également être causées par une baisse de sérotonine.

5. Un goût prononcé pour les aliments salés

Voici une information assez étonnante : les personnes qui souffrent d’une carence en sérotonine dans leur organisme ont davantage besoin de sodium que les autres, voilà pourquoi elles sont très attirées par les aliments salés.

Cependant, ce symptôme seul n’est pas suffisant pour diagnostiquer immédiatement un déficit en 5-HT. Il doit être associé à d’autres processus comme une mauvaise humeur constante, de la fatigue, de troubles digestifs…

 

6. Une dépression

baisse de sérotonine et dépression

Nous l’avons déjà signalé au cours de cet article. Une baisse de sérotonine peut provoquer une chute drastique de notre état d’esprit.

  • De fait, il existe une relation directe entre la sérotonine et le développement de la dépression.
  • Cette relation puise sa source dans la baisse du nombre de récepteurs capables de recevoir la sérotonine et, à l’inverse, dans l’augmentation du taux de tryptophane, un acide aminé qui permet de réguler la sérotonine.

Parfois, le simple fait d’améliorer notre alimentation et de pratiquer un sport est suffisant pour améliorer notre état d’esprit, si la dépression ressentie est légère.

Cependant, dans la majorité des cas, il est nécessaire d’avoir recours à des médicaments pour rétablir notre taux de sérotonine à un niveau normal.

Découvrez également : 6 habitudes quotidiennes qui peuvent entraîner une dépression

7. De l’anxiété

Notre corps dispose environ de 14 récepteurs différents de la sérotonine, le 5-HT1A étant le récepteur le plus important.

Si, à un moment donné de notre existence, ce récepteur expérimente des dysfonctionnements, nous allons devenir bien plus susceptibles, nerveux, préoccupés et anxieux.

C’est un phénomène très curieux que nous devons prendre en compte. En effet, l’anxiété, tout comme la dépression, peuvent avoir des origines chimiques.

 

8. La migraine

baisse de sérotonine et migraines

La sérotonine joue un rôle clé dans le développement et l’apparition de migraines.

L’origine de la plupart de ces céphalées incapacitantes serait à rechercher du côté d’une carence en tryptophane, le précurseur de la sérotonine, qui régule sa production.

Découvrez également : Les causes méconnues de migraines

9. Des troubles de la mémoire

Un manque d’attention, de la fatigue, des difficultés à nous concentrer sur certaines informations et à les retenir sont des troubles qui peuvent également être en lien avec la sérotonine.

Ces symptômes sont fréquents chez les personnes qui souffrent de dépression. Pour autant, lorsque le patient touché consomme des médicaments adaptés, il peut rapidement être résorbé.

Pour conclure, nous avons pu constater que la sérotonine intervient dans un grand nombre de nos processus corporels. Les 9 aspects que nous venons de citer ne sont que la partie immergée de l’iceberg.

Voilà pourquoi il est nécessaire, si vous souffrez d’un quelconque mal-être physique ou émotionnel, de consulter votre médecin.

Un régime alimentaire équilibré, des exercices physiques et la prise de médicaments adaptés peuvent rapidement vous rendre le bien-être que vous avez perdu.