Acouphènes : comment les prévenir ?

Les tinnitus ou acouphènes sont des symptômes gênants dans l'oreille. Cela peut être une véritable torture pour les personnes qui en souffrent, d'entendre ces bourdonnements qui n'ont aucune origine dans le monde extérieur. Quelles sont leurs causes ?
Acouphènes : comment les prévenir ?

Dernière mise à jour : 06 avril, 2021

Les acouphènes peuvent se définir comme un bourdonnement dans les oreilles. Ce dernier ne provient pas d’une source sonore extérieure, mais se répercute à l’intérieur du corps, sans que l’on puisse préciser son origine.

Même si l’on parle souvent d’un bourdonnement, certains patients évoquent également un sifflement ou des cliquetis à l’intérieur de l’oreille. Le son et la tonalité avec laquelle ils sont perçus sont également variables, pouvant être graves ou aigus. 10 % de la population a déjà expérimenté des acouphènes.

Les acouphènes bilatéraux existent, même s’ils se présentent plus souvent de façon unilatérale. Autrement dit, on les entend principalement d’un côté de la tête et non des deux. Dans les deux cas, les causes sont les mêmes.

D’un point de vue médical, il existe deux types généraux de tinnitus, ou acouphènes :

  • Objectif. Il est très rare. Cet acouphène n’est pas seulement entendu par le patient, mais également par le médecin lorsqu’il réalise l’examen clinique.
  • Subjectif. Seul le patient peut l’entendre. La grande majorité des cas présentent cette symptomatologie, d’où la difficulté de la traiter. Ce n’est que la personne qui souffre qui peut décrire l’acouphène et à quel moment il survient.

Les causes des acouphènes

Il faut savoir que les acouphènes sont la manifestation d’une cause. En d’autres termes, un acouphène n’est pas une maladie en soi, il s’agit plutôt d’un symptôme. Parmi les causes les plus communes, nous pouvons citer les suivantes :

  • Âge. La vieillesse s’accompagne d’une perte de la capacité auditive qui devient plus évidente après 60 ans. Cette perte auditive est associée au tinnitus.
  • Exposition à un environnement bruyant. Les personnes qui travaillent longtemps avec des machines bruyantes ou qui écoutent de la musique avec des appareils portables peuvent subir des lésions auditives. La stimulation excessive du tympan et du système auditif entraîne des acouphènes. Parfois, ces acouphènes sont temporaires, et cessent lorsque la source du bruit s’arrête. Mais d’autres fois ils deviennent chroniques.
  • Cérumen. Les bouchons cireux dans le conduit auditif génèrent une mauvaise interprétation du son qui peut entraîner des acouphènes.
  • Osselets de l’oreille. Au sein du système auditif, il existe un chaînon fondamental qui sont les trois osselets marteau, enclume et étrier. Ces petits os peuvent durcir à cause d’une condition connue sous le nom d’otospongiose, dont l’un des symptômes est l’acouphène.
Une femme qui se bouche les oreilles.

“L’accumulation de cérumen ainsi que l’exposition à des bruits trop forts peuvent causer des acouphènes. Mais ils peuvent également être le signe de certaines maladies.”

Découvrez aussi : Comment éliminer les bouchons de cérumen de façon naturelle ?

Types d’acouphènes

Même s’il existe une subjectivité logique dans la description des acouphènesle ton et le volume peuvent orienter le diagnostic. Ils ne sont pas définitifs, mais aident le médecin à identifier la cause sous-jacente pour la traiter.

  • Les cliquetis ou les détonations, par exemple, font référence à des problèmes musculaires. Ils peuvent provenir de contractions musculaires brusques des muscles qui entourent l’oreille ou de l’articulation de la mâchoire proche.
  • Le système cardiovasculaire est également capable de générer des bourdonnements dans les oreilles. Le flux sanguin qui augmente en cas d’hypertension artérielle ou lors des changements de position est perçu comme un tinnitus. Plus grave encore peut être l’existence d’un anévrisme près de l’oreille. Autrement dit une dilatation des artères avec possibilité de rupture.
  • Un acouphène à la tonalité grave est initialement causé par l’otospongiose ou la présence de cérumen excessif. Au contraire, une tonalité aigue est généralement la cause d’une perte d’audition due à l’âge ou à l’exposition à des bruits forts.
  • Une cause préoccupante sont les tumeurs de l’oreille ou de la région de l’encéphale proche de l’oreille. Ces acouphènes n’ont pas de son particulier et peuvent être graves ou aigus.
Un médecin qui examine les oreilles d'une femme.

“Le ton et le volume sonore de l’acouphène dans l’oreille peuvent être utiles pour orienter le diagnostic. Parfois, des examens supplémentaires sont nécessaires.”

Lisez également : Remèdes naturels contre les douleurs aux oreilles

Facteurs de risque et prévention

Comme nous venons de l’expliquer, les causes des acouphènes sont variées et définissent une approche de diagnostic. En fonction des causes, nous pouvons alors déchiffrer les mesures de prévention à appliquer. Fondamentalement, la prévention du tinnitus comprend les points suivants :

  • Diminuer l’exposition à des bruits forts. Il est scientifiquement prouvé que les bruits forts sont capables d’endommager les cellules auditives. Il existe une législation dans presque tous les pays qui oblige à fournir une protection auditive dans les emplois qui peuvent affecter les oreilles. Les ouvriers d’usine, de construction, ainsi que les musiciens sont les plus exposés.
  • Contrôler la capacité auditive avec l’âge. Au fur et à mesure que nous vieillissons, nous devons renforcer les contrôles de l’audition et de sa fonction en effectuant des examens réguliers.
  • Eliminer le tabac. Comme d’autres facteurs de risque, le tabagisme est capable de générer de multiples problèmes de santé, y compris les acouphènes.
  • Réduire les problèmes cardiovasculaires. Les patients souffrant d’hypertension, d’insuffisance cardiaque et d’athérosclérose sont plus susceptibles de développer des acouphènes.

Pour conclure, il ne s’agit manifestement pas d’une situation ou d’un symptôme qui requiert une alarme extrême. C’est néanmoins un sujet d’inquiétude. Les mesures adéquates, prises à temps, évitent l’apparition de ce symptôme et de ces gênes. Bien entendu, dès la première apparition, il est préférable de consulter rapidement un professionnel plutôt que de laisser passer.

Cela pourrait vous intéresser ...
Acouphènes : comment les réduire par l’alimentation ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Acouphènes : comment les réduire par l’alimentation ?

Il existe plusieurs techniques pour apaiser ou réduire les acouphènes. Nous allons vous proposer des suggestions dont vous pouvez tenir compte.



  • Curet, Carlos, and Darío Roitman. “TINNITUS–EVALUACIÓN Y MANEJO.” Revista Médica Clínica Las Condes 27.6 (2016): 848-862.
  • Sánchez, José Antonio Pérez. “Un ruido eterno en los oídos llamado Acúfenos: Revisión Sistemática.” Acercamiento multidisciplinar a la salud (2018): 115.
  • De la Fuente Cañibano, Rebeca, Mario Andrés Castillo Wisman, and Alejandro Harguindey Antolí-Candela. “Acúfenos.” FMC: Formación Médica Continuada en Atención Primaria 22.1 (2015): 3-9.