12 aliments que les femmes enceintes devraient éviter

Pendant la grossesse, ce qui est ingéré est aussi important que ce qui ne l'est pas. Il existe plusieurs aliments que les femmes enceintes devraient éviter, car ils sont potentiellement nocifs pour la grossesse.
12 aliments que les femmes enceintes devraient éviter

Dernière mise à jour : 25 août, 2022

Il y a certains aliments que les femmes enceintes devraient éviter. Ils sont plus nombreux que beaucoup de personnes ne le pensent, et plusieurs d’entre eux sont inclus dans un régime alimentaire commun. Il est important de les identifier et de ne pas les consommer.

Le bébé acquiert les nutriments de la nourriture de la mère. Les aliments que les femmes enceintes peuvent affecter le développement de ce dernier.

Le plus grand risque réside dans les aliments qui sont plus susceptibles d’abriter des micro-organismes capables de traverser le placenta. Une telle situation pourrait entraîner des complications, comme la salmonellose ou la listériose.

Nutrition pendant la grossesse

La nutrition est un aspect fondamental pendant la grossesse. Le plus conseillé est que chaque repas contienne les 5 groupes alimentaires, à savoir :

  1. Fruits
  2. Légumes
  3. Céréales
  4. Protéines
  5. Produits laitiers

Les légumes doivent occuper la moitié de l’assiette. À ce qui précède, il convient d’ajouter des suppléments de vitamines prénatales. De manière générale, la consommation de produits à forte teneur en sucre, ainsi que ceux ultra-transformés, doit être réduite au minimum.

Les viandes maigres et les graisses monoinsaturées ou polyinsaturées, comme l’huile d’olive, sont à privilégier. Aussi, il est conseillé d’opter pour des grains entiers, car ceux-ci sont plus faciles à digérer.



Les aliments que les femmes enceintes devraient éviter

Tout comme il existe des recommandations sur ce que les femmes enceintes doivent consommer, il existe également des recommandations sur les aliments que les femmes enceintes doivent éviter. Nous verrons bientôt ce qu’ils sont.

1. Poisson avec une grande quantité de mercure

Bien que le poisson soit une excellente source de protéines et d’acides gras oméga-3, certains d’entre eux contiennent des niveaux élevés de mercure, ce qui peut être dangereux pour la mère et le bébé. Les poissons suivants font partie de la liste noire :

  • Thon rouge
  • Maquereau
  • Requin
  • Marin
  • Espadon

Ces poissons ne doivent jamais être consommés crus. Et ce, car il existe un risque de transmission de listeria. Cette bactérie peut infecter des organes clés, tels que le cerveau et la moelle épinière, ainsi que la circulation sanguine.

Le poisson fumé présente également ces risques.
Le thon en conserve est déconseillé aux femmes enceintes.
Le thon rouge peut contenir de grandes quantités de mercure. Ce métal lourd peut traverser le placenta et atteindre le fœtus.

2. Fruits de mer

Parmi les aliments que les femmes enceintes doivent éviter, figurent tous les fruits de mer crus. Les produits comme les gambas, palourdes, huîtres, moules et huîtres doivent toujours être consommés bien cuits. Ces aliments peuvent transmettre l’anisakis, un parasite qui cause de graves dommages digestifs.

3. Viandes insuffisamment cuites

Un autre aliment que les femmes enceintes devraient éviter est la viande insuffisamment cuite ou mal cuite. Mal cuite, la viande peut aussi héberger le parasite listeria.

En outre, divers types de viande contiennent un parasite appelé Toxoplasma gondii, qui peut provoquer la toxoplasmose. Le poulet, quant à lui, doit toujours être entièrement cuit.

4. Préparations de viande

Il existe plusieurs préparations de viande qui peuvent contenir des parasites ou des bactéries. Parmi elles, figurent les pâtés, le poulet farci, le jambon cru et le foie gras.

Sont également inclus dans ce groupe les saucisses, la mortadelle et le salami. Il est préférable de les éliminer complètement de l’alimentation.

5. Aliments non pasteurisés et certains fromages

Divers produits laitiers font également partie des aliments que les femmes enceintes doivent éviter. Il leur est interdit de boire du lait cru ou l’un de ses dérivés. Tous les produits laitiers consommés doivent avoir été pasteurisés, car il existe un risque élevé de transmission de micro-organismes nuisibles.

Une attention particulière doit également être portée aux fromages à pâte molle et aux fromages persillés. Ceux-ci ont plus d’humidité et moins d’acidité que les fromages durs ; il est donc très facile pour les bactéries de s’y installer. Parmi celles-ci, figurent le brie, la feta, le gouda et le cheddar.



6. Œufs

Les œufs crus ou insuffisamment cuits figurent également sur la liste des aliments que les femmes enceintes devraient éviter. Ils présentent le risque de transmission de la salmonellose.

L’idéal est de les manger cuits, lorsque le jaune est très dur. Il ne convient pas de consommer certaines préparations á base d’œufs, comme la mayonnaise maison, le lait de poule, la sauce hollandaise et la pâte crue.

7. Soyez prudent avec les fruits et légumes

Les fruits et légumes sont plus que conseillés pendant la grossesse.

Cependant, il est très important de s’assurer qu’ils sont bien lavés, autrement le risque de contracter la toxoplasmose est présent. Tous les types de germes crus doivent être évités, car ils contiennent souvent des bactéries telles que E. Colli et Salmonella.

8. Sucreries, glucides et restauration rapide

Bien que ces types d’aliments ne soient pas interdits, il est conseillé de les éviter. Ils contiennent généralement des niveaux élevés de sucre ou beaucoup de matières grasses. De plus, ce sont des produits qui favorisent la prise de poids.

9. Caféine

La caféine en tant que telle ne fait pas partie des aliments que les femmes enceintes devraient éviter. Cependant, il est très important de bien régular sa consommation.

Il est conseillé de ne pas boire de boissons contenant de la caféine pendant le premier trimestre de la grossesse. Puis jusqu’à un maximum de 300 milligrammes par jour, ce qui équivaut à une grande tasse.

10. Tisane

Les tisanes et les suppléments à base de plantes doivent être évités pendant la grossesse. Il n’y a aucune preuve qu’ils causent des dommages, mais il n’y a non plus aucune preuve qu’ils n’en causent pas. Les informations à ce sujet sont très peu nombreuses, il est donc préférable de faire preuve de prudence.

11. Alcool

L’alcool ne peut pas être considéré comme un aliment, mais il est important de l’inclure dans la liste des produits à ne pas consommer pendant la grossesse. Bien qu’une certaine controverse subsiste à cet égard, la vérité est qu’il existe suffisamment de preuves indiquant que l’alcool augmente le risque d’insuffisance pondérale à la naissance, de naissance prématurée et d’avortement.

L'alcool est interdit pendant la grossesse.
Aucune quantité d’alcool n’est acceptable pendant la grossesse. Cette substance peut toujours nuire au fœtus.

12. Autres

Les autres aliments que les femmes enceintes devraient éviter sont les sandwichs emballés, car ils contiennent souvent de la viande, du fromage et des légumes mal cuits. Aussi, les algues brunes sont contre-indiquées, car elles peuvent avoir des effets nocifs sur la fonction thyroïdienne de la mère.

Les algues vertes sont à consommer avec parcimonie.

Prenez soin de votre alimentation pendant la grossesse

Les aliments que les femmes enceintes devraient éviter, de manière générale, sont ceux qui ne sont pas bien cuits ou désinfectés. La nourriture est une voie de transmission d’agents biologiques nocifs, lesquels pourrait affecter la grossesse.

Il est également très important de respecter les mesures d’hygiène correctes, telles que se laver les mains avant de manger et garder propres les ustensiles de cuisine. De même, conservez correctement les aliments et ne mélangez pas les aliments crus avec les aliments cuits.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nutrition dans une grossesse multiple : les principales considérations
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Nutrition dans une grossesse multiple : les principales considérations

La nutrition dans une grossesse multiple est un point important à considérer pour que les fœtus se développent efficacement.



  • Valls, A., Pascual, C. Y., & Esteban, M. M. (2003). Anisakis y anisakiosis. Allergologia et immunopathologia, 31(6), 348-355.
  • Pamer, E. G. (2004). Immune responses to Listeria monocytogenes. Nature Reviews Immunology, 4(10), 812-823.
  • Edmundo, B. R. R., Saraí, D. Q. M., de Jesús, G. G. G., Elizabeth, M. Z. C., Carolina, S. L., & María, T. B. R. (2005). Conocimientos de mujeres gestantes sobre los requerimientos nutricios en el embarazo. Rev Enferm IMSS, 13(1), 3-7.