Aliments qui favorisent la fatigue et ceux qui donnent de l’énergie

21 janvier 2018
Si au cours de la journée vous vous sentez fatigué, manquez d'énergie ou avez des difficultés à vous concentrer, cela peut être dû à votre alimentation.

Différents facteurs peuvent être à l’origine de la fatigue ressentie pendant la journée : stress, peu de repos, sédentarité. Mais sachez aussi que l’alimentation joue un rôle. Nous vous invitons à découvrir quels sont les aliments qui favorisent la fatigue et ceux qui, à l’inverse, apportent de l’énergie.

Une alimentation déséquilibrée riche en graisses et en sucres raffinés peut provoquer une fatigue physique et mentale. Un régime avec ces caractéristiques est généralement déficient en vitamines et minéraux.

Quels aliments favorisent la fatigue ?

mauvaises-habitudes-qui-vous-vieillissent-mauvaise-alimentation

L’excès de calories et une quantité abondante de nourriture surchargent le système digestif et forcent le corps à se concentrer sur cette tâche. Cela soustrait l’énergie de l’organisme, générant une fatigue qui rend difficile l’exécution des activités.

Les aliments qui causent habituellement la fatigue sont :

  • Repas préparés. Ils ont une teneur élevée en farine, sel et sucre, en plus d’une bonne saveur. Le corps doit faire un grand effort pour les digérer, ce qui conduit à une digestion plus lourde que la normale.
  • Glucides. Le pain blanc, le riz blanc, les pâtes et les biscuits peuvent donner un regain d’énergie, mais ils produisent ensuite de la somnolence, de la lenteur et de la fatigue.
  • Sucre raffiné. Lors de l’ingestion d’aliments contenant du sucre, le pancréas commence à pomper de l’insuline. Avec cela, l’énergie augmente, mais elle disparait rapidement. C’est le cas des pâtisseries, des gâteaux, des chocolats, des glaces.
  • Caféine. Elle génère de l’hyperactivité parce que c’est une boisson stimulante. Energiquement elle active les fonctions du corps, mais vous ne pouvez pas en abuser. Elle produit de l’insomnie, de la fatigue et, chez certaines personnes, elle peut causer des problèmes digestifs.
  • Alcool. C’est un dépresseur naturel du système nerveux. Sa consommation affecte les neurotransmetteurs, rendant les influx nerveux plus longs à atteindre le cerveau. Sa consommation augmente la fatigue.
  • Mauvaise hydratation. La consommation d’eau est essentielle. Les symptômes d’une mauvais hydratation sont des maux de tête, des problèmes de concentration, de la lourdeur, entre autres.

Il est important de faire un meilleur choix de nourriture. Choisissez celles qui contiennent des nutriments, des vitamines et des antioxydants afin que nous puissions avoir une bonne digestion et générer l’énergie nécessaire pour effectuer les tâches quotidiennes et les exercices.

Cet article peut vous intéresser : Les 11 clés d’une alimentation anti-inflammatoire

Quels aliments équilibrent l’organisme ?pain

Les aliments qui équilibrent le corps sont des nutriments riches qui fournissent de l’énergie de manière stable, aident à surmonter la fatigue et à maintenir le système nerveux en bon état de fonctionnement.

  • Grains entiers, avoine, riz, millet, seigle.
  • Les légumineuses, qui sont une excellente source de glucides qui fournissent des protéines, des fibres, des vitamines et des minéraux.
  • Les légumes, en particulier ceux à feuilles vertes, riches en magnésium, en calcium et en oligo-éléments.
  • Les graines, qui ont une forte concentration en acides gras essentiels tels que les oméga 3 et les oméga 6. Exemple: citrouille, lin, noix, tournesol, amandes.
  • Les fruits sont des générateurs d’énergie par excellence. Ils contiennent des sucres, mais aussi des fibres d’excellente qualité. En outre, ils contiennent beaucoup d’eau, sont facilement digérés et sont très énergiques.

Cet article peut vous intéresser : Mythes autour des aliments cancérigènes

Conseils supplémentaires pour éviter de favoriser la fatigue physique et émotionnelle

Fatigue chronique

  • Prenez un petit déjeuner pour ne pas vous sentir affamé. Mangez une tasse de céréales et de fruits tous les matins.
  • Essayez de réduire le stress afin d’éviter une hausse du taux de cortisol.
  • Essayez de dormir entre 7 et 8 heures par nuit.
  • Pratiquez une activité physique et des activités physiques qui vous détendent.
  • Incluez dans votre alimentation des compléments qui apportent de l’énergie tels que le ginseng ou la gelée royale. Ced aliments contiennent des vitamines et des minéraux qui servent également d’antioxydants.
  • Prenez des infusions qui aident à dynamiser votre corps.
  • Reposez-vous pendant une demi-heure au cours de la journée, c’est généralement très réparateur. Et si vous avez la possibilité de le faire, faites une sieste après avoir mangé.
  • Ne soyez pas si exigeant avec vous-même. Soyez plus flexibles, accordez-vous plus de permissions dans les différents domaines de votre vie.
  • Passez en revue vos priorités et gardez à l’esprit vos besoins personnels. Ne les laissez pas en dernier sur votre liste de choses à faire.
  • Consultez un psychologue si vous avez des symptômes dépressifs ou si vous ne pouvez pas surmonter vos conflits personnels. Ce professionnel peut vous aider à trouver des solutions.
  • Curtay, Jean-Paul, and Rose Razafimbelo. Nutriterapia. Guía familiar de los alimentos que nos cuidan. Parkstone International, 2016.
  • Martínez Álvarez, J. R., et al. “Recomendaciones de alimentación para la población española.” Nutrición Clínica y dietética hospitalaria 30.1 (2010): 4-14.
  • Navarro, G. “Una alimentación equilibrada para la edad adulta y en adelante.” Rev Pronto 1641 (2003): 44-8.