Astuces pour garder un cerveau jeune

En plus de consommer des aliments qui favorisent le développement cérébral, pratiquez des activités d'adresse mentale, des calculs et d'autres exercices pour entraîner votre cerveau.

Le cerveau est l’organe le plus important du système nerveux central : il contrôle tout notre corps et se charge également de nos pensées, de notre mémoire, de nos émotions et du langage. Pour garder un cerveau jeune et protéger ses fonctions, nous devons lui apporter les nutriments nécessaires. Les plantes médicinales peuvent également nous aider à conserver une bonne mémoire et à augmenter notre capacité de concentration.

Les aliments bons pour le cerveau

Pour nourrir les cellules cérébrales, il est important de choisir des aliments riches en vitamines, minéraux et acides gras essentiels, comme :

  • Les germes, comme celles de luzerne, de lentilles, etc.
  • Les fruits secs (comme les noix, qui ont d’ailleurs la forme d’un cerveau !).
  • Les graines de tournesol, qui contiennent de l’acide folique, qui améliore le fonctionnement du cerveau et permet de prévenir les accidents vasculaires cérébraux.
  • Le brocoli, excellent pour la mémoire, surtout s’il est cuit à la vapeur.
  • L’avoine, idéale pour le petit-déjeuner, sous la forme d’une boisson végétale ou encore cuite pour accompagner une soupe de légumes.
  • La banane bien mûre, qui contient de la vitamine B6 intervenant dans la synthèse de la dopamine, un neurotransmetteur agissant sur la mémoire.
  • Le thé vert (qui contient des composants protégeant les fonctions cérébrales).
  • Le cacao, qui favorise la production d’endorphines, qui participent à la sensation de bien-être.
  • Les germes de blé, riches en minéraux et antioxydants.
  • L’huile de lin (qui contient des acides gras essentiels).
  • Le parmesan, source de tyrosine, un acide aminé qui améliore la mémoire et nos capacités d’apprentissage.

lin

La coenzyme Q10

Cette coenzyme est essentielle à la transformation et au transport d’énergie vers chaque cellule et augmente la longévité en ralentissant leur vieillissement grâce à son pouvoir antioxydant qui neutralise les radicaux libres.

Certains aliments nous aident naturellement à produire cette coenzyme, comme les fruits secs, le chou et les épinards. Vous pouvez également l’absorber sous la forme de compléments alimentaires en suivant une cure de 3 mois minimum.

Trois plantes médicinales

L’un des meilleurs remèdes naturels pour augmenter l’apport d’oxygène vers le cerveau est le ginkgo biloba, une plante qui permet d’améliorer la circulation du cerveau et donc nos capacités mentales. Vous pouvez en consommez lorsque vous vous sentez fatigué et que vous avez des problèmes de mémorisation ou de concentration, sous la forme d’extraits par exemple. Néanmoins, il vaut mieux faire des pauses entre chaque cure pour éviter que l’organisme ne s’habitue à cette plante et pour qu’elle continue à être efficace.

La Centella asiatica ou Gotu kola est une plante traditionnellement utilisée par la médecine indienne afin d’améliorer la circulation. Ses effets sont similaires à ceux du Ginkgo biloba ; vous pouvez d’ailleurs alterner ces deux plantes lors d’une cure.

Il ne faut pas non plus oublier des plantes plus communes que l’on peut trouver facilement et qui sont très simples à utiliser pour lutter contre de nombreuses maladies. Le romarin en est un parfait exemple : Rosmarinus officinalis présente en effet des propriétés antioxydantes très utiles pour éviter l’action des radicaux libres sur les neurotransmetteurs. Cette herbe était déjà utilisée en Grèce antique pour améliorer la mémoire : les étudiants portaient même une couronne de romarin avant les examens !

Néanmoins, consultez votre médecin traitant si vous souffrez d’hypertension artérielle, car dans ce cas, l’utilisation du romarin peut être déconseillée.

Quant à l’huile essentielle de menthe, il s’agit d’un excellent stimulant cérébral que l’on trouve facilement et qui est très simple à utiliser au quotidien. Il suffit de se frotter doucement les tempes après avoir versé quelques gouttes d’huile essentielles sur ses doigts. Son parfum frais est très agréable !

menthe

Trouver son équilibre

Il est vital de trouver un certain équilibre pour lutter contre le vieillissement, un mode de vie sédentaire ou encore le stress. Le cerveau doit rester en éveil et être utilisé pour pouvoir continuer à fonctionner correctement. Vous pouvez vous lancer dans des sudokus, des jeux de mémoire ou de cartes, le calcul mental… Faire un effort pour vous rappeler d’une liste d’objets ou réaliser des exercices de compréhension écrite vous aidera à « muscler » votre cerveau !

Si, au contraire, votre cerveau semble dépassé par le volume d’informations à traiter, il est important de savoir faire une pause pour s’aérer l’esprit : faire du sport, se promener au soleil, profiter de la nature ou d’une séance de massage, réaliser des exercices de respiration… Vous avez le choix pour garder un cerveau jeune ! Si votre cerveau n’arrive pas à lever le pied pendant la nuit, vous pouvez boire une tisane de passiflore ou de valériane et tenter de vider votre esprit avant de vous endormir. Sachez mettre de côté tous vos soucis lorsque vous vous couchez afin de permettre à votre cerveau de récupérer.

En d’autres termes, n’oubliez pas que savoir utiliser son cerveau, c’est aussi savoir lui accorder du repos !

(Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de wiccked et mohammadali).