Avec le temps nous apprenons à aimer mieux mais moins de personnes

Avec le temps, nous nous rendons compte que l'important n'est pas d'accumuler des amis, mais d'entretenir des relations authentiques qui nous font du bien.
Avec le temps nous apprenons à aimer mieux mais moins de personnes

Dernière mise à jour : 07 avril, 2022

Loin de ce que beaucoup de personnes peuvent penser, le temps n’accorde pas à lui seul cette sagesse et cette maturité avec lesquelles, finalement, nous arrivons à mener la vie que nous souhaitons mener. La maturité implique d’abord une prise de conscience sur tous nos apprentissages.

Cet acte doit être accompli avec l’humilité de quelqu’un qui accepte chaque erreur commise. Parce que tout ce qui s’est passé est déjà passé, et tout est source d’apprentissage.

Le bonheur, c’est avant tout aimer et être aimé. Il n’a vraiment de sens qu’avec un groupe très limité de personnes. Nous vous invitons ici à réfléchir à ce sujet.

Avec le temps, nous aimons mieux

A l’adolescence ou dans notre prime jeunesse, les personnes viennent et vont. Nous voulons vivre, rire, aimer, découvrir et ressentir. Fixer des limites et des barrières signifie souvent ne pas être accepté et perdre notre chance de nous intégrer au groupe.

Les amours arrivent avec l’intensité d’un orage d’été. Nous nous laissons emporter par ce besoin éclairé de ceux qui aspirent à se sentir aimés. Il en va de même pour les amitiés.

Cependant, au fil du temps, nous ouvrons ce regard intérieur qui est capable de voir ce qui nous entoure plus sereinement, avec plus de recul et de sagesse.



Avec le temps, nous aimons moins de personnes

La solitude peut être atténuée de plusieurs façons, mais accumuler des amis n’est pas le meilleur moyen. L’accumulation signifie inclure des personnes dans notre vie qui ne seront pas toujours sincères ou en harmonie avec notre identité.

La solitude est ce vide personnel qu’il faut combler avec maturité, afin d’établir des relations plus pleines et plus authentiques. Au fil du temps, nous perdons de nombreuses amitiés. Parce que le temps est sage et nous montre qui est vraiment là et qui ne l’est pas.

Nous réalisons alors que l’authenticité et l’affection sincères sont ce qui peut le plus enrichir notre âme et notre cœur. Le respect et la réciprocité ne sont pas des valeurs faciles à trouver. Une fois que nous avons trouvé les personnes qui correspondent aux valeurs de notre cœur, nous ne voulons pas les voir partir, car ce sont elles qui donnent naissance à notre existence.

Moins c’est plus

Les personnes extraverties qui ont besoin de stimulation apprécient cette interaction continue au sein de grands groupes de personnes. Plus il y a d’interactions, plus le bonheur est grand : plus d’amis, plus d’occasions de sortir, de s’amuser et de démarrer de nouveaux projets.

Cependant, avec le temps, nous découvre qu’il est préférable d’avoir un petit nombre de personnes autour de nous avec qui vraiment développer une relation satisfaisante. Il ne s’agit pas de rompre des liens ; il s’agit de ne pas renforcer ce lien inconfortable par une distance respectueuse.

Aussi, avec le temps, nous cessons de nous soucier de ce que les autres pensent de nous. Nous savons que moins c’est plus et que, si ce peu nous procure un grand bonheur, nous n’avons plus besoin d’y ajouter quoi que ce soit.



Peu mais mieux

Si vous avez deux amis et qu’ils sont sincères, nobles et authentiques, vous n’avez besoin de rien d’autre : ces amis sont un trésor. De même, si vous avez un partenaire avec qui vous avancez sous le signe de l’harmonie, avec qui vous grandissez, vous avez tout.

Parfois, la plus belle chose de notre vie est tout près de nous.La véritable amitié se construit à deux. Évaluez à quel point vous êtes un bon ami. Semez l’humilité dans votre cœur, afin que vous puissiez découvrir où se trouve le vrai bonheur.

Confiance en soi : commencez à parier sur vous-même
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Confiance en soi : commencez à parier sur vous-même

La confiance en soi nous permet d'atteindre nos objectifs. Savez-vous comment la développer ? Nous vous donnons ici quelques clés.



  • Poulin F, Kiesner J, Pedersen S, Dishion TJ. A short-term longitudinal analysis of friendship selection on early adolescent substance use. J Adolesc. 2011;
  • Felmlee D, Muraco A. Gender and friendship norms among older adults. Res Aging. 2009;
  • Fuller-Iglesias HR, Webster NJ, Antonucci TC. Adult Family Relationships in the Context of Friendship. Res Hum Dev. 2013;
  • Long, R. T. (2003). The value in friendship. Philosophical Investigations, 26(1), 73-77.