Barotite moyenne : causes et traitement

21 septembre 2020
La barotite moyenne fait référence à la lésion de l'oreille moyenne causée par des changements de pression. Dans la plupart des cas, elle est légère et se résout d'elle-même une fois que le vol en avion est terminé. Cependant, il s'agit d'un trouble important et fréquent de nos jours.

La quantité de vols aériens a fortement augmenté au niveau mondial. Ce qui signifie que de plus en plus de personnes sont confrontées à l’atmosphère à l’intérieur d’une cabine, avec une pression réduite par rapport à celle du niveau de la mer. Cela peut alors déclencher une situation connue sous le nom de barotite moyenne. Nous détaillons davantage dans la suite de cet article.

Selon le rapport 2019 de l’IATA, l’Association Internationale de Transport Aérien, le nombre total de passagers au niveau mondial en 2018 était de 4,3 millions.

Beaucoup d’entre eux ressentent une gêne au niveau de l’oreille moyenne qui se développent lorsque l’avion monte rapidement, après le décollage, afin d’atteindre son altitude de croisière. Ou pendant la descente, avant l’atterrissage.

Dans la majorité des cas, l’inconfort est momentané. Mais, dans d’autres cas, il peut exister une incapacité à équilibrer les pressions dans l’oreille moyenne. C’est ce que l’on appelle la barotite moyenne.

Qu’est-ce que la barotite moyenne ?

Elle est également connue sous le nom de barotraumatisme. Comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’un déséquilibre des pressions dans l’oreille moyenne qui entraîne une lésion dans l’oreille. Cette entité est plus commune chez les enfants.

Pour une meilleure compréhension, nous devons aborder quelques concepts généraux sur l’oreille qui nous permettront de saisir également comment prévenir et traiter la lésion.

Un homme souffrant d'une douleur à l'oreille.

“Le barotraumatisme affecte l’oreille moyenne, et génère une douleur, voire même des vertiges.”

Comment fonctionne l’oreille ?

L’oreille moyenne est un espace rempli d’air, séparé de l’extérieur grâce à deux structures. D’une part, il y a la membrane tympanique ou le tympan, et d’autre part la trompe d’Eustache. Cette dernière sépare l’oreille moyenne de la région du pharynx.

La pression à l’intérieur de l’oreille moyenne doit correspondre à celle de l’environnement pour que la membrane tympanique puisse vibrer et ainsi remplir sa fonction auditive. Momentanément, en baillant ou en avalant, se produit une brève ouverture de la trompe d’Eustache qui provoque un flux d’air, équilibrant alors les pressions.

Lorsque la trompe d’Eustache ne fonctionne pas correctement, des différences de pression se développent entre l’oreille moyenne et l’environnement extérieur. Ce qui peut entraîner un barotraumatisme. Sa cause la plus fréquente est le vol en avion. Il en existe d’autres également, comme la plongée, l’escalade ou l’usage d’une chambre hyperbare.

Que se passe-t-il dans un avion ?

Les avions possèdent des cabines pressurisées avec une pression égale à celle qui se trouve entre 7000 et 10000 pieds d’altitude. Ce qui est inférieur à la pression qui existe au niveau de la mer. Au fur et à mesure que l’avion monte et descend, la pression de l’air change et, par conséquent, la pression dans l’oreille moyenne aussi.

Ce changement doit être progressif et s’équilibrer lors de la déglutition, car l’air entre ou sort spontanément de l’oreille moyenne par la trompe d’Eustache. Si ce n’est pas le cas, la membrane tympanique est forcée et étirée, provoquant alors une douleur ainsi qu’une perte de l’audition.

En outre, cela peut générer des hématomes ou des saignements de la membrane tympanique, des exsudats peuvent se former dans l’oreille moyenne et, parfois, une rupture du tympan. Des personnes décrivent également une sensation de tension dans l’oreille et des acouphènes.

Découvrez davantage : Acouphènes : causes et solutions

Que faire en cas de barotite moyenne ?

La plupart des lésions guérissent d’elles-mêmes avec le temps. Y compris la rupture de la membrane tympanique. Tant que la fonction de la trompe d’Eustache revient à la normale. En général, l’audition se rétablit également.

Dans certains cas, des décongestionnements oraux, des antihistaminiques voire même des antibiotiques sont nécessaires. Toutes ces techniques aideront à maintenir la trompe d’Eustache libre. De même, l’utilisation d’analgésiques a pour but de diminuer la douleur.

Rarement, une fistule peut se produire. Il s’agit d’une communication anormale entre l’oreille moyenne et interne. Cela engendrera des vertiges. Dans cette situation d’urgence, un spécialiste en oto-rhino-laryngologie doit intervenir et évaluer la nécessité d’une réparation chirurgicale.

La myringotomie (petite incision chirurgicale réalisée dans la membrane tympanique) ainsi que la tympanostomie ou tube de ventilation (placement d’un tube dans le tympan) préviennent l’apparition de la barotite moyenne, en équilibrant les pressions. Ces techniques sont également utilisées comme traitement car elles aident à drainer les exsudats.

Une femme qui s'apprête à monter dans un avion.

“Les voyages en avion sont les principales causes de la barotite moyenne, car les changements de pression affectent l’oreille moyenne.”

Lisez également : Que signifient les bourdonnements dans les oreilles ?

Quelles sont les précautions à prendre pour les voyages en avion ?

Lors d’un voyage en avion, il est possible d’aider à équilibrer les pressions pendant la montée et la descente, afin de limiter les gênes ou les lésions. Voici quelques astuces :

  • Bailler ou effectuer une légère manœuvre de Valsalva : un effort expiratoire tout en maintenant les voies respiratoires fermées.
  • Mâcher un chewing-gum et déglutir fréquemment.
  • Manger des bonbons acidulés.
  • Les bébés peuvent téter le biberon ou une tétine.
  • Des décongestionnants oraux, des antihistaminiques et aérosols nasaux peuvent être utilisés avant de prendre l’avion. A condition qu’ils soient prescrits par un médecin.
  • Des bouchons d’oreille ont été conçus pour diminuer les variations de pression mais leur bénéfice réel n’a pas encore été étudié.

Enfin, si vous devez prendre l’avion, il est préférable de consulter un pédiatre ou un spécialiste en oto-rhino-laryngologie pour obtenir des conseils. Prévenir la barotite moyenne, surtout dans le cas de personnes allergiques ou souffrant d’une infection quelconque, est la clé pour améliorer le bien-être des transports.

  • Isakov A., Management of inflight medical events on commercial airlines. Retrieved on 4 Aug  2020, Evidence-based Clinical Decision Support- UpToDate. https://www.uptodate.com/contents/management-of-inflight-medical-events-on-commercial-airlines?search=barotitis%20media&source=search_result&selectedTitle=2~150&usage_type=default&display_rank=2
  • IATA (International Air Transport Association), Annual review 2019. Retrieved on 4 Aug  2020. https://www.iata.org/contentassets/c81222d96c9a4e0bb4ff6ced0126f0bb/iata-annual-review-2019.pdf
  • Vernick D., Ear barotrauma, retrieved on 4 Aug  2020, Evidence-based Clinical Decision Support- UpToDate. https://www.uptodate.com/contents/ear-barotrauma?search=barotitis%20media&topicRef=185&source=see_link
  • Ear tubes, American academy of otolaryngology-head and neck foundation, retrieved on 5 Aug 2020, https://www.enthealth.org/be_ent_smart/ear-tubes/
  • Wright T. Middle-ear pain and trauma during air travel. BMJ Clin Evid. 2015;2015:0501. Published 2015 Jan 19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4298289/
  • Travelers health, Centers for disease control and prevention, retrieved on 5 Aug 2020, https://wwwnc.cdc.gov/travel/yellowbook/2020/noninfectious-health-risks/scuba-diving-decompression-illness-and-other-dive-related-injuries
  • ¿Qué es el barotraumatismo y cómo evitarlo?, Sociedad Española de Otorrinolaringología y Cirugía de Cabeza y Cuello (SEORL-CCC), retrieved on 5 Aug 2020, https://seorl.net/barotraumatismo-como-evitarlo/