Bronchectasie : des traitements naturels pour la combattre

· 22 juillet 2018
Toute maladie qui affecte les voies respiratoires provoquera de nombreux inconforts et certaines difficultés. Pour cette raison, il est donc préférable de les traiter à temps. Dans ce but, nous vous présentons aujourd’hui plusieurs ingrédients naturels pour réduire la bronchectasie.

La bronchectasie se produit lorsque les bronches de taille moyenne et plus petites, habituellement de la partie inférieure d’un ou des deux poumons, se dilatent. Elles forment des poches infectées qui produisent de grandes quantités d’expectorations, plus ou moins purulentes.

La bronchectasie est une maladie qui se traduit par la dilatation irréversible d’une bronche ou d’un segment de bronche, localisée ou diffuse.

Le signe majeur de la dilatation des bronches est l’expectoration qui survient en général le matin, au réveil, ou à l’occasion d’un mouvement et d’un changement de position. Lorsque les dilatations des bronches sont bilatérales, l’unique traitement est médical.

Dans cet article, nous voulons vous expliquer aujourd’hui tout ce que vous devez savoir sur cette maladie et comment soulager les symptômes de la bronchectasie avec des remèdes d’origine naturels.

Symptômes de la bronchectasie

La bronchectasie est une pathologie broncho-pulmonaire obstructive. Elle correspond à une dilatation des bronches, qui se traduit par une augmentation permanente et irréversible du calibre des bronches associée à une fibrose pulmonaire.

Cette maladie est souvent sous-estimée car ses symptômes se confondent parfois avec ceux de la bronchite chronique. Cette maladie commence parfois dès l’enfance, les causes sont multiples et restent souvent inconnues. L’évolution de la bronchectasie peut mener jusqu’à l’insuffisance respiratoire chronique.

La bronchectasie est une maladie qui se caractérise par des quintes de toux et de nombreuses expectorations. Cela se produit, en particulier, pendant les deux premières heures après le lever.

Les expectorations ont une particularité, car elles ont tendance à former trois couches différentes. La couche inférieure est purulente, la seconde aqueuse et la supérieure mousseuse. La couleur des expectorations peut être jaunâtre, verdâtre, brune ou tachée par du sang car les hémorragies sont assez fréquentes.

Les signes et les symptômes sont très similaires à ceux de la tuberculose et un examen détaillé est nécessaire pour distinguer une maladie de l’autre. Les symptômes les plus communs peuvent inclure, entre autres :

  • Halitose ou mauvaise haleine
  • Infections chroniques des bronches
  • Fièvre
  • Fatigue chronique, faiblesse et manque d’énergie
  • Pâleur
  • Inflammations des doigts de la main
  • Réduction de poids
  • Perte d’appétit
  • Douleur thoracique

Vous aimerez aussi découvrir cet article : Comment une mauvaise respiration peut-elle affecter votre santé ?

Conseils

La bronchectasie est une maladie bronchique. Les conduits de vos poumons sont endommagés, élargis et épaissis de façon permanente. Ces voies aériennes endommagées permettent aux bactéries et au mucus de s’accumuler et de s’accumuler dans les poumons, entraînant des infections fréquentes et des blocages des voies respiratoires.

Il n’existe actuellement pas de traitement pour soigner la bronchectasie. Vous pouvez néanmoins généralement mener une vie normale. Cependant, les crises doivent être traitées rapidement pour maintenir le flux d’oxygène vers le reste de votre corps et prévenir d’autres dommages aux poumons.

Si vous pouvez réaliser un drainage libre des sacs des bronches, la maladie devient plus une nuisance qu’un danger. Le problème est que ce drainage n’est pas toujours facile à réaliser, même avec l’aide d’un médecin.

Si des saignements se produisent dans les poumons ou si la bronchectasie ne touche qu’une partie des poumons, il se peut que vous ayez besoin d’une intervention chirurgicale pour retirer la zone touchée. Une autre partie du traitement quotidien consiste à drainer les sécrétions bronchiques.

Un médecin spécialisé pourra vous enseigner des techniques pour vous aider à expulser l’excès de mucus. Si des affections telles que des troubles immunitaires provoquent la bronchectasie, votre médecin vous aidera aussi à traiter ces troubles.

Un diagnostic précoce de la bronchiectasie est important pour que l’intervention puisse commencer avant que d’importantes lésions pulmonaires ne se produisent.

Que devriez-vous faire ?

  • Essayez de renforcer votre santé générale en vous assurant de prendre des pauses appropriées
  • Respirez beaucoup d’air frais
  • Exposez-vous un peu au soleil
  • Adoptez un régime approprié et riche en vitamines
  • Faites un examen médical approfondi incluant une radiographie

Ne manquez pas de lire aussi cet article : Comment purifier vos poumons et vos bronches ?

La dilatation des bronches est une maladie chronique. Les lésions anatomiques sont définitives. Les poussées d’infection bronchique surviennent lors des changements de saisons et lors des épidémies de grippe. Ces épisodes infectieux se traduisent par de la fièvre, une recrudescence de la toux et une augmentation de l’expectoration. 

A la longue, la dilatation des bronches évolue vers l’insuffisance respiratoire chronique. Diverses complications peuvent survenir : abcès pulmonaire, hémoptysies répétées, septicémie, amylose rénale.

Découvrez à présent plusieurs remèdes naturels pour traiter les symptômes de la bronchectasie.

Les remèdes naturels pour soulager la bronchectasie

remedes naturels pour soulager la bronchectasie

En raison de leurs excellentes propriétés et de leurs bienfaits, les plantes médicinales ont toujours été d’une grande aide dans le traitement de différentes maladies.

Pour cette raison, nous allons vous parler à présent de certaines plantes qui peuvent favoriser le traitement de la bronchectasie.

Fleur de sureau

Grâce à ses grandes propriétés anti-inflammatoires, laxatives et antivirales, cette plante est d’une grande aide pour les symptômes de la bronchectasie. Elle prévient la fièvre, réduit l’inflammation et soulage l’irritation des bronches.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de fleur de sureau (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Commencez par faire chauffer l’eau et, avant qu’elle ne commence à bouillir, ajoutez la cuillère de baie de sureau.
  • Quand l’eau bout, retirez-la du feu et laissez-la reposer.
  • Vous pouvez boire ce remède deux fois par jour, le matin et le soir.
  • Il est recommandé de la consommer quand la préparation est encore chaude.

Calendula

C’est l’une des plantes que vous devriez toujours avoir à la maison grâce à ses excellents bienfaits. En effet, les propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires du calendula en font un excellent allié pour traiter certains des symptômes de la bronchectasie.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de fleurs de calendula (30 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Préparation

  • Commencez par  faire chauffer l’eau et, quand elle atteint le point d’ébullition, ajoutez les cuillerées de calendula.
  • Laissez reposer cette infusion de calendula au moins 10 minutes.
  • Enfin, filtrez cette infusion et buvez ce remède tout au long de la journée.

Mauve

Cette plante est bien connue pour ses excellentes propriétés curatives. Les feuilles et les fleurs de la mauve sont les parties qui fournissent les substances les plus bénéfiques pour la santé. La mauve est anti-inflammatoire, émolliente, expectorante, et aide donc au traitement de la bronchectasie.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de mauve (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Faites chauffer l’eau et quand elle bout, ajoutez la cuillère à soupe de mauve puis laissez reposer 10 minutes.
  • Consommez cette infusion de mauve trois fois par jour jusqu’à noter une amélioration des bronches.

Menthe

Grâce à ses propriétés antibactériennes, la menthe est très bénéfique pour les poumons et les bronches. Cette plante est responsable de la baisse de la fièvre et de la réduction des infections, qui sont quelques-uns des symptômes de la bronchectasie.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de menthe (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Commencez par faire bouillir l’eau.
  • Quand elle atteint le point d’ébullition, ajoutez la cuillerée de menthe, couvrez, retirez et laissez reposer.
  • Consommez cette infusion de menthe trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant chaque repas.

 Camomille et thym

Le thym s’utilise en particulier pour traiter la toux, les congestions nasales, les rhumes et les affections respiratoires (asthme, coqueluche, bronchites, angines). La camomille est souvent utilisée dans la prévention et la lutte contre le rhume et pour calmer les maux de gorge.

Grâce à leurs excellentes propriétés, anti-inflammatoires et aussi antiseptiques, ces deux remèdes naturels sont très utiles pour combattre la fièvre et l’inconfort provoqués par la bronchectasie.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de camomille (30 g)
  • 1 cuillère à soupe de thym (15 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Préparation

  • Dans une casserole, versez l’eau à faire bouillir et ajoutez les deux cuillères à soupe de camomille et de thym.
  • Laissez infuser 5 minutes de plus à feu doux.
  • Puis, consommez ce remède de camomille et de thym tout au long de la journée.

Aerva

Cette plante est une excellente alternative pour traiter les problèmes respiratoires, des poumons, des bronches, les rhumes et les douleurs thoraciques. Grâce à ses propriétés antibiotiques, anti-inflammatoires et antibactériennes, entre autres, elle aide à luter contre les symptômes de la bronchectasie.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles d’aerva (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Commencez par faire bouillir la tasse d’eau.
  • Puis, ajoutez les feuilles d’aerva.
  • Après ébullition, laissez reposer 5 minutes.
  • Consommez ce remède deux fois par jour, le matin et le soir.

Les allergies respiratoires, qui sont très fréquentes en période de changements de saison tels que l’automne et le printemps, causent beaucoup d’inconfort aux personnes qui en souffrent. Les symptômes comprennent la congestion, l’irritation des muqueuses, les larmoiements et les éternuements. Découvrez dans cet article comment vous pouvez prévenir les allergies respiratoires grâce à ces 6 conseils et remèdes naturels. De cette façon, vous pourrez vous passer des antihistaminiques, qui ont des effets secondaires sur votre santé.