Candidose : solutions naturelles pour soulager les symptômes

· 17 juillet 2018
Nous sommes tous exposé à toutes sortes de maladies, il est donc important de prendre les mesures nécessaires pour les éviter et, si vous en souffrez, de faire tout votre possible pour les atténuer. Découvrez aujourd’hui des solutions naturelles pour soulager les symptômes de la candidose.

La candidose est une infection aiguë ou chronique de la peau et des muqueuses due au candida, un champignon. Ce champignon opportuniste profite d’un terrain affaibli pour se développer : PH acide, prise d’antibiotiques répétée ou continuelle, alimentation inadéquate, mauvaise digestion, stress continu, baisse d’immunité, etc.

Cette infection peut affecter diverses endroits de différentes zones de la peau et de ses plis. Par ailleurs, elle peut apparaître sur les ongles, dans la vessie et jusqu’aux valves cardiaques.

Cependant, cette levure se localise essentiellement dans la bouche, le tube digestif, sur la peau ou dans les organes génitaux surtout chez la femme. En moyenne 75% des femmes peuvent souffrir d’une candidose vaginale tout au long de leur vie. Parmi elles, 10 % souffrent d’une forme récidivante définie par plus de quatre épisodes par an. Il ne s’agit pas d’une maladie sexuellement transmissible mais d’une infection opportuniste pouvant être favorisée par les rapports sexuels.

Souvent ponctuelle, la candidose peut devenir chronique, essentiellement dans la population immunodéprimée qui développe des réactions de défense moins efficaces contre ce champignon. La plupart des candidoses chroniques sont identifiées au niveau buccal ou de l’appareil digestif.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur cette infection. D’autre part, nous vous donnerons également des alternatives naturelles qui vous aideront à soulager ses symptômes.

Facteurs qui provoquent la candidose

La candidose est une maladie due à la multiplication de champignons de la famille des candidas dont le plus fréquent est le candida albicans. Celui-ci se loge normalement dans la flore commune de la bouche, de l’intestin, du vagin et chez les personnes ayant un système immunitaire altéré. Ainsi, chez les patients avec de faibles défenses, les diabétiques et même les femmes enceintes, leur présence est généralement plus fréquente.

Il existe plusieurs types de candidoses, à savoir : candidose génitale, candidose cutanée, candidose buccale, etc. Une autre façon de l’apparition de la candidose est le nettoyage incorrect de l’anus après les selles. Si la femme nettoie de l’arrière vers l’avant, elle finit par ramener les germes de la région péri-anale vers le vagin, ce qui peut provoquer ce genre d’infection.

L’infection peut également être provoquée par des champignons qui vivent avec nous ou peuvent se transmettre par l’intermédiaire d’un cathéter infecté ou d’autres objets sanitaires. La candidose est la quatrième infection qui se transmet le plus souvent lors d’une hospitalisation commune.

Ne manquez pas de lire également cet article : Qu’est-ce que la candidose ?

Les symptômes de la candidose

Les symptômes de la candidose varient en fonction de ses origines. Le nom de la candidose porte alors celui de la zone atteinte. Elle peut apparaître sous forme de plaques crémeuses et blanchâtres, situées à l’arrière de la langue, de la muqueuse gingivale et génitale, du palais, etc.

La localisation préférentielle de la candidose se situe au niveau des plis ou des zones humides et chaudes qui facilitent la prolifération des levures. Quand ces plaques se détachent, elles laissent une membrane rouge et irritée.

L’infection peut également se manifester sous la forme d’une langue rouge, lisse, brillante et douloureuse. Elle est également brûlante et douloureuse si elle se trouve dans la région vaginale. Ces infections sont généralement fréquentes et peuvent s’accompagner de douleurs lors de la miction (dysurie) ou lors de rapports sexuels (dyspareunie).

Lorsque le candida est présent dans le vagin, il se produit en provoquant une rougeur et un œdème au niveau des petites lèvres. L’infection peut aussi s’étendre aux lèvres plus grandes, et s’accompagner de démangeaisons et de brûlures.

Il peut aussi se produire des pertes vaginales, généralement blanchâtres, sous la forme d’un liquide inodore. Les symptômes de candida peuvent empirer plusieurs jours avant la menstruation. Cet état interfère également avec les organes génitaux externes masculins.

Nous vous proposons de découvrir à présent plusieurs remèdes naturels pour traiter l’infection de la candidose de manière naturelle.

Remèdes naturels pour traiter la candidose

La candidose est une infection fongique qui est très commune chez la plupart des femmes. Heureusement, grâce à la médecine naturelle, on peut obtenir d’excellents résultats en utilisant différents traitements. Découvrez plusieurs d’entre eux dans cet article.

1. L’ail pour traiter la candidose

l'ail pour traiter les symptômes de la candidose

L’ail possède d’excellentes propriétés antiseptiques, fongicides, bactéricides, antioxydantes et dépuratives. Son apport en allicine agit contre des milliers de virus et de bactéries. Ce remède naturel est d’une grande aide pour soulager les symptômes de la candidose.

Ingrédients

  • 1 gousse d’ail
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Mélangez l’ail avec une tasse d’eau et filtrez le tout pour obtenir le remède.
  • Il est recommandé de prendre cette préparation deux fois par jour. Par ailleurs, elle peut également s’appliquer directement sur la zone affectée.

Découvrez aussi cet article : 3 remèdes à base d’ail pour soigner les mycoses vaginales

2. La camomille pour traiter la candidose

Grâce à ses excellentes propriétés, anti-inflammatoires, antiallergiques et antibactériennes, ce remède naturel est très bénéfique pour éliminer les champignons provoqués par l’infection de la candidose.

Ingrédients

  • 10 fleurs de camomille
  • 2 cuillerées de prêle des champs (30 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Préparation

  • Placez les ingrédients dans un bol et faites bouillir le tout pendant 10 minutes.
  • Laissez reposer 15 minutes puis filtrez cette préparation.
  • Vous pourrez effectuer des bains de la zone touchée deux fois par jour avec cette préparation, jusqu’à ce que les symptômes dissipassent complètement.

Vous aimerez aussi lire cet article : Remède à la camomille et à la cannelle pour faire baisser le sucre et contrôler le diabète

3. La sauge pour traiter la candidose

la sauge pour traiter la candidose

Cette plante est d’une grande aide pour la plupart des maladies qui affectent de nombreuses personnes. En raison de ses propriétés antibactériennes, antiseptiques et anti-inflammatoires, la sauge offre des bienfaits très efficaces pour traiter et guérir les symptômes de la candidose.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de sauge (45 g)
  • 2 cuillères à soupe de camomille (30 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Préparation

  • Dans une casserole, faites bouillir le litre d’eau.
  • Après 5 minutes, ajoutez la sauge et la camomille.
  • Quand l’eau atteint le son point d’ébullition, laissez reposer encore 10 minutes et retirez du feu.
  • Quand la préparation est plus tiède, vous pourrez réaliser des bains. Il est recommandé de suivre ce traitement au moins 3 fois par jour.

Vous aimerez aussi lire cet article : Comment cultiver la sauge, la plante des femmes

4. Bicarbonate de sodium pour traiter la candidose

Ce remède naturel a toujours été utilisé par de nombreuses personnes pour traiter différents troubles. Grâce à ses propriétés antiseptiques, antifongiques et alcalines, il est d’une grande aide pour éliminer les infections cutanées et la présence de champignons.

Ingrédients

  • 4 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium (36 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Dissolvez le bicarbonate de sodium dans le litre d’eau et appliquez ce mélange sur la partie affectée par le champignon.
  • Vous devez répéter ce processus trois fois par jour pendant une semaine, ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Les infections cutanées nous prédisposent en raison de leur mauvais aspect. Pour éviter l’infection, il est essentiel d’utiliser des antibactériens lorsque vous allez à l’hôpital ou nous sommes proches des personnes affectées par ce type d’état pour éviter une infection.

Autres conseils

Il existe un lien très étroit entre le diabète et la candidose vaginale. Quand les niveaux de sucre dans le sang sont déséquilibrés, les levures augmentent et il y aura plus de risques d’être atteint par cette infection. Le candida se nourrit de sucre pour se développer. Une alimentation sans sucre est donc la base de la réussite de tout traitement, dès le début du protocole et de façon moins stricte sur le long terme.

Consommez beaucoup de produits laitiers, car les probiotiques qu’il contient sont efficaces pour lutter contre plusieurs champignons. Il peut aussi être une manière d’éviter l’infection. Certaines femmes optent pour l’application de yaourt directement sur la zone affectée.

La candidose profite d’un terrain affaibli pour se démultiplier. Le stress apparaît comme un facteur prépondérant permettant au champignon de se démultiplier. Il perturbe la flore intestinale, abaisse l’immunité et génère des comportements alimentaires compulsifs. Adopter une hygiène de vie antistress (relaxation, méditation, yoga, respiration…) paraît une excellente option en traitement de fond.

Par ailleurs, certaines matières synthétiques comme le lycra augmentent la transpiration de la zone génitale, ce qui favorise la prolifération des bactéries et des mycoses. Les serviettes de bain peuvent aussi être à l’origine du développement de la candidose vaginale. Pour cette raison, il est toujours préférable que les sous-vêtements soient en coton naturel et qu’ils ne soient pas trop serrés. Respectez toujours une bonne hygiène. Pendant vos règles, il est important de garder une bonne hygiène intime.

Vous aimerez aussi lire cet article : Comment prévenir la candidose vaginale ?

Même si le champignon Candida se trouve naturellement dans notre organisme, si ses niveaux sont déséquilibrés, on peut souffrir de candidose vaginale. Pour la prévenir, l’hygiène intime est fondamentale. Découvrez dans cet article comment prévenir la candidose vaginale.