Cette plante stupéfiante est 100 fois plus efficace que la chimiothérapie

Le cancer est l’une des maladies qui cause le plus de décès dans le monde entier, et le plus inquiétant, est que le taux de personnes diagnostiquées avec une tumeur est de plus en plus élevé.

Jusqu’à aujourd’hui, la médecine a beaucoup avancé et grâce à elle, différents traitements ont été développés pour faire face à ces cancers.

Pourtant, de nombreuses personnes ne répondent pas adéquatement à ces traitements et finissent par être vaincues par cette terrible maladie. 

Bien qu’aujourd’hui, la chimiothérapie soit l’une des méthodes les plus utilisées pour lutter contre le cancer, il existe des thérapies de la médecine alternative qui peuvent également donner des résultats.

S’il n’est pas recommandé d’utiliser ce type de thérapies comme un substitut des thérapies médicales, il est possible d’en bénéficier comme un complément au traitement.

Il faut souligner que ces traitements ne fonctionnent pas de la même façon chez tous les patients atteints de cancer et qu’ils dépendent énormément du stade auquel se trouve la maladie.

Le thé au pissenlit pour lutter contre le cancer

pissenlit-NjuTIKA-500x333

Le pissenlit est une plante qui commence à être connue comme un traitement alternatif contre le cancer.

Cette plante, qui s’est popularisée dans le monde entier grâce à ses multiples propriétés pour la santé, pourrait aussi avoir un puissant effet anti-cancérigène qui pourrait être 100 fois plus fort que celui de la chimiothérapie.

Le thé au pissenlit agit sur les cellules de telle manière qu’elles se désintègrent dans les 48 heures qui suivent.

Cette plante a été ignorée pendant de nombreuses années mais elle commence à intéresser de nombreux chercheurs, grâce à son fort pouvoir médicinal.

Dans l’Antiquité, le pissenlit était utilisé pour préparer des sirops et des infusions, dans le but de combattre différents problèmes de santé.

Aujourd’hui, on sait que ses bienfaits sont plus importants que ce que l’on croyait et que sa racine a un fort pouvoir pour aider les patients atteints de cancer. 

Les scientifiques qui ont fait des recherches sur cette plante, ont découvert que sa racine pouvait mieux fonctionner que la chimiothérapie.

En effet, elle tue uniquement les cellules cancérigènes, évitant ainsi les dommages dans les cellules saines, contrairement aux effets de la chimiothérapie.

D’autre part, le pissenlit a des propriétés diurétiques, il stimule la sécrétion de la bile, nettoie le foie, aide à combattre les allergies et réduit le cholestérol.

Il contient de la vitamine B6, de la thiamine, de la riboflavine, de la vitamine C, du fer, du calcium, du potassium, de l’acide folique et du magnésium.

De plus, il contient jusqu’à 535% de la quantité quotidienne nécessaire en vitamine K et approximativement 100% de l’ingestion de vitamine A recommandée par jour.

Le miracle du thé au pissenlit

Pissenlit-pour-purifier-500x320

Dans une étude menée à bien par le Département de Chimie et Biochimie de l’Université de Windsor (Canada), on a trouvé que la racine du pissenlit pouvait faire disparaître efficacement les cellules affectées par le cancer, sans effets nocifs sur les cellules saines de l’organisme. 

Cette étude est une grande découverte de médecine car, selon les résultats, le thé au pissenlit agit uniquement sur les cellules affectées, qui se désintègrent dans les 48 heures.

On en a conclu qu’un traitement continu à partir de racine de pissenlit, peut détruire une grande partie des cellules cancérigènes des patients affectés, augmentant alors l’espérance de vie des personnes qui luttent contre cette terrible maladie.

Suite aux résultats, l’équipe de recherche a reçu un soutien additionnel pour continuer les recherches autour de cette plante miraculeuse.

Un patient appelé John di Carlo, de 72 ans, est convaincu des propriétés curatives et anti-cancérigènes du pissenlit, et a donné sa parole et son témoignage pour attester de l’efficacité de cette plante.

Le patient a été soumis à un intense et « agressif » traitement par la chimiothérapie pendant trois ans, dans le cadre de sa lutte contre le cancer.

Au bout de trois ans, les médecins lui ont conseillé de rentrer chez lui pour passer les derniers jours avec ses proches.

Di Carlo, qui avait encore de l’espoir et un grand désir de vivre, chercha dans la médecine alternative quelque chose qui pouvait peut-être l’aider, et il a trouvé le thé au pissenlit.

Selon la Natural News, en quatre mois, ce patient de 72 ans constata une diminution de la maladie et a vécu une régression partielle ou complète de son cancer.

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi