Chaussures orthopédiques pour enfants : quand sont-elles nécessaires ?

Dans la plupart des cas, il ne s'agit pas de malformations, mais de l'évolution normale des pieds. Découvrez quand est-ce que les chaussures orthopédiques pour les enfants sont vraiment nécessaires.
Chaussures orthopédiques pour enfants : quand sont-elles nécessaires ?

Dernière mise à jour : 01 décembre, 2021

Vous avez remarqué que votre tout-petit a les pieds plats ou les jambes courbées ? S’il a moins d’un an et demi, ce n’est pas le moment de vous inquiéter et de croire qu’il a besoin de chaussures orthopédiques. Tous les enfants ont les pieds plats et les jambes tordues. Ces caractéristiques sont liées à l’environnement utérin.

Depuis les années 90, l’utilisation de ces chaussures a diminué en raison de recherches confirmant que ce qui était corrigé n’étaient pas des malformations, mais l’évolution naturelle du pied. Pour de nombreux spécialistes, seuls les vrais problèmes des membres inférieurs sont corrigés par des thérapies, puis par la chirurgie.

Cependant, si quelque chose vous inquiète au niveau de ses jambes ou pieds, consultez un spécialiste. En cas de douleur, avec des semelles ou des attelles et avec une observation médicale constante, les pieds adopteront la position correcte. Poursuivez donc votre lecture pour savoir quand est-ce que les chaussures orthopédiques pour enfants sont vraiment nécessaires.

Les cas d’observation fréquents

Les protocoles actuels ne recommandent pas l’utilisation de chaussures orthopédiques pour enfants. Au contraire, ils préconisent l’observation pour donner à l’enfant le temps de grandir et de se développer.

De nombreuses « malformations » d’antan ont disparu avec le temps. Et ce, non à cause de l’effet bénéfique des orthèses. Parmi les difficultés fréquentes, figurent les pieds plats, les pieds vers l’intérieur ou encore les jambes arquées.

Chaussures orthopédiques pour enfants : quand sont-elles nécessaires ?
Les experts recommandent aux enfants de marcher pieds nus pour favoriser le bon développement du pied.

Les pieds plat ou “aplatis”

Le pied du bébé a une couche de graisse qui recouvre la voûte plantaire. Les ligaments sont relâchés et donnent l’apparence d’un pied plat. Dès lors, compte tenu de cette condition qui n’est pas confondre avec une anomalie, il conviendrait de parler de pied « aplati ».

Par exemple, les pieds plats flexibles ne justifient pas le port de chaussures orthopédiques, mais plutôt des exercices de rééducation. Les pieds plats rigides nécessiteraient un traitement et, dans certains cas, une intervention chirurgicale. Contrairement aux pieds plats, les pieds creux présentent une voûte plantaire plus large que la normale.

Genu varum et genu valgo

Il est normal que de nombreux enfants âgés entre 18 et 24 mois présentent un genu varum (les genoux écartés), et ceux entre 3 et 5 ans un genu valgum (genoux en X). La grande majorité de ces problèmes se corrigeront spontanément pendant le développement osseux.

La position W

L’enfant positionne-t-il ses pieds vers l’intérieur ou en forme de W ? Cela fait partie du processus de croissance et de flexibilité qui s’exprime dans l’antéversion fémorale et la torsion tibiale. Mais, si après 8 ans, les pieds trébuchent et mettent la démarche de l’enfant en danger, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

La maladie de Blount

Ka maladie de Blount est un trouble de la croissance du tibia dans lequel les jambes se courbent vers l’extérieur. La courbure étant normale jusqu’à 3 ans, un contrôle médical et un traitement s’imposent lorsqu’au lieu de s’atténuer au fil du temps, elle augmente.



Porter ou non des chaussures orthopédiques : le dilemme

Entre 18 mois et 4 ans, un traitement orthopédique est inutile. La laxité ligamentaire produit des trébuchements dans la marche et une faiblesse musculo-squelettique, mais elle est plus liée au manque de pratique qu’aux pieds plats.

Soyez patient et encouragez l’enfant ; laissez-le marcher pieds nus sur la plage et jouer avec ses pieds. Si tout va bien, entre 6 et 8 ans, l’arc se formera.

Les chaussures orthopédiques pour enfants sur mesure répondent à un besoin thérapeutique, mais aussi à une exigence esthétique. Ils seront efficaces tant que le traitement est suivi assidument.

Cependant, dans la plupart des cas, le port de chaussures orthopédiques est inutile, car les pieds sont en pleine formation au moins jusqu’à l’âge de sept ou huit ans. Le spécialiste aura le dernier mot, mais vous pouvez faire les tests suivants si vous jugez cela nécessaire :

  • Relevez le gros orteil de votre enfant. Si le talon apparaît avec une forme normale, vous êtes face à un pied plat souple qui s’affaissera avec le temps. Cette manœuvre est connue sous le nom de test de Jack.
  • L’autre possibilité est de réaliser le test de montée du talon. Si en position debout sur la pointe des pieds, le pied a une forme correcte, alors le problème des pieds plats sera corrigé avant l’âge de sept ans

Si les pieds sont souples, mais avec une présence inhabituelle de douleur, l’utilisation de semelles peut s’avérer nécessaire, toujours sous recommandation podologique, afin d’atténuer l’inconfort.



Quand les chaussures orthopédiques pour enfants sont-elles nécessaires ?

Ces chaussures s’adressent aux enfants présentant une descente de l’arc longitudinal interne avec des chevilles en valgus qui ne peuvent pas être corrigées dans le temps normal. Elles sont aussi indiquées lorsque la longueur des membres inférieurs est différente.

Le pied équin ou pied bot doit être compensé par l’orthopédie pour soulager les symptômes. Des bottes hautes à lacets sont nécessaires. En cas d’amputation, les chaussures permettent d’établir la longueur du pied et garantissent une démarche meilleure et plus stable.

Chaussures orthopédiques pour enfants : quand sont-elles nécessaires ?
La plupart des problèmes de pieds se résolvent avec le temps ou avec l’utilisation de semelles.

Marcher pieds nus sur la plage est la meilleure thérapie

Entre sept et dix-huit mois, un bébé commence à marcher tout seul. Pour le faire en toute sécurité, il aura besoin de chaussures à bout rond ou carré avec une bonne adhérence et une semelle souple avec pas plus de 3 millimètres de caoutchouc. En somme, il lui faut des chaussures souples et flexibles qui s’adaptent en douceur à la forme des pieds et qui maintiennent le talon en place.

Bien entendu, rien n’est mieux pour la maturité musculaire de ses pieds que de marcher pieds nus le plus longtemps possible dans un environnement soigné. Les chaussures sont essentielles pour le protéger des blessures, pas pour l’aider à marcher.

Des chaussures rigides et serrées peuvent provoquer des déformations et affecter la mobilité. En cas de douleur ou de gêne liée à des anomalies des pieds, consultez un podologue pour évaluer la situation. Une bonne partie des difficultés s’estompent avec le temps, la rééducation et un gabarit adéquat.

Cela pourrait vous intéresser ...

Voici pourquoi les enfants ne devraient pas consommer de boissons énergisantes
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Voici pourquoi les enfants ne devraient pas consommer de boissons énergisantes

Les enfants ne doivent pas consommer des boissons énergisantes, car les risques sont bien plus importants que les avantages.