Combien de temps un bébé prématuré doit-il rester à l’hôpital ?

29 juillet 2020
Un accouchement prématuré génère du stress et suscite de nombreux doutes pour les parents. Le nouveau-né devra passer un certain temps à l'hôpital jusqu'à être en bonne santé à nouveau. Découvrez-en plus ici sur le séjour hospitalier des bébés prématurés.

Nombreux sont les doutes qui surgissent dans l’esprit des parents suite à un accouchement prématuré. La durée du séjour hospitalier de leur bébé prématuré est l’une des questions qui leur viennent à l’esprit.

Tous les bébés sont différents et un diagnostic personnalisé sera donc nécessaire, mais il existe toutefois des règles générales. Les informations que nous partageons ici ont pour but de dissiper les doutes des parents qui vivent cette étape marquée par la peur et l’incertitude.

L’accouchement prématuré

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’accouchement prématuré est une naissance qui a lieu entre la vingtième et trente-septième semaine de grossesse. Elle peut avoir des conséquences graves pour la santé du bébé à court et long termes et le risque de mort néonatale est élevé.

Les principaux facteurs de risque d’un accouchement prématuré sont les suivants :

  • anémie
  • taux de catécholamine élevé dans l’urine de la mère
  • consommation de tabac
  • rupture prématurée des membranes (RPM)
  • hypertension artérielle (HTA)
  • saignement vaginal
  • infections dans l’appareil urinaire
  • manque d’attention prénatale ou attention inappropriée
  • mère âgée de moins de 20 ans ou de plus de 35 ans
  • volume de liquide amniotique insuffisant (oligoamnios)
  • antécédent d’avortement provoqué
  • pré-éclampsie
  • grossesse gémellaire

Cet article peut également vous intéresser : L’alimentation des bébés pendant leur première année de vie

Les soins d’un bébé prématuré pendant son séjour hospitalier

Accouchement prématuré d'une femme.
Suite à un accouchement prématuré, le bébé doit rester à l’hôpital pendant un certain temps afin qu’il finisse de se développer correctement.

L’attention médicale est fondamentale pour la santé et la survie d’un bébé prématuré. C’est ce que montrent les différentes statistiques en fonction des ressources de chaque pays. Cette attention médicale comprend les soins suivants :

  • allaitement maternel immédiat et aide à l’alimentation
  • maintien du bébé dans la couveuse pour garantir son équilibre thermique et minimiser le risque d’infection
  • assistance ou réanimation respiratoire si nécessaire
  • traitement immédiat en cas de complications (infection, jaunisse, etc.)

Par ailleurs, de nos jours, grâce aux avancées médicales, le lien affectif entre les parents et le nouveau-né est facilité via différentes techniques.

La méthode “mère kangourou”

La méthode “mère kangourou” est une technique d’attention pour le nouveau-né prématuré basé sur le contact peau à peau entre la mère et son enfant afin de répondre aux différents besoins du bébé : alimentation (allaitement maternel exclusif lorsque cela est possible), stimulation et protection. Le père ou un autre adulte peut appliquer cette méthode.

Grâce à cette technique, le bébé entretient une relation beaucoup plus humaine et naturelle avec sa mère. Ses besoins physiques sont couverts (alimentation, température et protection), ainsi que ses besoins affectifs (sécurité et amour). Dans le même temps, les pères établissent un lien émotionnel avec leur enfant.

La méthode “mère kangourou” peut aider à raccourcir le séjour hospitalier. Cette technique peut ensuite être maintenue à la maison selon les avancées du bébé, mais avec presque toujours un suivi ambulatoire au sein du foyer pendant tout le temps jugé nécessaire.

Cet article peut également vous intéresser : Allaitement mixte : Peut-on donner du lait maternel et du lait maternisé dans le même biberon ?

Combien de temps dure le séjour hospitalier ?

Pieds d'un bébé dans son lit d'hôpital.
La température corporelle et le poids du bébé font partie des facteurs pris en compte à l’heure de déterminer si le bébé peut quitter ou non l’hôpital.

Pour les parents, ce séjour va sembler une éternité. Après le choc initial d’un accouchement qu’ils n’attendaient pas si tôt, s’ajoutent les difficultés du quotidien et l’impatience se fait sentir. Malgré cela, il est important de garder à l’esprit que l’hôpital est le meilleur endroit pour le bébé pendant cette étape.

Nombreux sont les facteurs qui déterminent la durée du séjour hospitalier d’un bébé prématuré. Parmi ces facteurs, figurent la capacité respiratoire et alimentaire du bébé, sa température et l’évolution de son poids. 2 kg est la référence de poids habituelle que le nouveau-né prématuré doit atteindre afin de pouvoir quitter l’hôpital. La plupart des bébés prématurés atteignent ce poids entre 2 et 4 semaines après leur naissance.

En somme…

Les trois conditions indispensables pour que le bébé puisse rentrer chez lui sont les suivantes :

  • température corporelle stable sans couveuse pendant 1 ou 2 jours
  • alimentation sans sonde quel que soit le mode d’alimentation, à savoir l’allaitement ou le biberon
  • prise de poids régulière et atteindre les 2 kg

Vous en savez maintenant un peu plus sur l’accouchement prématuré et sur les soins dont les nouveau-nés concernés ont besoin. Chaque bébé est unique : l’évolution des bébés prématurés dépendra de nombreux facteurs. L’important est qu’ils bénéficient de toute l’assistance nécessaire à tout moment, aussi bien au niveau physique qu’émotionnel.