Comment aider votre bébé à évacuer les gaz

3 août 2019
Peut-être que votre tout-petit, pendant qu'il se nourrit, avale aussi de l'air. Si vous ne l'aidez pas, ces gaz peuvent causer de l'inconfort et de l'irritation mais aussi le faire pleurer. C'est pourquoi il est important de l'aider à évacuer les gaz qu'il a accumulés.

Les bébés ont besoin d’évacuer les gaz correctement. S’ils ne le font pas, ils peuvent leur causer de l’inconfort et les irriter, en plus d’inquiéter les parents. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons comment vous pouvez aider votre tout-petit à évacuer correctement ses gaz.

Les bébés et les gaz

Il est très courant qu’un bébé, pendant les premiers mois de sa vie, ne sache pas comment contrôler parfaitement la technique de succion. Par conséquent, il peut aussi avaler de l’air lorsqu’il se nourrit, surtout avec un biberon.

Ainsi, cette accumulation de gaz dans son petit estomac peut causer de l’inconfort et un certain mal-être. En effet, il se sentira mal à l’aise et irrité, puis finira certainement par pleurer.

Une mère qui aide son bébé à évacuer les gaz

C’est pourquoi, après chaque prise, il est important d’aider l’enfant à expulser les gaz qu’il a ingérés pendant qu’il s’alimentait. De fait, il est très difficile pour eux de le faire eux-mêmes, alors ils ont besoin de notre aide.

Par conséquent, après les avoir nourris, nous devons faire éructer le bébé et lui permettre d’expulser ses gaz pour qu’ils ne causent pas d’inconfort ou de coliques.

Les types de gaz

Il y a deux types de gaz que les petits peuvent accumuler.

  • Gaz stomacaux : les plus courants sont causés par l’air que le bébé avale pendant qu’il s’alimente, comme nous l’avons mentionné précédemment
  • Gaz intestinaux : dans ce cas, il s’agit d’un gaz produit par une mauvaise digestion ou par des intolérances alimentaires. Dans ces cas, après consultation avec le pédiatre, un changement de formule peut être recommandé

Comment aider le bébé à expulser les gaz stomacaux

Il existe plusieurs techniques et astuces que nous pouvons appliquer afin d’aider le petit à expulser correctement les gaz :

Une posture correcte lors de l’alimentation

Comment aider un bébé à évacuer les gaz ?

Il est essentiel que, pendant l’allaitement au sein ou au biberon, nous placions le bébé dans la bonne posture. De cette façon, il pourra mieux aspirer et avaler moins d’air. Pour y parvenir :

  • L’aréole et le mamelon doivent former une tétine dans la bouche du bébé. Si, par contre, il ne fait que sucer le mamelon, il est probable qu’il avalera aussi de l’air en le nourrissant.
  • Les gencives du bébé ne doivent pas appuyer sur le mamelon. De cette façon, il n’aura pas de lait et n’avalera que de l’air.

Nous vous recommandons de lire : Méthode Kassing ou comment donner le biberon sans nuire à l’allaitement maternel

Lui permettre d’éructer

Le rot est la technique la plus efficace pour aider votre bébé à évacuer les gaz correctement. Cependant, il y a certaines postures qui aideront mieux à les éliminer. Parmi elles, les plus connues sont :

  • Mettez le bébé sur la poitrine avec sa tête sur votre épaule.
  • Asseyez-le sur vos genoux, dos à vous, et placez votre main sur sa poitrine et vos doigts sur son menton.
  • Placez le bébé face vers le bas sur un bras. De son propre poids, le ventre appuiera contre le bras, facilitant ainsi l’expulsion des gaz. Cependant, n’oubliez pas que la tête du bébé doit être un peu plus haute que le reste du corps.

Pendant que le bébé est dans la bonne position pour éructer, vous devez le masser ou lui tapoter doucement le dos.

En effet, nous devrions aider l’enfant à expulser les gaz de cette façon pendant environ 5 à 10 minutes. Cependant, ne vous inquiétez pas si vous n’entendez toujours pas le son caractéristique du rot, car il n’est pas toujours entendu et peut passer inaperçu. Ainsi, après 10 minutes, nous pouvons mettre le petit au lit sans problème.

Quand devez-vous le faire éructer ?

Nous avons établi qu’il est nécessaire d’aider le bébé à évacuer ses gaz. Cependant, vous vous demandez probablement quand. Normalement, nous devons faire éructer le bébé après l’allaitement. Cependant, dans certains cas, il peut être nécessaire d’interrompre l’alimentation pour expulser les gaz et le faire continuer :

  • Si le bébé est agité pendant l’allaitement, il se peut qu’il soit en train d’avaler de l’air. C’est pourquoi nous pouvons nous arrêter toutes les cinq ou dix minutes pour le faire expulser ses gaz et ensuite continuer.
  • De plus, nous pouvons également l’aider à éliminer les gaz lors du passage d’un sein à l’autre.
  • Dans le cas d’une alimentation au biberon, si le bébé semble contrarié, nous pouvons arrêter tous les 60 millilitres pour l’aider à expulser ses gaz, puis continuer à le nourrir.

En tout cas, rien de mieux que l’appréciation de la mère. De plus, s’il n’est pas agité et ne se nourrit pas correctement, il n’est pas nécessaire de l’interrompre. Il suffit de l’aider à roter après l’allaitement.

Choisir les bonnes tétines

Si votre bébé est nourri au biberon, il est essentiel que vous preniez soin de l’état de la tétine. De fait, elles peuvent ne pas convenir à l’âge du petit et, si elles sont plus grandes, elles peuvent l’entraîner à avaler de l’air.

C’est pourquoi il est préférable de choisir des tétines adaptées à l’âge de votre enfant, afin de vous assurer que l’air n’y pénètre pas. D’autre part, il existe des tétines spéciales qui évitent ce problème, minimisant ainsi la quantité d’air qui sort de l’extrémité pendant que le petit se nourrit.

Nous vous recommandons de lire : Allaitement mixte : Peut-on donner du lait maternel et du lait maternisé dans le même biberon ?

Est-il toujours nécessaire que le bébé éructe ?

Parfois, nous pouvons être tentés de croire que le bébé avale toujours de l’air lorsqu’il mange. C’est pour ça qu’on pense qu’on devrait le faire roter quoi qu’il arrive. Toutefois, ce n’est pas nécessairement le cas. En particulier dans le cas de l’allaitement, si la posture et la technique de succion sont correctes, le bébé peut ne pas avaler de l’air.

En ce sens, si nous sommes obsédés par le faire éructer alors qu’il n’en a pas besoin, nous sommes peut-être en train de le gêner. Il est préférable d’essayer de l’aider pendant un laps de temps minimum (5 à 10 minutes) en le massant ou en lui tapotant doucement le dos, puis de le laisser simplement se reposer.

 

  • C. Calvo Romero, « La prevención y el tratamiento del cólico del lactante », BOL PEDIATR 2010; 50: 197-202
  • Asociación Española de Pediatría, Técnicas de lactancia materna. http://lactanciamaterna.aeped.es/tecnicas-de-lactancia-materna/
  • Asociación Española de Matronas, Los consejos de tu matrona, 2017. https://aesmatronas.com/wp-content/uploads/2018/01/Los-consejos-de-tu-matrona.pdf