Comment savoir si mon enfant souffre d’intolérance au lactose ?

· 3 juin 2019
L'intolérance au lactose est un trouble plus fréquent qu'on ne le croit. Une fois le diagnostic établi, le patient doit modifier ses habitudes alimentaires pour améliorer sa qualité de vie.

Les enfants qui souffrent d’intolérance au lactose sont ceux dont le corps ne produit pas l’enzyme lactase. Cette enzyme nous permet de traiter et d’assimiler correctement le lactose contenu dans les aliments que nous ingérons. Le lactose, également appelé «sucre du lait», est présent dans le lait produit par les mammifères femelles.

Le lactose favorise la correcte absorption du calcium et favorise la minéralisation des os. Les aliments dérivés des produits laitiers contiennent également du lactose. Parmi eux se trouvent le lait, le yaourt, les glaces, le beurre et les fromages.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose est une affection qui survient après l’ingestion de ce dernier. En ne produisant pas de lactase, l’organisme n’absorbe alors pas efficacement le lactose.

Le sucre atteint donc le côlon et est fermenté par les bactéries qui y résident. Cela provoque des gaz, des douleurs abdominales, des vomissements, de la constipation, et parfois des diarrhées.

Cet article vous intéressera peut être également : Aliments probiotiques pour votre flore intestinale

Même si ce trouble ne cause pas de dommages au tractus gastro-intestinal, l’enfant souffrant d’intolérance au lactose peut donc être affecté par les les inconvénients précités et se sentir très mal. Il est par ailleurs important de savoir que les symptômes de l‘intolérance et des allergies au lactose sont similaires.

intolérance au lactose

 

C’est pourquoi il est parfois difficile de déterminer de quoi souffre l’enfant. Les symptômes peuvent en outre varier en fonction de l’âge.

Comment savoir si mon enfant souffre d’intolérance au lactose ?

La présence récurrente des symptômes susmentionnés peut indiquer la présence de cette maladie. Il existe néanmoins d’autres conditions cliniques qui présentent des symptômes similaires à ceux de l’intolérance au lactose. Il est donc important de discuter avec votre pédiatre pour qu’il effectue les tests suivants qui confirmeront ou non le diagnostic.

Test de tolérance au lactose

  • Ce test mesure le niveau de glucose présent dans le sang après avoir ingéré du lactose
  • Si les taux de glucose ne sont ni modifiés ni augmentés, il est clair que le lactose n’est pas absorbé correctement

Test respiratoire

  • Il est nécessaire, pour effectuer ce test, que le patient ait mangé des aliments riches en lactose
  • Le médecin mesure l’augmentation de l’hydrogène que nous éliminons habituellement par les poumons, en petites quantités et à intervalles réguliers
  • Si les quantités expirées dépassent les niveaux normaux, le test sera considéré comme positif
intolérance au lactose chez l'enfant

 

Tests de selles

  • Il s’agit ici d’identifier le taux d’acidité des matières fécales lorsque les enfants sont très petits et que la mise en œuvre des tests précédents s’avère difficile
  • Le lactose non digéré fermente et produit de l’acide lactique, l’un des acides pouvant être détectés dans les selles de l’enfant

Comment aider votre enfant s’il souffre d’intolérance au lactose ?

Vous devez éviter de donner des aliments qui contiennent du lactose à votre enfant s’il a été diagnostiqué comme étant intolérant à ce produit. Vous pouvez alors planifier son régime en tenant compte des recommandations suivantes :

  • Le yogourt est facile à digérer car il contient des bactéries saines qui produisent l’enzyme lactase
  • Des aliments tels que les légumes à feuilles vertes, le lait sans lactose ou à base de céréales (avoine, amandes, riz) et les jus enrichis en calcium constituent également un bon choix
  • Le pédiatre peut par ailleurs indiquer un supplément adéquat à votre enfant s’il constate que son apport en calcium est insuffisant
  • Les aliments riches en calcium qui ne contiennent pas de lactose peuvent être une excellente option pour votre enfant. Il s’agit notamment des épinards, du saumon ou des oranges

Comment traiter l’intolérance au lactose chez les enfants ?

Comme cette affection est une condition de vie, le seul traitement efficace est la prévention. Une alimentation saine et équilibrée qui remplace les carences en calcium et des autres nutriments fournis par le lait, tels que la vitamine D, sera dès lors très bénéfique pour la santé de votre enfant.

Cet article vous intéressera peut être aussi : Produits laitiers qui contiennent le moins de lactose ?

Il est prudent de déterminer le degré d’intolérance au lactose que présente votre enfant et de prendre les précautions qui s’appliquent à son cas personnel. De nombreux aliments non dérivés du lait contiennent en effet du lactose dans leur composition. C’est notamment le cas de nombreux desserts, sauces, soupes et sucreries.

Il existe par ailleurs aujourd’hui des médicaments qui remplacent la lactase chez les patients présentant un déficit. Ils se présentent sous différentes formes, en gélules, en poudre ou en sirop. Leur ingestion avant les repas permet donc une meilleure digestion des produits laitiers.

Nous en savons maintenant un peu plus sur cette intolérance alimentaire. N’hésitez toutefois pas à consulter votre pédiatre le plus tôt possible si vous pensez que votre enfant peut en souffrir.