Comment devraient se nourrir les mères qui allaitent

· 4 juin 2019
Les mères qui allaitent font face à toutes sortes de doutes liés à la santé de leur bébé. Découvrez quel devrait être leur régime alimentaire.

Les mères qui allaitent font face à toutes sortes de doutes liés à la santé de leur bébé. Cela se produit plus fréquemment chez les jeunes mamans, mais même les mères les plus expérimentées peuvent avoir des doutes. L’une des principales questions concerne l’alimentation des mères qui allaitent.

Si vous passez par cette belle étape, continuez votre lecture de cet article, car nous allons vous expliquer certaines choses que vous devriez garder à l’esprit. Rappelez-vous que tout ce que vous buvez et mangez à ce moment de votre vie influe directement sur la santé de votre bébé.

Le plus important à garder à l’esprit est que cette influence sur la santé de votre enfant persiste tout au long de sa vie. Par conséquent, il est essentiel que vous lui fournissiez des nutriments particulièrement sains. Aviez-vous pensé à cela ?

Alimentation des mères qui allaitent

Bien que beaucoup de femmes pensent que ce soit le cas, la réalité est que les mères qui allaitent n’ont pas besoin de suivre un régime spécial. Ce dont elles ont besoin, c’est d’une alimentation correcte et saine qui leur permette d’obtenir tous les nutriments nécessaires à l’organisme.

alimentation des mères qui allaitent

De cette façon, votre lait aidera votre bébé à bien se nourrir et à se développer correctement. Fondamentalement, votre régime devrait inclure :

Ingérez suffisamment de calories

Parce que votre corps aura besoin de plus d’énergie pour prendre soin de votre bébé et pour remplacer les calories qu’il consomme dans votre lait, il est idéal que vous augmentiez légèrement votre consommation de calories. Approximativement, vous aurez besoin de 500 calories supplémentaires par jour, bien que cela dépende beaucoup de vos activités et du régime alimentaire que vous suivez actuellement.

Si vous êtes en surpoids, essayez d’abord de consulter un nutritionniste pour ne pas aggraver le problème. N’oubliez pas non plus que l’exercice doit être un élément fondamental de votre routine pour retrouver votre silhouette après l’accouchement.

Si votre grossesse était compliquée et que vous avez besoin de repos, il est important que vous retrouviez petit à petit votre routine et votre activité physique. N’oubliez pas de poser la question à votre médecin concernant les changements d’alimentation et l’activité à prendre en compte si tel était votre cas.

Découvrez cet article : Comment prévenir une infection néonatale

Mangez des aliments très nutritifs

Une autre chose que vous devriez prendre en compte pour une bonne alimentation des mères allaitantes est de revoir en profondeur les aliments que vous allez consommer. Lorsque vous allaitez votre bébé, le lait doit fournir tous les éléments nutritifs de base pour un corps sain, en particulier la vitamine B.

nutrition des mères qui allaitent

Idéalement, votre régime alimentaire doit être varié et comprendre tous les groupes d’aliments. Chaque heure de repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) doit contenir :

  • Protéines
  • Fruits
  • Légumes
  • Graines naturelles et graisses
  • Glucides complexes

Les meilleurs exemples de ces aliments sont :

  • Saumon
  • Viande de poulet maigre
  • Foie et autres viscères
  • Amandes
  • Tomate
  • Graines de tournesol
  • Chou frisé
  • Sardines

Lorsque vous choisissez ces aliments, optez toujours pour les versions les plus naturelles que vous trouvez. Si vous souhaitez ajouter des assaisonnements ou des saveurs, utilisez des options naturelles telles que des herbes ou des épices.

Essayez d’éviter les options congelées ou préparées avec du sel. Bien qu’elles puissent être conservées plus longtemps, elles fournissent également des produits chimiques dont votre bébé n’a pas besoin et qui peuvent causer des dommages.

Assurez-vous de consommer de la vitamine D

Lisez également : Comment devriez-vous fêter le premier anniversaire de votre enfant ?

La vitamine D peut facilement être obtenue du fait de l’exposition au soleil. Toutefois, si vous êtes une mère allaitante et que vous ne vous exposez pas beaucoup, il est conseillé de prendre un supplément.

Cette vitamine est importante pour votre bébé car elle garantit la force de son système immunitaire et la santé de ses os.

 

La quantité de vitamine D que vous devriez consommer pendant l’allaitement est de 6 000 UI par jour. Nous vous recommandons de vous promener chaque jour à une heure où le soleil ne tape pas trop fort, mais au cours de laquelle vous recevrez tout de même les rayons. Rappelez-vous simplement d’appliquer un écran solaire toutes les heures.

Pour consommer davantage de vitamine D, vous pouvez consommer un supplément de base ou demander à votre médecin si vous en avez besoin, afin d’améliorer votre alimentation si vous êtes une mère allaitante.

Restez hydratées

La dernière chose concernant les mères qui allaitent est qu’elles doivent se rappeler de consommer suffisamment d’eau. Étant donné que le lait est principalement constitué d’eau, vous devez compenser ce que votre bébé consomme.

En ce sens, il est important de consommer au moins un litre d’eau de plus par jour. Cependant, si votre bébé boit beaucoup de lait, vous aurez peut-être besoin de deux litres supplémentaires.

 

  • Pangkatana, P., & Biddulph, J. (2013). Promotion of breast-feeding. In Diarrhoea and Malnutrition in Childhood. https://doi.org/10.1016/b978-0-407-00401-6.50040-3
  • Britton, J. R., Britton, H. L., & Gronwaldt, V. (2006). Breastfeeding, Sensitivity, and Attachment. PEDIATRICS. https://doi.org/10.1542/peds.2005-2916
  • Agboado, G., Michel, E., Jackson, E., & Verma, A. (2010). Factors associated with breastfeeding cessation in nursing mothers in a peer support programme in Eastern Lancashire. BMC Pediatrics. https://doi.org/10.1186/1471-2431-10-3