Comment éviter de contracter le coronavirus en faisant ses courses

18 mars 2020
Bien que les directives de confinement nous permettent d'aller au supermarché pour faire des provisions, il est important que nous apprenions à prévenir le coronavirus lorsque nous faisons nos courses. Dans cet article, nous vous donnons quelques lignes directrices à garder à l'esprit lorsque nous allons chercher de la nourriture.

La pandémie de coronavirus a perturbé tous les aspects de notre vie. Réfléchissons ensemble à la manière de prévenir le coronavirus lors de nos courses, car nous devons faire des réserves de nourriture et nous ne pouvons pas éviter d’aller au supermarché.

L’une des caractéristiques les plus connues de COVID-19 est sa forte contagiosité. Bien que la létalité ne soit pas parmi les plus élevées, il a un taux de transmission important et se propage rapidement.

Ainsi, la prévention du coronavirus lors des achats devrait être une priorité supplémentaire dans les états de quarantaine généralisée. Sinon, l’isolement dans les maisons devient inutilei nous générons des poches d’infection ailleurs.

Actuellement, plus de 180 000 personnes sont infectées dans le monde, avec un total de 7 103. La Chine a le plus grand nombre de cas, avec environ 81 000, et ensuite l’Italie est le pays non asiatique le plus touché, avec près de 28 000 cas confirmés. En France, il y a 7 730 cas confirmés, et on attend une augmentation progressive. Comme ces chiffres sont susceptibles de changer rapidement, vous pouvez les consulter ici.

Précisément, l’intention des mesures d’isolement social est de répartir la contagion dans le temps pour donner un avantage aux systèmes de santé pour y répondre. La prévention du coronavirus lors des courses est un maillon de plus dans la chaîne de prévention.

La distanciation sociale et les courses

La distance recommandée pour prévenir la propagation du coronavirus est d’au moins un mètre. Les supermarchés ne peuvent pas l’ignorer. Pour les clients se trouvant à l’intérieur de leurs locaux ou faisant la queue à l’extérieur, cette distance minimale doit être établie et respectée.

Cela doit s’accompagner d’un contrôle strict de l’entrée et du séjour sur les lieux. On peut maintenir la distance d’un mètre tant qu’il n’y a pas trop de clients entassés.

Les différentes chaînes de supermarchés ont des protocoles pour gérer les foules. Il appartiendra à chaque entreprise de décider de la manière dont elle les appliquera. Lorsque la quarantaine obligatoire s’applique, les considérations commerciales ne forgent pas seules la décision. Il y a une obligation légale dictée par des questions de santé publique.

Faire ses courses

Lire la suite : Les types de masques pour nous protéger du coronavirus

Porter des gants pour prévenir le coronavirus pendant les courses ?

L’utilisation massive de gants pour se saisir des aliments au supermarché n’est pas une indication pour le moment. Ce ne serait pas une mesure qui améliorerait la prévention de la transmission du COVID-19.

L’utilisation de gants pour la manipulation des fruits est toujours recommandée comme mesure générale de bonne hygiène. Cependant, ces mesures d’hygiène doivent toujours être présentes, et plus encore en période de pandémie.

Le lavage fréquent des mains, ou l’utilisation de gels à l’alcool, ainsi que le nettoyage et la ventilation des locaux, sont applicables aux supermarchés. La prévention de la propagation du coronavirus lors des achats fait partie d’une série de bonnes habitudes essentielles à la coexistence sociale.

En savoir plus : Recommandations pour éviter d’être contaminé par les coronavirus

Prévenir la propagation des coronavirus au moment du règlement

Le moment du paiement à la caisse du supermarché est un moment de contact et d’agglomération. C’est pourquoi certaines mesures spécifiques sont imposées. Il est nécessaire de considérer qu’il y a la distance entre les membres de la file d’attente et la distance au caissier humain.

L’utilisation d’argent liquide est préférablement à éviter. Si possible, le paiement doit être effectué avec des portefeuilles ou des cartes virtuels qui réduisent les contacts. Le fait que le COVID-19 reste sur la surface de certains objets rend nécessaire une réflexion sur le mode de paiement le plus approprié.

Les lignes de caisse sont sous la responsabilité du supermarché. Elles doivent être désinfectées fréquemment et des gels hydroalcooliques doivent être mis à la disposition des caissiers pour qu’ils puissent servir chaque client. Comme nous l’avons déjà précisé, il n’est pas nécessaire de porter des gants aux caisses.

Une femme faisant ses courses en portant un masque

Est-il possible de prévenir la propagation du coronavirus en faisant ses courses ?

Non seulement c’est possible, mais c’est nécessaire. La prévention des coronavirus au moment de l’achat est une autre mesure qui contribue à ralentir la transmission de la COVID-19.

Elle fait également partie de la responsabilité sociale. Il est entendu que les personnes présentant des symptômes tels que la fièvre ou la toux ne doivent pas aller dans les supermarchés pendant la durée de leurs symptômes. Elles doivent s’arranger pour que quelqu’un d’autre les fournisse.

L’achat de nourriture est essentiel à la survie, mais c’est aussi une zone de contact humain sujette aux vicissitudes de la pandémie. Nous ne devons pas paniquer, car les locaux resteront ouverts et qu’il n’y aura pas de pénurie. Nous devons simplement être responsables pour nous-mêmes et nos concitoyens.