Coronavirus : pourquoi la quarantaine est-elle nécessaire ?

16 avril 2020
La quarantaine est une mesure hautement efficace pour stopper l'avancée du coronavirus. Toute personne qui suspecte d'avoir été exposée au virus devrait être en quarantaine, même si elle ne présente aucun symptôme et pense être en bonne santé.

Pour le moment, la mesure la plus efficace pour contrôler la propagation du coronavirus est la quarantaine. Il n’existe aucun médicament spécifique pour traiter cette maladie, ni aucun vaccin. Pour cette raison et encore d’autres raisons, la quarantaine est le meilleur moyen dont nous disposons pour empêcher que de plus en plus de personnes s’exposent au virus.

Jusqu’à présent, si le coronavirus (maladie COVID-19) est si dangereux, c’est parce qu’il s’agit d’un virus sur lequel nous avons très peu d’informations. C’est un nouveau virus, et pour cette raison, nous ne savons pas encore comment il se comporte. D’ailleurs, nous ne disposons pas encore de toutes les informations sur la façon dont il contamine. Dans ce contexte, la quarantaine est le moyen idéal pour contrôler ce virus.

Une chose dont on a la certitude : le coronavirus a un fort potentiel de contamination, raison pour laquelle ce virus se propage rapidement, comme nous l’avons vu en Chine, en Corée et en Italie. Le taux de mortalité attribuable au coronavirus n’est pas encore clair. En Chine, on estime que ce taux se situe entre 2 % et 14 %. Dans le reste du monde, les chiffres varient.

L’isolement

Avant toute chose, il est important de clarifier la différence entre l’isolement et la quarantaine : ce sont deux choses différentes. L’isolement est une mesure obligatoire qui s’applique aux personnes qui ont été diagnostiquées avec le coronavirus. Une fois le diagnostic établi, ces personnes doivent éviter tout contact direct avec les autres.

Une personne atteinte du coronavirus ressentira les symptômes dans un délai compris entre trois et six semaines. Durant cette période, elle doit être complètement isolée. Si la personne affectée vit avec d’autres personnes, ces dernières doivent occuper un autre espace de la maison pendant que la maladie entre en rémission.

Si cela n’est pas possible, il est préférable d’isoler le malade dans une chambre et de n’avoir aucun contact avec lui. Il doit avoir sa propre salle de bains et il ne doit pas partager ses ustensiles, ni ses draps. Tous ceux qui l’entourent doivent porter des masques spécialisés. Dans les cas les plus graves, le malade devra être transporté à l’hôpital dans une ambulance, et non dans un autre type de transport.

L'utilisation du gel hydroalcoolique en quarantaine

La quarantaine liée au coronavirus

La quarantaine est une mesure qui s’applique à toutes les personnes qui ne sont pas atteintes de la maladie, mais qui ont été en contact avec quelqu’un qui en souffre ou qui pense avoir été exposé au virus. Cette mesure s’applique également aux personnes qui ont voyagé dans des endroits où il y a des foyers d’épidémie clairs.

A voir aussi : La sédentarité infantile : une épidémie croissante

Il n’est pas nécessaire de présenter les symptômes pour s’imposer une mise en quarantaine. Le simple soupçon d’un contact avec le virus est suffisant pour appliquer cette mesure préventive. La raison est la suivante : le virus a différentes périodes d’incubation et il ne provoque pas toujours des symptômes visibles.

Il est très dangereux de ne pas prendre en considération les mesures préventives. Les personnes qui ont été exposées à la COVID-19 et qui décident de ne pas appliquer ces mesures parce qu’elles considèrent être en très bonne santé représentent le plus grand danger.

Elles peuvent porter le virus et contaminer d’autres personnes qui sont bien plus vulnérables. En ne s’imposant pas une mise en quarantaine, elles mettent en danger la vie de ces personnes.

Une femme qui porte un masque sur le point de monter à bord d'un avion

Cet article peut également vous intéresser : Syndrome respiratoire aigu sévère : de quoi s’agit-il ?

Comment appliquer la quarantaine ?

Le terme quarantaine est utilisé de manière générique : cela ne veut pas dire qu’il faut s’isoler pendant quarante jours. En ce qui concerne le coronavirus, au moindre soupçon de contamination et en l’absence de symptômes, un isolement de quatorze jours est fortement conseillé. La plupart des cas se manifestent pendant ce laps de temps.

Dans certains cas, les premiers symptômes apparaissent au bout de quelques heures. Dans d’autres, les premiers symptômes apparaissent plus de deux semaines après la contamination. Mais ces particularités concernent une minorité de cas. Ainsi, une mise en quarantaine pendant une période de quatorze jours permet de minimiser le risque de propagation.

Il faut garder à l’esprit que le simple fait d’avoir été à moins de 1 ou 2 mètres de distance d’une personne infectée peut favoriser la contamination. La quarantaine n’est donc pas seulement réservée aux personnes qui ont voyagé en Chine ou en Italie ; un simple contact avec des personnes ayant voyagé dans ces pays-là ou qui présentent des symptômes de la maladie suffit pour appliquer cette mesure.

Selon les dernières données officielles, il y a plus de 120 000 cas dans plus de 100 pays du monde entier. Jusqu’à maintenant, 3158 personnes sont mortes à cause de cette maladie. La probabilité de propagation est très élevée. Même dans les zones où il y a très peu de cas, comme c’est le cas en Amérique latine, l’expansion de la maladie est très significative.

 

  • IFLS Science. (2020). How Many People Are Currently Under Quarantine Because Of Coronavirus? Recuperado 10 marzo, 2020, de https://www.iflscience.com/health-and-medicine/people-currently-under-quarantine-coronavirus/
  • Zuñiga-Sosa, Evelyn Alexandra, et al. « Tipificación del antígeno Duffy como método indirecto para identificar individuos asintomáticos de malaria. » Acta Bioquímica Clínica Latinoamericana 53.1 (2019): 71-77.
  • Alpuche-Aranda, Celia M. « Infecciones emergentes el gran reto de la salud global: Covid-19. » salud pública de méxico 62.2, Mar-Abr (2020): 123-124.