Comment faire monter le lait après une césarienne ?

· 29 juillet 2018
Si vous choisissez de consommer des infusions de graines de cumin, souvenez-vous qu'il ne faut pas en prendre avant l'accouchement, car ces infusions peuvent provoquer des contractions et compliquer le travail

La montée de lait après une césarienne est l’une des préoccupations principale chez les mamans. Il existe plusieurs types d’expériences dans le fait de ne pas avoir suffisamment de lait pour son enfant. Le processus d’allaitement n’est pas lié au type d’accouchement.

En effet, le processus d’allaitement commence au moment où sort le placenta. Que l’accouchement se fasse par le vagin ou par césarienne, c’est lorsque le placenta sort que commence la descente des niveaux de progestérone. Cependant, il existe certains cas ou la mère va produire et expérimenter une descente de lait avant l’accouchement.

Le processus d’allaitement

maman donnant le sein au soleil

Les spécialistes insistent sur le fait que le processus d’allaitement n’est pas lié avec la façon d’accoucher ou avec la succion du bébé. Voyez par exemple le cas des mamans qui perdent leurs enfants avant le terme mais qui continuent d’avoir des montées de lait.

Lorsque la progestérone diminue, cela va provoquer une augmentation de la prolactine, l’hormone chargée de la production du lait maternel. Le processus dure pendant environ 40 heures après l’accouchement. C’est pour ça que le lait commence à monter petit à petit.

Il est tout de même recommandé d’allaiter son enfant dès la naissance, car les bénéfices sont extrêmement nombreux pour le nouveau-né.

D’autre part, la césarienne est liée à des problèmes d’allaitement due à la séparation entre le bébé et la maman au moment de l’accouchement.

Les nouveaux-nés par voie vaginale vont être instantanément placés sur la poitrine de la maman. Ce n’est pas le cas pour les enfants naissant par césarienne. En général, ces derniers sont envoyés dans une autre chambre avec une infirmière en attendant que la maman récupère de l’intervention.

A lire également : 4 bienfaits des cours de préparation à l’accouchement

Il faut être persistante pour produire du lait après une césarienne

Le temps que le bébé ne passe pas avec sa mère est vitale pour une correcte succion. Dans beaucoup de cas, on donne au bébé un biberon en guise de premier aliment. Mais cela va lui apprendre une succion incorrecte. En effet, il est beaucoup plus facile pour lui de sucer une tétine que le sein de sa mère, car il doit y mettre plus de force.

La meilleure chose à faire est de donner le lait au sein juste après la naissance du petit. Cependant, la douleur que l’on peut ressentir et la préoccupation à l’idée que votre enfant soit insatisfait peut justifier l’apparition d’une agitation à cause de l’allaitement, et donc un abandon de celui-ci.

Il faut absolument comprendre le processus naturel de vos hormones et les facteurs externes qui peuvent les influencer. La persistance est essentielle dans ces cas-là. Une montée normale de lait peut apparaître à partir du troisième et quatrième jour. La patience et la persévérance seront très importantes pour pouvoir produire du lait après une césarienne.

Ceci peut vous intéresser : L’utilisation de la tétine chez les bébés et les enfants

Recettes pour provoquer la montée de lait après une césarienne

anatomie du sein feminin

Nous savons déjà qu’il est fréquent de ne pas produire beaucoup de lait après une césarienne. Certaines femmes pensent d’ailleurs que leur enfant pleure car elles ne produisent pas suffisamment de lait.

Si c’est votre cas, vous allez trouver dans la suite de cet article des recettes naturelles pour augmenter votre production en lait et apporter à votre enfant tous les apports nutritifs dont il a besoin.

Graines de thym

La consommation quotidienne de petites portions de graines de thym est un des remèdes les plus connus pour favoriser une montée de lait après une césarienne.

Les propriétés du thym sont en effet connues pour augmenter la sécrétion du lait maternel.

Infusion de graines de cumin

Les infusions à base de graines de cumin vont augmenter les quantités de lait maternel.

Ingrédients

  • 2 cuillerées de graines de cumin (30 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

Que faut-il faire ?

  • Réalisez une décoction avec les graines de cumin dans le litre d’eau.
  • Il est recommandé de boire une tasse par jour, en particulier après l’accouchement car cette boisson peut provoquer des contractions ou même des pertes. 

Cataplasme avec des feuilles de l’arbre de ricin

Huile de ricin pour faire monter le lait

Les feuilles de l’arbre de ricin sont extrêmement connues pour leur efficacité à provoquer une montée de lait après une césarienne.

Que faut-il faire ?

  • Faites chauffer les feuilles directement sur le feu puis les écraser jusqu’à obtenir une pâte molle.
  • Etalez la pâte entre deux bandes de tissus puis appliquer les lorsqu’elles sont tièdes.

Jus de carottes

La carotte est un légume qui contient énormément de nutriments et de vitamines essentiels pour la femme qui allaite. En l’incluant dans votre régime alimentaire, vous allez augmenter votre taux en acide folique, en vitamine A et en calcium, ce qui va vous assurer d’augmenter votre production en lait.

Pour cela, il vous suffit de boire quotidiennement du jus de carottes pour profiter de ses avantages.