Comment prévenir le mal de dos ?

· 17 janvier 2014
Le sédentarisme, le surpoids ou le manque d'activité physique font partie des facteurs qui peuvent entraîner des douleurs de dos.

L’un des problèmes de santé les plus fréquents du monde moderne est sans doute le mal de dos. Une douleur qui pourrait être causée par beaucoup de facteurs… Néanmoins, prévenir le mal de dos permet d’avoir une meilleure prise de conscience de ce fléau si présent aujourd’hui.

Ses principales causes à connaitre pour prévenir le mal de dos

N’importe qui pourrait souffrir de mal de dos. Peut importe que l’on soit jeune ou vieux. Nous pouvons cependant déterminer certains facteurs à risques qui déclenchent cette douleur :

  • L’âge : On peut souffrir du dos à partir de l’âge de 30 ou 40 ans. Un mal causé par une sorte d’arrachement provoqué par de mauvaises positions et une maltraitance de la région lombaire ou cervicale.
  • La sédentarité : Ceux qui ne pratiquent pas d’activités physiques sont plus exposés au mal de dos.

Ses principales causes à connaitre pour prévenir le mal de dos.

  • Le surpoids : Consommer beaucoup de gras et de calories ne fait pas seulement prendre du poids. Cela génère également un risque pour le dos qui aura du mal à supporter vos kilos en trop.
  • L’hérédité : Comme dans les cas de l’arthrite, des inflammations des muscles et d’autres douleurs ou maladies qui se transmettent génétiquement.

Lisez également : Comment combattre l’arthrite avec des remèdes naturels

Autres causes

  • Autres maladies : Le cancer peut aussi provoquer de violentes douleurs au dos.
  • Le travail : Le dos se fragilise parfois en raison du travail exercé. Par exemple, lever ou pousser des objets lourds ou d’être assis toute la journée sur une chaise inconfortable.
  • Le tabac : Fumer est aussi l’une des causes qui rendent le dos vulnérable. Les disques situés entre les vertèbres ne peuvent en effet plus obtenir les nutriments nécessaires à leur fonctionnement. Les fumeurs récupèrent par ailleurs très lentement des douleurs liées à cette zone.
  • Problèmes dans la mécanique du dos. Les spasmes, la scoliose, la sténose, la tension musculaire, des blessures au niveau du disque, une hernie discale, des fractures, des accidents, une chute, une entorse… sont très susceptibles de déclencher une douleur dans cette région.
  • Grossesse : Les femmes enceintes souffrent souvent de douleurs au dos. Il en est ainsi en raison du poids supplémentaire que génère le bébé.

Prévenir le mal de dos

Pour que ces facteurs ne menacent pas votre dos, il est indispensable de connaître certaines méthodes ou techniques pour lutter contre ce mal. Voici les plus efficaces :

  • Dormir sur le côté ou sur le dos. Votre colonne et votre esprit doivent se reposer tout comme le reste de votre corps durant les 8 heures de sommeil.
    Cela signifie que votre colonne vertébrale ne doit pas supporter tout votre poids dans une position inconfortable. D’ailleurs, les experts recommandent de dormir en position fœtale (sur le côté avec les genoux remontés jusqu’à la poitrine, la tête et le cou alignés avec la colonne).
    Il ne faut pas non plus dormir sur le ventre. Cette position risquerait en effet de modifier la courbure de la colonne et d’obliger le cou à rester tourné vers l’une des épaules.
  • Faire des abdos. Efficace pour avoir un ventre plat, mais également pour que votre tonus musculaire se développe et se fortifie encore plus pour prévenir de futures douleurs au niveau du dos. Les exercices recommandés dans ces cas-là sont le pilates, la natation et le yoga.
    Il est aussi conseillé de marcher à vive allure entre une demie heure et une heure par jour. Mettez de bonnes chaussures de sport. Faites 5 minutes d’abdominaux par jour.

Autres méthodes pour prévenir le mal de dos

  • Utiliser un matelas et des oreillers adéquats. Il s’agit d’un facteur vital pour la santé de votre dos. Ces objets doivent donc respecter la courbure naturelle de votre dos.
    Sachez cependant qu’il n’est pas facile de s’adapter à un nouveau matelas. Mais si ce dernier est doux et flexible, il améliorera votre position. Il permettra ainsi une meilleure circulation du sang.
  • Éliminer le stress. Beaucoup de problèmes physiques dont on souffre aujourd’hui sont dus aux crises de nerfs et au stress qui jouent sur notre humeur.
    À titre d’exemple, presque 70% des personnes qui souffrent de dépression ont également des douleurs musculaires au dos et au cou.

Autres méthodes pour prévenir le mal de dos.

  • Surveiller votre position. L’environnement de travail est le principal facteur qui déclenche la douleur lombaire ou cervicale.
    Le fait de rester assis devant l’ordinateur ou de faire des efforts physiques en soulevant des objets se répercutera certainement sur l’état de votre dos.

Pour les femmes, il faudra faire attention avec les chaussures à talons. Ces derniers gênent en effet le pied et le dos car le corps s’incline vers l’avant pour marcher et les disques lombaires font plus d’efforts que d’habitude.

Lisez également : La scoliose, un problème majoritairement féminin

Remèdes naturels pour lutter contre la douleur

Si vous souffrez de douleurs lombaires ou cervicales durant la nuit, ou que ces maux redoublent d’intensité et vous empêchent de bouger, vous pouvez tester l’un de ces remèdes maison :

  • Faire des massages d’alcool avec du romarin (faire tremper deux branches dans un flacon avec de l’alcool pendant au moins 7 jours puis appliquer la préparation en massage circulaire sur la zone concernée).
  • Créer un oreiller de châtaignes fraîches en poudre et le mettre sous la partie qui vous fait mal (c’est une sorte de coussin qui se confectionne avec un peu de tissu, de l’eau et du coton).
  • Faire bouillir 1 litre d’eau avec deux cuillerées de feuilles de sauge pendant 10 minutes. Laisser refroidir, filtrer et boire 3 fois par jour.
  • Placer des fleurs fraîches de camomille et de l’huile d’olive dans une bouteille en verre, la laisser au soleil pendant 2 semaines puis la  mettre au frigidaire pour l’utiliser le moment venu. Pour l’appliquer, laisser la bouteille tiédir un peu puis en mettre sur le dos.
  • Mettre de la pulpe d’avocat dans le mixeur avec 1 cuillerée de graines d’eucalyptus et un peu de rhum. Mélanger jusqu’à créer une pâte homogène pour l’appliquer ensuite sur le dos grâce à des massages doux et circulaires.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Wonderlane, Justin Baeder, David B Gleason et Johanna Kollmann.