Comment réduire l’usage du plastique au quotidien ?

19 juin 2020
Le plastique est présent dans la composition de nombreux produits, même les plus insoupçonnés. C'est pourquoi il devient un véritable problème pour la planète. Mais nous pouvons réduire son usage.

Le plastique est un matériau qui se trouve partout et que nous utilisons presque à chaque instant. Nous le trouvons dans toutes sortes d’objets, d’emballages, de matériaux de construction, d’accessoires, voire même dans les textiles et dans certains produits cosmétiques. Cependant, il est possible de réduire l’usage du plastique.

Pourquoi cela est-il nécessaire ? Dans cet article, nous répondons à vos questions et vous proposons également quelques mesures très pratiques à appliquer dans votre quotidien.

Le plastique et la pollution

Selon la célèbre organisation écologiste Greenpeacechaque année, une quantité de plastique équivalente à 1200 fois le poids de la Tour Eiffel est rejetée dans les mers et les océans. Ce chiffre ne constitue pas le seul problème ; ce n’est en fait qu’une partie.

En effet, l’aspect le plus inquiétant autour de la question du plastique est que, une fois utilisé, il met beaucoup de temps à se décomposer. Par exemple, une bouteille en plastique peut mettre jusqu’à 500 ans pour se biodégrader.

 

Par ailleurs, la production mondiale de plastique se chiffre en millions de tonnes par an et nous continuons à acheter des produits de toute sorte ainsi qu’à les jeter n’importe où. Le nombre de déchets ne cesse d’augmenter.

La plupart des plastiques finissent par atterrir dans les mers et les océans du monde entier, endommageant gravement les écosystèmes. L’impact est donc dramatique. Et même si le recyclage est une bonne action pour réduire la production, l’idéal serait réellement de diminuer sa consommation au quotidien.

Comment réduire l’usage du plastique ?

Les mesures que nous vous présentons ci-dessous consistent en des pratiques très simples qui permettront de réduire la consommation de produits en plastique (emballages, ustensiles, sacs, etc) sans faire d’efforts et sans avoir le sentiment de manquer.

Opter pour des sacs en tissu au supermarché

De plus en plus d’établissements ne délivrent plus de sacs gratuits à leurs clients. Si une personne en fait la demande, elle doit alors payer.

L’objectif est alors de créer une conscience collective et d’aider à diminuer la consommation de plastique. De plus, cette mesure permet aux gens de s’habituer à prendre leurs propres sacs (en tissu ou autres matériaux). Ne pas utiliser puis jeter, comme c’était le cas auparavant.

Le plastique n’est pas la meilleure option. Il existe de nombreux moyens d’éviter sa consommation. L’une d’entres elles consiste à apporter son propre sac en tissu pour faire ses courses.

Les tote bags ont gagné en popularité et, grâce à eux, on trouve aujourd’hui des modèles avec différents types de design. Uni, avec des imprimés, etc. Il y en a pour tous les goûts !

En outre, d’ici 2021, les sacs en plastiques légers et très légers non biodégradables seront totalement interdits. Plus précisément ceux qui sont les plus fragiles et les plus toxiques. Cette mesure ne sera pas seulement adoptée en France, mais également en Espagne et en Italie. L’objectif final est de parvenir à une application de cette règle dans toute l’Union Européenne.

D’autre part, que ce soit par souci d’économies ou par conscience écologique, il est largement préférable d’opter pour les sacs en tissu chaque fois que nous allons faire les courses. Nous réduisons ainsi considérablement l’impact sur l’environnement.

Réduire l'usage du plastique en utilisant des sacs en tissu pour faire ses courses

Acheter en vrac et éviter les emballages à outrance

Si l’on y réfléchit bien, il est encore moins cher d’acheter en vrac. Nous prenons seulement ce qu’il nous faut et nous pouvons choisir. En revanche, les produits emballés contiennent beaucoup de plastique (plateaux, emballages, etc) qui finira dans les décharges puis dans les mers et les océans.

Lorsque vous pesez vos fruits et légumes, évitez de les emballer dans un sac plastique. Collez plutôt l’étiquette indiquant le prix directement sur la peau. Ensuite, pour les emporter chez vous, placez-les dans un sac en tissu.

Eviter les produits de nettoyage conditionnés sous plastique

Pour éviter d’utiliser des produits de nettoyage et de jeter les emballages plastique une fois terminés, il vaut mieux opter pour des produits maisons et naturels.

Par exemple, certains produits tels que le savon noir, le vinaigre, le bicarbonate, ont toujours été utilisés pour laver et nettoyer. Ainsi, vous utilisez des produits écologiques, vous évitez l’usage de plastique et vous obtenez également des résultats de nettoyage tout aussi impeccables.

Lisez aussi : 3 produits naturels pour une maison propre

Vérifier la composition des produits cosmétiques

Si vous ne le saviez pas, de nombreuses crèmes et autres produits de beauté contiennent des microsphères de plastique. En outre, ce sont les plus dangereuses pour l’environnement car elles peuvent être facilement ingérées par les animaux et finir par les empoisonner.

Il s’agit de microsphères de nylon, de polyéthylène et de polypropylène qui sont généralement présentes dans les crèmes et les produits exfoliants.

Par conséquent, il vaut mieux opter pour des cosmétiques naturels qui ne contiennent pas de plastique dans leur composition. Une autre excellente idée consiste à faire ses propres crèmes maison.

Découvrez alors : 5 substances toxiques présentes dans les cosmétiques

Recycler pour réduire l’usage du plastique

Faire du recyclage participe à réduire à l'usage du plastique

La séparation des déchets est très facile. Pour cela, nous mettons tous les papiers et les cartons dans une poubelle, le plastique et l’aluminium dans une autre, puis le verre dans une dernière. Certains pays, comme la Suisse, sont très spécifiques et séparent même les différents types de plastique : emballages PET, aluminium et autres types de plastique.

Réduire l’usage du plastique : conclusion

En réduisant l’usage de plastique, nous minimisons également l’impact sur l’environnement. Même si nous avons le sentiment que notre action est peu visible, elle est énorme et ne doit sous aucun prétexte cesser. Ce n’est qu’ainsi que nous obtiendrons des mers et des océans de plus en plus propres. D’autre part, cette action empêche que la production de plastique augmente avec les émissions de CO2 correspondantes.

Enfin, il suffit de changer certaines habitudes de vie pour réduire efficacement l’usage du plastique au quotidien. Nous devons simplement trouver le moyen le plus intelligent de trouver des usages variés des objets que nous possédons déjà.