4 secrets sur les bouteilles d’eau en plastique que vous ne connaissiez pas

· 5 mars 2018
Afin d'éviter les divers risques auxquels nous pouvons être exposés lorsque nous buvons de l'eau en bouteilles plastique, la meilleure solution est peut-être d'acheter des contenants en verre.

Aujourd’hui, l’achat d’eau minérale est synonyme de l’acquisition d’un contenant en bouteilles plastique. Derrière cet acte d’achat, il y a toute une série de secrets liés à ce matériau que l’on ne connaît pas ou qui n’ont pas encore été dévoilés.

Lisez cet article attentivement et évitez d’être contaminé par des bactéries. Voici quatre secrets qui vous permettront de le faire.

1. Ne réutilisez les bouteilles en plastique

recyclez les bouteilles en plastique

Vous ne devez pas réutiliser les bouteilles en plastique, car elles peuvent libérer des produits chimiques dangereux. Il est donc important de faire attention aux symboles sur le fond de l’emballage.

  • Par exemple, vous trouvez sur la bouteille des triangles avec des chiffres à l’intérieur. Cela se réfère au type de plastique utilisé pour la fabriquer.
  • A cet égard, les contenants portant la mention « 1 » (PET ou PETE) ne peuvent pas être utilisés sans danger sauf pour un usage jetable.
  • En effet, dans un environnement contenant de l’oxygène, un récipient chauffé ou exposé à la lumière du soleil finit par émettre des substances toxiques qui vont passer dans l’eau.

De la même façon, vous devriez éviter les contenants marqués « 3 » ou « 7 » (PVC et PC) parce qu’ils dégagent aussi des substances toxiques qui peuvent pénétrer dans les aliments et les boissons.

Si nous exposons l’organisme à ce type de substances pendant une longue période, cela peut conduire au développement de maladies dangereuses.

  • Si vous voulez remplir à nouveau vos bouteilles, n’oubliez pas que pour cet usage, les plus recommandées sont celles fabriquées à partir de polyéthylène : elles sont marquées de « 2 » et « 4 ».
  • Les contenants en polypropylène marqués « 5 » et les lettres PP sont également recommandés. Ce type de récipient est relativement sûr si vous l’utilisez pour stocker de l’eau froide et que vous le désinfectez souvent.

Lisez aussi cet article : Le plastique, cet assassin silencieux

2. Attention aux bactéries

bactéries

Une bouteille en plastique peut être un véritable nid de bactéries. À tel point que le niveau de micro-organismes dans ces bouteilles dépasse souvent les quantités préconisées par les services de santé.

Donc, n’allez pas créer vous-même les conditions idéales pour la croissance des microbes. Par exemple, lorsque vous prenez une bouteille avec les mains sales, que vous ne la rincez pas suffisamment ou que vous y stockez de l’eau à température ambiante.

La meilleure solution pour conserver les bouteilles dans un état sain est de les laver avec de l’eau savonneuse tiède. Ou bien du vinaigre blanc ou un bain de bouche antibactérien.

Le plus grand risque pour la santé associé à la réutilisation des bouteilles en plastique est d’ordre microbiologique. Cela est du à la détérioration normale des bouteilles.

Cela peut être dû à une petite fissure dans le matériau. Ce qui devient un endroit parfait pour la concentration et la prolifération de bactéries.

Mais le fait de bien laver la bouteille ne garantira rien. Car on peut quand même finir par s’intoxiquer ou aller jusqu’à attraper l’hépatite A.

Selon diverses recherches, la plupart des bactéries vivent dans le goulot des bouteilles. Et il n’est pas toujours possible de maintenir une hygiène adéquate dans ces zones.

Par conséquent, la méthode la plus efficace et la plus sûre est d’utiliser une paille.

Lisez également : Quels troubles pourrait-on guérir si nous buvions plus d’eau tous les jours ?

3. Vérifiez la provenance de l’eau

bouteille en plastique sur la plage

Parfois, certaines entreprises mentionnent sur leurs emballages que l’eau qu’elles vendent provient d’un beau ruisseau très sain. Cependant, la vérité est que parfois l’eau que nous achetons en bouteille est identique à celle que nous avons dans le robinet de la maison.

Il convient de garder à l’esprit que les entreprises sont obligées de mentionner l’origine de l’eau qu’elles vendent et quel est leur principal canal d’approvisionnement.

4. Méfiez-vous de l’eau aromatisée

bouteille en plastique remplie par l'eau du robinet

Les marques d’eau en bouteille vendent également des dérivés dans lesquels elles ajoutent à l’eau minérale des saveurs diverses. Ainsi, avec ces produits, elles cherchent à conquérir le marché lucratif des jeunes et des sportifs.

Donc, ce qu’ils font, c’est vendre cette eau embouteillée avec des goûts attirants. Et, de plus,  elles affirment que leurs boissons sont « plus saines que certaines boissons sucrées ».

Attention cependant, car cette eau peut parfois contenir autant de sucre qu’un soda.

Évitez d’être trompé par la publicité. Il faut toujours lire les informations sur l’étiquette et vérifier la quantité réelle de sucre que la bouteille contient.

Une bonne habitude à garder à l’esprit !