Comment savoir si votre enfant consomme des drogues ?

· 25 avril 2018
En tant que parents, nous devons apprendre à déterminer si les changements de comportement de nos enfants correspondent à leur développement ou répondent à quelque chose d'autre, comme la consommation de drogues, par exemple. Apprenez à reconnaître ce comportement.

De nos jours, la drogue est une des préoccupations les plus importantes pour les parents. Savoir si votre enfant consomme de la drogue est essentiel pour pour pouvoir lui fournir de l’aide à temps. Les chiffres de la consommation de drogue des adolescents publiés tous les ans sont alarmants.

Les parents de jeunes soumis à une addiction nous disent qu‘il n’est pas facile de reconnaître ce problème à un stade précoce. Parce que les signes ne sont pas clairs. L’adolescence est une période de rébellion où un jeune peut se comporter d’une manière inhabituelle et cependant, ne pas consommer de drogues.

Les jeunes de 11 à 21 ans ont souvent une perception déformée du risque. Cela explique pourquoi ils ont tendance à adopter des comportements qu’ils peuvent regretter plus tard.

L’adolescence débridée et la drogue

adolescente qui fume de la drogue

Par définition, les adolescents sont audacieux et rebelles. Ils vivent une époque pleine de changements difficiles à affronter. Ce stade correspond au développement de l’intérêt sexuel et le besoin d’appartenance et d’identification avec ses pairs.

Cette période se caractérise par le fait d’expérimenter et d’essayer de rester « sur la même longueur d’onde » que leurs amis. L’influence des amitiés sur chaque jeune est étroitement liée à l’environnement dans lequel il évolue.

Et si, en plus, il n’y a pas un canal de communication familial sain pour parler ouvertement de toutes sortes de questions, il peut être plus difficile d’agir à temps et de sauver le jeune de ce terrible fléau.

Consultez cet article : 10 symptômes qui avertissent d’une dépression chez les adolescents

La drogue : un ennemi sous-estimé

Beaucoup d’adolescents et de parents considèrent la consommation de drogues comme une pratique simple. Celle-ci s’arrêtera lorsqu’ils seront plus âgés. Ils ne considèrent pas le risque d’y être confrontés toute la vie. Ce qui peut causer de graves problèmes dans leur vie personnelle et professionnelle, ainsi que dans leur santé en général.

Les jeunes ne mesurent pas à quel point l’expérimentation des drogues peut devenir un problème grave. Les parents, par contre, refusent d’accepter que leur enfant ne soit pas exempté de ce type d’expérience. Par conséquent, nous avons tendance à ne pas nous préparer, à ne pas savoir comment agir si cela se produit.

La première chose que nous devons faire est de déterminer si les attitudes insolentes de notre enfant sont dues à des changements hormonaux spécifiques à l’âge. Il est essentiel de regarder au-delà de l’étape difficile dans laquelle ils se trouvent. Et de voir si ce comportement étrange est dû à la consommation de drogues.

Comportements à prendre en considération

Les jeunes qui consomment de la drogue vont essayer logiquement de le cacher. Il est donc crucial que vous prêtiez attention à toute modification du comportement, aussi insignifiante qu’elle puisse paraître.

1. Prêtez attention aux odeurs

drogue

Les drogues comme la cigarette ou le tabac ont des odeurs fortes qui collent aux personnes qui les consomment, ainsi qu’à leurs vêtements. La stratégie qu’utilisent les consommateurs pour éviter d’être découverts est d’appliquer à plusieurs reprises du parfum. Ou bien de mâcher du chewing-gum ou de se laver les mains de façon excessive.

2. Fiez-vous à ses yeux

Les yeux sont des indicateurs très clairs de la dépendance. Chaque drogue a des effets différents. Par exemple, le cannabis provoque la rougeur des yeux et la somnolence. Inversement, la cocaïne et l’ecstasy provoquent une dilatation des pupilles, ce qui fait que les yeux sont grands ouverts et arrondis.

3. Ils présentent une irritabilité excessive

adolescent triste

Les changements hormonaux chez les filles et les garçons provoquent souvent des sautes d’humeur. Mais celles générées par les drogues sont souvent beaucoup plus fortes en comparaison. Les enfants sont irritables et agressifs, surtout lorsqu’ils n’ont pas consommé, parce que le corps leur réclame de la drogue.

Ils se sentent seuls et ont tendance à s’éloigner de leurs parents, car ainsi ils peuvent consommer sans avoir à donner d’explications.

4. Ils prennent des médicaments dans votre armoire à pharmacie

Lorsqu’ils commencent à consommer des drogues, ils expérimentent souvent avec plusieurs produits, parce que c’est « juste un test ». L’armoire à pharmacie familiale est souvent une source de drogues gratuites pour eux. Le diazépam ou les sirops contre la toux sont les produits les plus recommandés par ceux qui les déjà ont essayés et qui tentent d’en entrainer d’autres.

Donc, si certains des médicaments disparaissent de votre maison, il est temps d’avoir une conversation.

Lisez aussi : Les bisous et les câlins sont les meilleurs médicaments pour vos enfants

5. Ils deviennent irresponsables

adolescente avec son père

L’un des effets les plus dévastateurs de la dépendance est la mauvaise habitude de tout abandonner et de plus avoir aucune activité. Le jeune consommateur laisse de côté ses études et tout ce qui nécessite un engagement. Il a de mauvais résultats scolaires et s’abstient de faire des activités qui lui faisait plaisir auparavant.

Conclusion générale

Les changements dans le comportement d’un adolescent qui consomme de la drogue sont si évidents pour les parents qui les connaissent qu’ils deviendront suspicieux en quelques minutes. Selon le type de drogues (stimulantes ou relaxantes), ils auront certaines signes.

S’il marche et parle trop vite, il pourrait utiliser des amphétamines. Un autre signe est que s’il passe des nuits sans dormir, il prendra probablement de la cocaïne. Mais si, par contre, il est très fatigué et lent, il se peut qu’il consomme du cannabis.

Nous devons préciser que les points mentionnés dans les paragraphes précédents ne sont pas en soi des indicateurs déterminants de la dépendance d’un adolescent. Cependant, plus le jeune montre des changements de comportement, plus il est susceptible de consommer de la drogue.

L’important est d’être vigilant, d’être très proches de nos enfants. D’être conscient de ce qu’ils font, où ils vont, qui sont leurs amis, avec qui ils sont en relation. Une communication quotidienne efficace est la base pour rester proche d’eux et prévenir des situations comme la dépendance.