Conjonctivite allergique : symptômes, causes et traitement

La conjonctivite allergique est un problème qui touche de nombreuses personnes. Il s'agit d'une réaction inflammatoire excessive face à une exposition à des agents tels que le pollen, les acariens, la fumée et des éléments similaires.
Conjonctivite allergique : symptômes, causes et traitement

Dernière mise à jour : 28 février, 2021

La conjonctivite allergique est une inflammation chronique de la conjonctive, qui est causée par une allergie à des substances de l’environnement. Elle s’accompagne régulièrement de rhinite ou d’inflammation de la muqueuse nasale. Dans ce cas, on parle de rhinoconjonctivite.

On pense qu’environ 25 % des personnes ont un certain degré de conjonctivite allergique. Beaucoup de gens souffrent de ce problème à une époque où le niveau de pollen dans l’air est plus élevé. Dans cet article, nous vous expliquons les symptômes, les causes et le traitement de cette maladie.

Types de conjonctivite allergique

Un oeil atteint de conjonctivite.
Il existe plusieurs types de conjonctivite allergique. Cependant, la forme la plus courante est celle causée par le pollen.

La conjonctive est la membrane qui tapisse les paupières et recouvre la partie blanche de l’œil. Dans cet endroit, il existe un grand nombre de cellules du système immunitaire. Face aux stimuli de l’environnement (comme le pollen, la fumée, les acariens, etc.), ces cellules libèrent des produits chimiques.

Ceux-ci font gonfler la conjonctive, brièvement ou pendant une longue période. Parfois, la maladie survient seule mais, d’autres fois, elle s’accompagne d’autres maux. L’un d’eux est la rhinite, comme déjà noté, mais il peut aussi s’agir d’une bronchite asthmatique ou d’un eczéma.

4 types de conjonctivite allergique

Il existe plusieurs types de conjonctivite allergique, selon l’agent qui la provoque et l’évolution de la maladie. Selon un article publié dans le Community Eye Health Journal, elles sont divisées comme ceci :

  • Conjonctivite allergique saisonnière. C’est ainsi la forme la plus typique qui est causée par la présence de pollen dans l’air. Elle affecte les personnes de tous âges et apparaît généralement au printemps ou en été et disparaît pendant les autres saisons.
  • Conjonctivite allergique pérenne. Elle est au contraire présente toute l’année. Dans ce cas, les allergènes sont généralement la poussière, la fumée, les acariens, les squames animales et les plumes. Il existe une autre forme plus complexe de conjonctivite, appelée kératoconjonctivite.
  • Kératoconjonctivite printanière. C’est une maladie qui apparaît dans les climats chauds. Le groupe le plus touché est celui des jeunes hommes entre 8 et 12 ans. Cela peut être aggravé par l’exposition au soleil, au vent ou à la poussière.
  • Kératoconjonctivite atopique. Elle est ainsi associée à une dermatite atopique, une réaction cutanée qui provoque souvent des démangeaisons, un gonflement et des rougeurs. La kéraconjonctivite atopique affecte la surface oculaire et les paupières. Cependant, la conjonctive et la cornée peuvent également être affectées.

Cet article pourrait vous intéresser : Purificateurs d’air des alliés contre le pollen

Quels sont les symptômes ?

Le plus souvent, la conjonctivite allergique affecte les deux yeux. Comme indiqué par l’Australian Society for Clinical Immunology and Allergy, les symptômes caractéristiques de la maladie sont les suivants :

  • Les yeux qui piquent
  • Yeux rouges
  • Yeux brûlants
  • Écoulement aqueux
  • Intolérance à la lumière vive
  • Vision floue dans certains cas

Pour établir le diagnostic, les symptômes du patient sont pris en compte et un examen ophtalmologique est effectué. Celui-ci consiste en un balayage de lampe à fente. Pour découvrir l’agent causal, il est nécessaire de réaliser des tests complémentaires, tels que frottis conjonctival, prick test, test de provocation conjonctivale, entre autres.

Cet article pourrait vous intéresser : Voici comment s’auto-nettoie l’oeil

Causes de la conjonctivite allergique

La conjonctivite allergique est une réaction excessive du système immunitaire, contre un facteur de l’environnement. Lorsque les yeux sont exposés au stimulus qui cause l’allergie, le corps le capte et déclenche une série de réactions qui, ensemble, constituent une réponse inflammatoire.

Il existe des agents supplémentaires, tels que les virus, l’état de nervosité, les aliments épicés, la lumière et autres, qui, souvent, peuvent conduire à une exacerbation des symptômes. Ces éléments sont inoffensifs si la conjonctive n’a pas été préalablement enflammée.

Traitement

Une femme soignant une conjonctivite allergique.
La conjonctivite allergique s’améliore finalement souvent avec des soins de base tels que la réduction de l’exposition au facteur allergique. Cependant, parfois, l’utilisation de médicaments et de larmes artificielles est nécessaire.

Lorsque la personne a déjà une conjonctivite allergique, l’important est de prendre les mesures nécessaires pour réduire l’exposition au facteur déclenchant l’allergie et de prodiguer des soins de base pour atténuer les symptômes.

Selon la publication du Community Eye Health Journal mentionnée ci-dessus, il est conseillé de changer les oreillers et les tapis et de remplacer tout article pouvant contenir l’allergène.

Aussi, il reste conseillé de ne pas se frotter les yeux, en plus d’appliquer des compresses froides pour réduire les démangeaisons. Le médecin peut indiquer l’utilisation de certains médicaments tels que les antihistaminiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les corticostéroïdes topiques ou les larmes artificielles.

Bien que toutes ces mesures puissent être utiles pour faire face aux symptômes. Cependant, le meilleur traitement de la conjonctivite allergique est la prévention. La première chose à faire est ainsi d’identifier l’agent allergène, grâce aux tests médicaux correspondants.

Dans tous les cas, comme nous l’avons mentionné, il est préférable de garder la maison propre, d’utiliser une literie en textile synthétique et d’éviter les animaux de compagnie, les tapis et les animaux en peluche. Maintenant que vous connaissez ces informations, n’hésitez pas à faire les changements nécessaires pour avoir une meilleure qualité de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Conjonctivite chez les enfants : que faire ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Conjonctivite chez les enfants : que faire ?

Que faire en cas de conjonctivite chez les enfants ? Quels sont les gestes à appliquer ? Quelles sont les principales causes de conjonctivite



  • Ortega, B. Z., Vargas, M. Á. R., Tsuchiya, F. M. I., del Río Navarro, B. E., & Monge, J. J. L. S. (2007). Conjuntivitis alérgica en la infancia. Revista Alergia México, 54(2), 41-53.
  • Azari AA, Barney NP. Conjunctivitis: a systematic review of diagnosis and treatment [published correction appears in JAMA. 2014 Jan 1;311(1):95. Dosage error in article text]. JAMA. 2013;310(16):1721–1729. doi:10.1001/jama.2013.280318
  • Azari, A. A., & Barney, N. P. (2013). Conjunctivitis: A systematic review of diagnosis and treatment. JAMA – Journal of the American Medical Association. https://doi.org/10.1001/jama.2013.280318
  • Bielory, L., & Friedlaender, M. H. (2008, February). Allergic Conjunctivitis. Immunology and Allergy Clinics of North America. https://doi.org/10.1016/j.iac.2007.12.005
  • La Rosa, M., Lionetti, E., Reibaldi, M., Russo, A., Longo, A., Leonardi, S., … Reibaldi, A. (2013). Allergic conjunctivitis: A comprehensive review of the literature. Italian Journal of Pediatrics. https://doi.org/10.1186/1824-7288-39-18
  • Rathi, V. M., & Murthy, S. I. (2017). Allergic conjunctivitis. Community eye health30(99), S7–S10.