Conseils pour affronter la vieillesse

La vieillesse ne doit pas forcément être une étape négative de la vie. Il s'agit de la redéfinir et de trouver de nouvelles activités qui permettent de rester actifs et en bonne santé.
Conseils pour affronter la vieillesse

Dernière mise à jour : 13 juillet, 2021

Vivre plus longtemps, mais aussi mieux. L’espérance de vie n’est pas la même qu’avant. C’est pourquoi, le vieillissement actif est une proposition pour affronter la vieillesse. Elle met l’accent sur l’importance de considérer les besoins, les désirs et les capacités des personnes âgées.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, entre 2015 et 2050 le pourcentage de la population mondiale âgée de plus de 60 ans passera de 12% à 22%.

La vieillesse n’est pas forcément synonyme de maladie, bien au contraire. Il s’agit d’une autre étape du cycle vital qui invite à penser à de nouveaux projets et à diverses formes de plaisir.

Caractéristiques de la vieillesse

Tout d’abord, il est important de mentionner que la vieillesse est une expérience unique pour chaque personne dans laquelle interviennent des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Cependant, on considère généralement les changements suivants.

Au niveau corporel

Les changements corporels sont un corrélat qui accompagne le vieillissement. Bien qu’aujourd’hui, la représentation typique de l’adulte âgé ne soit plus la même, grâce aux progrès de la science, de la chirurgie esthétique et du mode de vie, on peut penser à des caractéristiques telles que les rides, la diminution des capacités sensorielles (vue et ouïe), les changements métaboliques, la perte de la masse osseuse.

Un cou avec des rides.

“Les changements physiques persistants dans la vieillesse sont, par exemple, les rides, propres à la dégénérescence du collagène.”

Changements sociaux

Ces changements sont plus évidents dans les rôles. Par exemple, dans la transition entre le travail et la retraite.

En outre, on a longtemps pensé que les personnes âgées avaient tendance à s’isoler. Ce n’est pas nécessairement le cas. En effet, il existe des adultes âgés qui cherchent à profiter de leur temps libre et à s’impliquer dans d’autres activités.

Il arrive parfois que cet isolement doit davantage dû à des causes extérieures (décès du partenaire et d’autres proches) qu’à la volonté propre de la personne. Chaque façon de vieillir est unique. Il suffit d’être attentif aux humeurs et aux nouveaux défis que ces bouleversements sociaux impliquent.

Fonctions cognitives et intellectuelles

Il peut y avoir des difficultés de mémoire, ainsi que des troubles du langage et de l’expression. Par exemple, perdre le fil d’une conversation, avoir des difficultés à se rappeler d’un prénom, confondre des personnes. Autrement dit, une certaine détérioration cognitive.

Cependant, cela ne signifie pas que les personnes âgées ne peuvent pas apprendre de nouvelles choses ou s’occuper de leurs propres affaires. Ces changements nous invitent à penser qu’il s’agit de situations dynamiques et non uniques.

L’essentiel est de prêter attention à leur apparition et agir en conséquence. Dans ce cas, nous souhaitons insister sur le fait que la vieillesse ne doit pas être synonyme de perte, mais plutôt d’adaptation.

Conseils pour affronter la vieillesse

Comme dans toute autre étape de la vie, la vieillesse demande aussi une préparation. Certains conseils peuvent donc nous aider à réfléchir à la façon dont nous imaginons cette phase de la vie et faire des choix pour la vivre selon notre envie.

1. Travailler l’acceptation

Pour affronter la vieillesse, nous devons nous reconcilier avec les changements et les transformations qui surviennent. Apprendre à regarder la nouvelle réalité avec d’autres yeux et non depuis le prisme de la perte, de l’empêchement ou de la nostalgie du passé.

Essayer de suivre le même rythme ou ne pas accepter les limites du corps peut entraîner une plus grande frustration.

2. Maintenir une vie équilibrée pour affronter la vieillesse

A cet âge, nous entendons beaucoup de personnes dire “il faut bien mourir de quelque chose, et je préfère en profiter”. Cependant, le plaisir ne doit pas être associé à l’excès.

Pour vieillir positivement, l’idéal est de pouvoir maintenir une alimentation saine, se reposer suffisamment et réaliser une activité physique modérée en fonction des capacités du corps.

3. Nous méritons tous que l’on prenne soin de nous

Lors du processus de vieillissement, de nombreuses personnes commencent à se sentir frustrées lorsque leur indépendance ou leur autonomie est affectée. Par exemple, elles ne peuvent plus conduire car elles ne voient plus assez bien, et ont donc besoin de quelqu’un lors des déplacements. Beaucoup de personnes âgées se sentent inutiles ou comme une charge pour leur famille.

Dans ces moments-là, pour affronter la vieillesse, il est bon de se rappeler que chacun mérite les soins dont il a besoin. De plus, à certains moments, nous donnons et, à d’autres, nous recevons.

4. Maintenir l’esprit actif pour affronter la vieillesse

Vous pouvez choisir parmi des options sous différents formats: podcast, sudokus, documentaires. Le plus important est de continuer à produire un effort cognitif.

Par ailleurs, pendant la vieillesse, vous pouvez également continuer à apprendre. Ce peut être le moment pour s’inscrire à un cours pour lequel vous n’aviez pas le temps auparavant.

5. Réaliser d’autres activités

Le vieillissement positif ne consiste à pas abandonner ses activités, mais à les remplacer par d’autres ou seulement à diminuer leur intensité. Par exemple, il n’est peut-être plus faisable de garder les petits-enfants toute une après-midi à cause de la fatigue. En revanche, vous pouvez aller les chercher à l’école et les ramener à la maison.

Il s’agit d’évaluer ce qui peut être fait et d’offrir des alternatives et des nouveaux défis.

6. Respecter les décisions

Les proches doivent reconnaître que les personnes âgées sont toujours des individus avec des droits et la capacité de prendre des décisions. Par exemple, de l’extérieur nous interprétons souvent leur refus d’aller se promener par une forme de dépression, alors qu’en réalité ils sont peut-être simplement fatigués.

Ou encore, ils ne souhaitent pas avoir le dernier modèle de téléphone portable, rempli d’applications et plus difficile à manipuler. Par contre, ils préfèrent quelque chose de plus discret qui sert juste à appeler ou répondre aux messages.

Nous pouvons leur offrir notre aide, mais pas leur imposer. Il est fondamental d’apprendre à comprendre et à faire preuve d’empathie lorsqu’ils font certaines demandes. En plus de les respecter bien évidemment.

Un homme qui s'étire les mains.

“Chaque façon de vieillir est affrontée sous des angles différents. Certaines personnes continuent de travailler, à un rythme plus lent, mais pour le plaisir.”

Découvrez aussi : Ne vous inquiétez pas de vieillir, occupez-vous de grandir

Affronter la vieillesse, ce n’est pas la combattre, mais la vivre

Enfin, il est important de souligner que la participation et le changement social sont également nécessaires. Nous sommes face à une période de dévalorisation (inutilité, perte de capacité) et d’infantilisation de la vieillesse.

Comme les autres étapes de la vie, la vieillesse a réellement quelque chose à nous apprendre. Afin de parvenir à un vieillissement positif, la société doit également accompagner les personnes.

Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser des stéréotypes négatifs associés à la vieillesse et de mettre en valeur les aspects positifs. Ce sont des personnes qui se sont occupées de nous à un moment donné, elles possèdent leurs propres expériences et points de vue et nous apprennent beaucoup d’elles. Il est primordial de travailler sur la construction d’images et de discours plus réalistes par rapport à la vieillesse aujourd’hui.

It might interest you...
L’importance de choisir où vieillir
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
L’importance de choisir où vieillir

Nous pensons souvent à comment nous allons vieillir, mais il est tout aussi important de savoir où. Nous allons vous en dire plus.



  • Organización Mundial de la Salud en https://www.who.int/es
  • Rodríguez García, Yarmein, Oliva Díaz, Juan Ariel, Gil Hernández, Arletty, & Hernández Riera, Rodolfo. (2008). Características biopsicososciales de los ancianos. Revista Archivo Médico de Camagüey12(1) Recuperado en 05 de abril de 2021, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1025-02552008000100004&lng=es&tlng=es.
  • González Bernal, Jerónimo, & de la Fuente Anuncibay, Raquel (2014). Desarrollo Humano en la vejez: un envejecimiento óptimo desde los cuatro componentes del ser humano. International Journal of Developmental and Educational Psychology, 7(1),121-129.[fecha de Consulta 6 de Abril de 2021]. ISSN: 0214-9877. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=349851791013