Créez vos propres étagères à chaussures grâce à 2 matériaux de base

4 février 2019
Au lieu de dépenser de l'argent et d'acheter un meuble à chaussures, vous pouvez profiter de certaines idées et de certains matériaux que vous avez chez vous pour en créer un rapidement et facilement.

Que ce soit pour un commerce, un vide-grenier, ou même pour les placer chez vous comme objet de décoration et de rangement, les étagères à chaussures sont belles et pratiques. Cela vous intéresse-t-il de savoir comment les fabriquer avec seulement quelques matériaux ?

Il en existe de différentes formes, tailles et structures. Les supports à chaussures ne sont pas seulement utiles pour montrer des marchandises, ils peuvent aussi être utilisés en tant qu’éléments décoratifs importants de la maison, si vous optez pour les plus petits.

L’énorme variété d’idées dont nous disposons rend l’alternative de les fabriquer soi-même totalement viable. Avec deux matériaux de base simples, tels que le bois et le carton, vous pouvez créer vos propres étagères à chaussures en quelques étapes seulement.

Comment créer des étagères à chaussures en bois ?

1. Meubles à chaussures traditionnels

créez vos propres étagères à chaussures

Les meubles à chaussures traditionnels sont une excellente idée pour les petits espaces ou pour ceux qui aiment les choses pratiques. Bien entendu, vous devrez déjà disposer de plusieurs planches en bois pour réaliser ce modèle, en plus de certains éléments de menuiserie tels que les vis et tournevis. Si vous pouvez vous faire aider lors de la réalisation, ce ne sera que mieux.

Le nombre de planches dépendra du nombre d’étagères ou d’étages que vous souhaitez former. La longueur, d’autre part, dépendra de l’espace que vous avez. En ce qui concerne la largeur, nous recommandons environ 25 centimètres pour que cela convienne à toutes sortes de chaussures.

  • Une fois que vous aurez le bois, la première chose à faire sera de couper des rectangles pour les supports. Placez-les verticalement pour créer la séparation nécessaire entre chaque étagère.
  • Mettez les supports à environ 5 ou 6 centimètres des extrémités du bois. A leur tour, ces rectangles serviront à diviser les étagères les unes des autres. C’est une excellente stratégie pour créer des étagères à plusieurs étages.
  • Au lieu de placer les supports verticaux de manière alignée, installez-les à quelques centimètres de différence d’un étage à l’autre.
  • Le processus pour les fixer est simple : placez deux vis verticalement sur chaque pièce. Pour un plus beau rendu, ne placez pas les planches verticales en ligne droite, mais avec quelques centimètres de différence.
  • Ce « désordre » n’affectera en aucun cas la stabilité du meuble et lui donnera un effet esthétique très attrayant.

Découvrez : Petite chambre : 7 erreurs qui prennent beaucoup de place

2. Etagères à chaussures avec des boîtes

Saviez-vous que les boîtes en bois, tout comme les cagettes de légumes, ont de nombreuses utilisations autres que celles de base ? Elles peuvent en effet être recyclées pour créer des étagères à chaussures sous forme de boîtes. La procédure à suivre pour les réaliser est très simple. Tout d’abord, mettez les boîtes en condition : passez un papier de verre pour éliminer les rugosités, ajouter des clous si nécessaire pour les renforcer et peignez-les avec un spray de la couleur que vous préférez.

Astuce : si vous laissez certaines zones non peintes, vous obtiendrez un très bel effet rustique.

Ensuite, disposez-les comme vous voulez, puis placez du silicone aux extrémités pour les fixer et éviter les accidents lors de leur utilisation. Vous pouvez même en ajouter un peu à l’arrière pour les fixer au mur.

Autre recommandation : pour obtenir une belle structure moins homogène, vous pouvez placer certaines boîtes verticalement et d’autres horizontalement. Pour gagner de la place dans la disposition des boîtes à la verticale, vous pourrez ajouter des planches pour les diviser et former une étagère supplémentaire.

Lisez cet article : 6 idées originales pour recycler de vieilles chaussures

Placard à chaussures en carton

créez vos propres étagères à chaussures

Le carton peut également être très polyvalent pour fabriquer des étagères à chaussures. Vous pouvez réaliser de petites structures pyramidales. Toutes imbriquées ensemble, elles offriront un espace pour chaque paire de chaussures individuellement. Vous aurez besoin pour cela de boîtes en carton démontées, de journaux coupés en morceaux, de vernis, de silicone, de colle et de ruban adhésif.

Ensuite, suivez ces étapes :

  • Coupez des rectangles de carton de 45 × 30 centimètres. Faites deux plis à la largeur, espacés de 15 centimètres l’un de l’autre et de leur bord le plus proche. Joignez les extrémités avec du silicone pour former un triangle et fixez-les avec du ruban adhésif.
  • Découpez un autre triangle en carton de la taille qui couvrira tous les triangles situés les uns à côté des autres. Rappelez-vous que la largeur doit être de 30 centimètres.
  • Lorsque vous avez le nombre d’étagères désiré, collez les triangles aux bases avec du silicone.
  • Enfin, mélangez de la colle et de l’eau à parts égales et coller les morceaux de papier journal sur tout le carton.
  • Laissez sécher quelques jours et, pour la touche finale, peignez et vernissez de la couleur que vous préférez. Vous pouvez également laisser le journal tel quel pour un style différent.

Comme vous pouvez le constater, les placards à chaussures peuvent être fabriqués très facilement et avec seulement quelques objets. Si vous ne les avez pas déjà chez vous, vous pourrez toujours les obtenir rapidement ailleurs. N’attendez plus et commencez à créer vos propres étagères !

 

  • Krüger, Fritz. El Mobiliario popular en los países románicos.[Arcas, cofres y baúles, armarios y cómodas…]. Faculdade de letras da Universidade de Coimbra, Instituto de estudos românicos, 1963.
  • Melgarejo Belenguer, María Purificación. “De armarios y otras cosas de casas.” Feminismo/s. Vol. 17. No. 1. Publicaciones Universidad de Alicante, 2011.
  • Sanz de la Higuera, Francisco José. “Familia, hogar y vivienda en Burgos a mediados del siglo XVIII: Entre cuatro paredes, compartiendo armarios, camas, mesas y manteles.” (2002).