Découvrez le régime le plus utilisé en gymnastique rythmique

Tout comme dans les autres sports, ceux qui pratiquent la gymnastique rythmique doivent soigner leur alimentation afin d'explorer toutes les capacités de leur corps.
Découvrez le régime le plus utilisé en gymnastique rythmique

Dernière mise à jour : 23 septembre, 2021

La gymnastique rythmique est une activité sportive. Fondamentalement, il s’agit d’une discipline où, sur fond musical, on utilise différents objets tels que des cordes, des anneaux, des balles ou des rubans. Elle est reconnue pour sa beauté, car il s’agit, eu égard à sa relation avec la danse, d’un mélange entre le sport et l’art.

Comme dans tous les sports, les pratiquants ont besoin d’un entraînement physique adéquat. Ils ont en outre besoin d’une alimentation qui, en plus d’être saine, leur permet de profiter au maximum de l’entraînement, de prévenir les blessures et de prolonger leur carrière sportive.

Si vous êtes déjà gymnaste ou s’il s’agit d’un sport que vous aimeriez pratiquer, profitez du présent article et découvrez quelles sont les bases d’une alimentation adaptée aux exigences de la gymnastique rythmique.

Les exigences physiques inhérentes à la gymnastique rythmique

En raison de la dynamique de leur entraînement et de leurs performances, les gymnastes doivent renforcer à la fois les bras et les jambes, en plus d’ajuster leur graisse corporelle. La confluence de différentes capacités et compétences inhérentes à la pratique de la gymnastique rythmique suppose de développer diverses conditions physiques, telles que :

  • Force
  • Flexibilité
  • Coordination
  • Agilité
  • Équilibre
  • Précision
  • Endurance cardiovasculaire
Cours gymnastique rythmique.

La dépense énergétique individuelle

La dépense énergétique dépend de l’entraînement. En d’autres termes, du temps que nous y avons consacré et de l’intensité des exercices. Il convint donc ici de préciser que le régime alimentaire doit être individualisé : il est unique, adapté aux besoins d’une personne.

Par conséquent, les recommandations que nous donnerons ci-après reposent sur des principes généraux, que vous devez adapter en fonction des besoins de votre corps. Vous devez en outre demander des conseils nutritionnels à un spécialiste.

Les besoins énergétiques

Tout d’abord, rappelons que le principal carburant physique sont les hydrates de carbone ou les glucides. Leur consommation est donc incontournable. De sorte que vous devez en consommer en quantité suffisante, bien les répartir et en privilégiant ceux ayant un index glycémique moindre.

Selon les dernières recherches, inclure des sucres simples dans l’alimentation pourrait être positif pour la santé du pancréas. Priorisez toujours les glucides complexes.

Cependant, le fait que les glucides constituent un élément vital de l’alimentation ne signifie pas qu’ils constituent le seul groupe nutritionnel important. Les protéines et les graisses sont également nécessaires. Le rapport entre ces trois groupes d’aliments devrait être le suivant : 40 % pour les glucides, 30 % pour les protéines et 30 % pour les lipides.

Alimentation équilibrée.

Le régime adapté à la gymnastique rythmique

Outre la nécessité de bien choisir ce que vous mangez, il est également important de prêter attention à « quand » vous le mangez. Ce que vous consommez avant et après chaque pratique influence à la fois vos performances sportives et votre santé.

Il convient de manger deux ou trois heures avant de commencer l’entraînement ou de participer à une compétition. Votre régime quotidien doit inclure trois repas principaux et deux ou trois collations entre les repas.

Les règles de base

Une règle primordiale est d’éviter les glucides simples, qui sont ceux qui proviennent des sucres et des farines raffinées. Ils activent l’insuline, le stockage des graisses et l’inflammation. Vous augmentez donc le risque de subir une blessure.

Vous devez par ailleurs faire très attention à la façon dont vous consommez les graisses, car elles peuvent générer une sensation de lourdeur. Cela résulte du fait qu’elles sont digérées très lentement. De la même manière, les aliments riches en fibres peuvent provoquer des gaz ou des troubles gastro-intestinaux.

Enfin, essayez de prendre l’habitude de vous hydrater, même si vous n’avez pas soif. Vous devez garder à l’esprit que l’environnement dans lequel vous vous trouvez implique de boire des quantités d’eau plus ou moins importantes. Plus il fera chaud et humide, plus vous aurez besoin d’eau.

Les aliments de base

Nous vous présenterons ci-après une liste d’aliments qui devraient constituer la base de votre alimentation si vous pratiquez la gymnastique rythmique :

  • Fruits et légumes en abondance. Ces aliments contiennent des antioxydants et améliorent la résilience, selon cette recherche.
  • Glucides complexes, à grains entiers et complets.
  • Laitages, de préférence écrémé.
  • Protéines maigres, tant celles d’origine animale que végétale.
  • Graisses bénéfiques, telles que l’huile d’olive, les fruits secs et l’avocat. Bien qu’elles soient « bénéfiques », leur consommation ne doit pas être excessive.
  • Évitez les sucres et les farines raffinées.

Nous l’indiquions préalablement, il ne s’agit que de règles générales qui ne remplacent pas les conseils d’un nutritionniste sportif. Si vous souhaitez suivre un régime alimentaire adapté à la compétition, consultez un professionnel. Seul ce dernier peut vous donner des conseils spécifiques en fonction de vos besoins individuels.

Aliments riches en glucides.

D’autres recommandations pour l’alimentation du gymnaste

Il est nécessaire d’éviter la consommation d’aliments à capacité inflammatoire. Les aliments frits et transformés sont un exemple. Ils contiennent en effet des acides gras trans, qui se sont avérés préjudiciables pour les athlètes.

Par ailleurs, il existe un phénomène lors de l’exercice qui consiste en la destruction des protéines : il s’agit du catabolisme musculaire. Il est donc important de stopper cette annihilation des protéinesCela n’est possible qu’en ingérant de nouvelles protéines, comme celle du lait écrémé, des œufs, du saumon, des fruits secs, etc.

Enfin, il est recommandé de compléter votre alimentation par la consommation de suppléments, tels que les Oméga-3. Ils vous aideront en effet à prévenir les blessures, car ils régénèrent les fibres musculaires.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 façons simples de brûler plus de calories lors de votre prochaine séance d’entraînement
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
3 façons simples de brûler plus de calories lors de votre prochaine séance d’entraînement

L'objectif de pratiquer une activité physique et de faire une séance d'entraînement intense est, dans une large mesure, de brûler des calories.



  • Stanhope KL., Sugar consumption, metabolic disease and obesity: the state of the controversy. Crit Rev Clin Lab Sci, 2016. 53 (1):  52-67.
  • Ranchordas MK., Rogerson D., Soltani H., Costello JT., Antioxidants for preventing and reducing muscle soreness after exercise. Cochrane Database Syst Rev, 2017.
  • Shah B., Thadani U., Trans fatty acids linked to myocardial infarction and stroke: what is the evidence? Trends Cardiovasc Med, 2019. 29 (5): 306-310.