Découvrez pourquoi votre ventre gargouille !

26 février 2015
Pour éviter les bruits provenant de l'estomac, il est fondamental que nous mastiquions bien nos aliments pour prévenir la production de gaz. Nous pouvons également boire une infusion pour les soulager.

Ce bruit que nous entendons dans l’estomac lorsque nous avons faim, ne se produit pas uniquement quand nous souhaitons manger, mais aussi dans d’autres cas. Si beaucoup de personnes pensent que la faim en est l’unique cause, il existe en réalité plusieurs raisons pour lesquelles notre ventre se met à grogner de temps à autre. Apprenez tout sur ce sujet dans cet article !

Avant de commencer, apprenez à mieux connaître votre appareil digestif

Il est toujours bon de se rappeler ce que nous avons appris à l’école au sujet de notre estomac, et de notre appareil digestif de manière générale. De cette manière, vous pourrez mieux comprendre pourquoi votre ventre gargouille à n’importe quel moment de la journée.

Le système digestif est un tube qui commence par la bouche, et se termine par l’anus. Jusque là, rien de nouveau. Ce tube est connecté à différents organes, tous également importants pour mener à bien le processus de la digestion.

L’une des activités primordiales de ce système est la manière dont il propulse les aliments : grâce à des contractions musculaires, les aliments vont se mouvoir dans tout le tube (cela se nomme la péristase). Ces contractions servent à mélanger le solide, le liquide est les sucs gastriques pour former le bol alimentaire.
Maux-d'estomac
Revenons au grognement stomacal : il a beaucoup à voir avec ce travail, car lorsqu’ils se mélangent, le liquide et le solide produisent de l’air et des gaz. Les bulles qui se forment se cognent contre les parois de l’estomac et produisent le son que l’on entend depuis l’extérieur (parfois ceux qui sont à côté de nous peuvent même l’entendre).

Ces bruits se produisent très régulièrement et ne surviennent pas seulement dans les moments où nous avons faim (comme le veut la croyance populaire). La différence est que, lorsqu’ils se produisent et que l’estomac est plein, nous ne parvenons pas à les percevoir. La nourriture présente dans l’organe amortie le son des bulles d’air, si l’on schématise un peu.

Mais alors pourquoi ces contractions musculaires se produisent lorsque l’on a l’estomac vide ? Cela est dû au fait que deux heures avant qu’il ne se vide, l’estomac commence à produire certaines hormones qui stimulent les nerfs et qui envoient un message au cerveau (qui dit en somme : « il est l’heure de manger à nouveau »).
Le cerveau répond à ce message en donnant l’ordre aux muscles digestifs de se mettre en route, de se préparer pour effectuer la péristase.
Les contractions bougent ce qui reste de nourriture dans l’estomac, et provoquent généralement une sensation de faim. Les mouvements se répètent jusqu’à ce que la personne mange, et les bruits se font de plus en plus présents jusqu’à l’arrivée de ce moment.

A quoi sont dus les gargouillements excessifs dans l’estomac ?

Nous vous avons présenté la situation comme elle se produit chez une personne dite « normale ». Mais cela peut se compliquer car certaines personnes souffrent de gargouillements excessifs dans leur estomac, se sentent mal, ne peuvent plus faire d’activité physique, etc. Les bruits très fréquents dans l’estomac peuvent avoir des causes différentes, qui vont au-delà de la simple faim.

Les régimes très stricts

Si vous mangez beaucoup moins que ce à quoi vous êtes habitué tout au long de la journée, le corps ne sait plus comment réagir. Les régimes alimentaires qui recommandent de ne pas manger beaucoup d’aliments et de calories provoquent souvent des bruits excessifs dans l’estomac. En effet, l’organe est tout le temps vide, et le peu qui est ingéré est digéré en quelques minutes seulement. L’appareil digestif va alors envoyer des messages de faim au cerveau en permanence.

La consommation de boissons gazeuses

Comme nous vous l’avons déjà expliqué, les bruits dans l’estomac sont dus à la production de gaz et d’air, lorsque la nourriture se mélange. Si vous buvez des boissons gazeuses, vous allez augmenter la quantité de bulles d’air qui se cognent contre les parois de l’estomac. Lorsque le corps ne peut plus éliminer ou expulser les gaz de manière naturelle via les flatulences et les éructions, il les envoie dans l’estomac.

La même chose survient si vous avez la mauvaise habitude de manger rapidement, ce qui a pour effet d’apporter plus d’air dans l’organisme.

boissons-saines

L’intolérance à certains aliments

L’exemple le plus fréquent est le lactose, une substance présente dans le lait, le yaourt, la crème et le fromage. Lorsque ce composant reste trop longtemps dans l’estomac, ou dans l’intestin, les bactéries le dévorent et produisent une quantité plus importante de gaz et de bulles d’air que d’habitude. C’est pour cela que vous pouvez vous sentir lourd, ou rempli d’air, lorsque vous mangez un aliment qui contient du lactose.

Les ulcères

Les ulcères à l’estomac provoquent également du bruit, mais la différence est qu’il s’agit d’un bruit constant et fort, accompagné de douleurs et de beaucoup de problèmes, que la personne ait mangé ou non. Il est nécessaire de consommer des aliments adaptés, pour ne pas aggraver la situation.

Le syndrome du côlon irritable

Les symptômes sont similaires à ceux de l’ulcère, car en plus d’avoir des bruits importants dans l’estomac, la personne touchée souffre de douleurs fortes, surtout après avoir ingéré certains types d’aliments.

Côlon-500x325

Comment empêcher les gargouillements dans l’estomac ?

Si les raisons pour lesquelles votre estomac gargouille ne sont pas dues à une maladie, vous pouvez profiter de ces recettes et de ces conseils :

  • Mâchez davantage les aliments : le processus de mélange entre les éléments solides et liquides ne produira pas une quantité importante de gaz.
  • Buvez du thé après votre repas, faites-vous une infusion de menthe, par exemple, qui calmera votre estomac.
  • Ne respirez pas profondément lorsque vous mangez, car l’air qui entrera ira directement dans l’appareil digestif, avec la nourriture.
  • Mangez moins. Les petites bouchées, ou les snacks, sont plus simples à digérer et ne permettent pas à l’estomac de donner le signal au cerveau qu’il est l’heure de manger à nouveau.

Infection-stomacale

A découvrir aussi