Que se passe-t-il dans notre corps si nous n’évacuons pas les gaz ?

· 27 octobre 2018
Retenir les gaz dans notre corps a des effets négatifs sur la santé. Découvrez ce qui se passe quand nous ne les expulsons pas normalement.

De nombreuses fois, l’expulsion des gaz est honteuse. Surtout quand nous sommes entourés par d’autres personnes. Dans ces moments, nous essayons de les réprimer pour éviter de donner une mauvaise impression.

Uriner, déféquer, vomir, et en particulier, tout ce qui est lié à l’expulsion des déchets est désagréable et défavorable à notre image. Cependant, c’est quelque chose de naturel.

Peu de personnes savent vraiment à quel point il est dangereux de retenir les gaz. De même, les conséquences sur la santé varient en fonction de la fréquence de rétention des gaz. Plus vous le faites souvent, et plus il y a de dégâts.

Pourquoi est-ce mauvais de retenir ses gaz ?

pourquoi ne faut-il pas se retenir d'évacuer les gaz ?

La flatulence peut être générée par des aliments ingérés, par l’air produit lorsque l’on parle ou par les bactéries générées au cours du processus de digestion.

Il est nécessaire d’expulser les gaz afin que votre santé ne soit pas affectée. Parmi les conséquences de retenir les gaz, nous trouvons :

  • Douleur abdominale
  • Odeur plus intense
  • Maux de ventre
  • Péritonite (dans les cas très graves)
  • Inflammation de l’abdomen

A consulter également : 8 aliments qui provoquent une inflammation de l’abdomen

La libération de gaz est quelque chose de naturel et chaque personne doit expulser entre 14 et 18 gaz par jour. Si vous avez consommé des aliments riches en fibres ou en gaz, comme c’est le cas avec les boissons gazeuses, ce chiffre augmente.

Problèmes de santé

Les médecins disent qu’à travers les flatulences, nous pouvons connaître l’état de notre corps. L’odeur et les composants qui les provoquent, ainsi que la quantité expulsée quotidiennement, montrent comment le processus digestif est effectué.

Retenir un gaz peut vous empêcher de bien reconnaître ces symptômes. Les crampes abdominales ou les ballonnements peuvent être générés par des milliers de pathologies, mais si nous avons cette mauvaise habitude, nous ne savons pas ce que c’est réellement. Si vous avez d’autres symptômes associés à des gaz tels que :

  • Changements de température
  • Eruptions sur la peau
  • Sang dans les selles
  • Perte de poids
  • Diarrhée
  • Fatigue

Il est important que vous consultiez un médecin immédiatement. Evaluer les symptômes et faire des examens et les tests pertinents pour exclure toute maladie. D’un autre côté, la chose la plus conseillée, au lieu de les retenir, est d’éviter leur production, et cela peut être réalisé en suivant plusieurs règles.

Comment prévenir les gaz

1. Prenez soin de votre alimentation

l'alimentation peut jouer sur les gaz

Tous les aliments génèrent des gaz dans le processus de décomposition dans notre corps. Cependant, il y en a quelques-uns qui augmentent ce processus et font que le gros intestin travaille deux fois plus.

Tout d’abord, vous devez réduire votre consommation de produits laitiers, tels que le lait, le fromage, le beurre, la crème glacée, entre autres. Vous devriez également éviter de consommer certaines légumes, fruits et légumineuses :

  • Chou
  • Concombre
  • Maïs
  • Brocoli
  • Oignon
  • Radis
  • Chou-fleur
  • Raisins secs
  • Pruneaux
  • Haricots, petit-pois, lentilles

Lisez aussi : 8 bienfaits intéressants du brocoli sur votre santé

En dehors de la nourriture, il existe d’autres mesures que vous pouvez appliquer pour aider votre processus de digestion et éviter les flatulences excessives.

2. Ne mangez pas en excès

La suralimentation, en particulier les aliments gras ou les aliments à forte teneur en blé ou le mélange de ceux-ci (lait, haricots ou lentilles), augmenteront la production de gaz.

3. Evitez les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses, les rafraîchissements ou les bières contiennent beaucoup d’air. Cet air va directement à votre estomac et génère un gonflement et, par conséquent, des gaz. Prenez-les avec modération et essayez de le faire sans utiliser de paille, car elles vous font avaler plus d’air.

4. Mâchez bien

Il est recommandé de ne pas parler pendant que vous mangez. En parlant beaucoup ou en consommant des liquides tout en mangeant, vous générez un apport d’air qui peut conduire à l’inconfort et saboter le sentiment de plénitude.

5. Ne buvez pas de boissons froides la nuit

Ce la rendra votre estomac « froid ». La chose la plus recommandée après l’après-midi, est que vous buviez des boissons chaudes ou à température ambiante.

Il est toujours important d’écouter notre corps. Prenez la question naturellement, parce que nous sommes tous humains et que nous devons expulser les gaz. Rappelez-vous : bien qu’il soit bon d’avoir de la pudeur et d’être prévenant, vous ne devez pas interférer avec les processus naturels de votre corps.