Découvrez comment traiter les hémorroïdes qui saignent

L’une des manières les plus efficaces d’éviter les gênes des hémorroïdes est liée à notre alimentation. Si nous consommons des aliments riches en fibre, nous faciliterons l’évacuation des selles.

 

Les hémorroïdes sont très gênantes et douloureuses. Surtout lorsqu’elles saignent.

Mais si vous ne le saviez pas, une grande partie de la population souffre de ce problème ou en souffrira à un moment, majoritairement les femmes après l’accouchement ou à partir de 35 ans.

Vous voulez connaître les meilleurs traitements naturels pour traiter les hémorroïdes qui saignent ? Alors continuez de lire cet article.

Options de traitement pour les hémorroïdes qui saignent

Si dans la majorité des cas le saignement dans les selles ou les gouttes de sang sur les sous-vêtements diminuent ou disparaîssent en quelques heures ou en quelques jours, il s’agit d’une situation désagréable et douloureuse.

La démangeaison peut devenir insupportable et pour cette raison nous cherchons des remèdes ou des traitements qui nous aident à réduire les symptômes.

Jetez un œil à ces conseils pour accélérer le processus de guérison ou de cicatrisation des hémorroïdes pour qu’elles cessent de saigner :

Nous vous recommandons de lire : Crème naturelle pour diminuer la taille des cicatrices et les coupures

Buvez beaucoup d’eau

boire-de-leau

Cela ne sert pas uniquement à uriner et éliminer tous les déchets et les toxines, mais également à ramollir les selles. De plus, l’eau permet à la matière fécale de bouger plus rapidement dans l’intestin, car elle lubrifie les parois.

Il est bon de savoir que les selles dures et sèches irritent et râpent le tissu hémorroïdal et peuvent provoquer des douleurs et des saignements.

Pour cette raison, nous vous conseillons de boire au moins deux litres d’eau par jour. Si vous n’êtes pas très adepte de ce liquide vous pouvez le combiner avec des jus naturels ou des infusions.

Les sodas, le café ou l’alcool ne comptent pas.

Evitez la constipation

Ne pas pouvoir aller aux toilettes et avoir des hémorroïdes n’est pas une bonne combinaison. Votre alimentation doit inclure une bonne quantité de céréales complètes, de graines, de fruits secs (surtout des raisins secs) et des légumes à feuilles vertes comme les épinards.

De cette manière vous préviendrez la constipation et déféquer ne vous fera pas souffrir.

Lorsque les hémorroïdes saignent, le pire qui puisse arriver c’est d’être constipé-e, car la force exercée en allant aux toilettes n’aide absolument pas.

Prenez le temps nécessaire pour évacuer et souvenez-vous que la pression exercée sur le canal rectal peut engendrer plus de dommages sur les hémorroïdes qui saignent.

Ne vous retenez pas d’aller aux toilettes

ne-vous-empechez-pas-daller-aux-toilettes

De nombreuses personnes pensent que c’est en contenant ou en réduisant les selles que les hémorroïdes se soigneront plus vite et cesseront de saigner. Cependant c’est une erreur.

La cause en est très simple : plus vous accumulerez de selles dans votre organisme, plus difficile il sera pour vous de les éliminer sans douleurs ou sans gênes.

De plus ce n’est pas bon pour votre santé, car vous garderez des toxines dans votre organismes qui peuvent ensuite dériver en maladies.

Même si vous souffrez beaucoup à cause des hémorroïdes, vous devez être courageux-se pour aller aux toilettes. Si vous reculez la situation, ce sera encore plus désagréable après et surtout, douloureux.

La récupération prendra plus de temps et vous serez plus susceptible de souffrir de saignements à l’avenir.

Réduisez l’ingestion d’aliments nocifs

Le sel est l’un des pires ennemis des hémorroïdes, car il produit de la rétention d’eau.

Quelle est la relation entre les hémorroïdes et les œdèmes ? Quand le corps se gonfle à cause de l’accumulation d’eau, les vaisseaux sanguins du canal rectal s’enflamment également.

La conséquence en est le saignement, les douleurs et les gênes au moment d’aller aux toilettes ou de s’asseoir.

Aussi, nous vous conseillons de réduire la consommation de café, d’alcool, de chocolats, d’aliments gras ou sucrés et de farines blanches. Tous ces aliments produisent une matière fécale plus dure et plus sèche qu’il sera difficile d’évacuer sans douleurs.

Au contraire, votre condition s’améliorera si vous avez une alimentation équilibrée (non seulement quand les hémorroïdes saignent, mais à tout moment) qui inclut beaucoup de légumes et de fruits frais.

Essayez de faire que vos repas contiennent tous les groupes alimentaires et mangez en petites quantités.

Gardez une bonne hygiène

maintenez-lhygiene

Lorsque les hémorroïdes saignent, la démangeaison augmente ainsi que la possibilité d’infection. A chaque fois que vous allez aux toilettes, lavez-vous bien avec de l’eau froide ou tiède.

Evitez le papier hygiénique, car il irrité la zone et peut empirer le saignement. Evitez que du sang séché reste trop longtemps sur la zone ou sur vos sous-vêtements.

Une bonne manière de garder la zone propre c’est de faire des bains de siège. Vous n’avez qu’à submerger les hémorroïdes dans un récipient avec de l’eau tiède et y rester quelques minutes jusqu’à ce que vous vous sentiez soulagé-e.

N’utilisez pas de serviette pour vous sécher, car ce serait identique au papier hygiénique.

Changez de posture

Rester de nombreuses heures assis-e n’est pas bon pour les hémorroïdes (saignantes ou non). Si votre travail exige que vous soyez face à un ordinateur toute la journée, levez-vous quelques minutes toutes les heures et, si vous pouvez, faites un petit tour, même si c’est autour de votre bureau.

Vous faciliterez ainsi la circulation du sang et vous éviterez qu’il s’accumule dans la zone rectale, ce qui pourrait augmenter la douleur et les gênes.

Aussi nous ne vous recommandons pas de faire des exercices durs comme la musculation, le spinning ou du tennis. Préférez ces jours-là des activités plus relaxantes, comme la natation, le yoga ou la marche à pied.

Lisez également : Les 5 meilleures infusions pour garder une circulation saine

Utilisez des thérapies naturelles

aloe-vera

L’aloe vera est l’une des meilleures options à votre disposition. Ouvrez dans la longueur une branche de la plante, ôtez les épines et mettez-la dans l’anus, de manière à ce que la partie gélatineuse soit en contact avec les hémorroïdes.

En quelques minutes vous commencerez à sentir le soulagement.

  • La glace est une autre option intéressante et efficace si vous êtes très gêné-e ou si vous ressentez trop de démangeaison.

N’oubliez pas d’envelopper le glaçon dans un linge pour qu’il ne soit pas en contact direct avec votre peau (cela pourrait la brûler).

  • Lorsque vous faites des bains de siège, vous pouvez mélanger dans l’eau une cuillère à soupe de Sel d’Epsom qui aident à cicatriser plus rapidement les blessures.

Lisez cet article : Comment traiter les hémorroïdes de manière naturelle