Différences entre le collagène marin et le collagène bovin

Depuis quelques années, une controverse est née sur le meilleur type de collagène. Est-ce le collagène bovin ou le collagène marin? Que disent les preuves scientifiques à ce sujet? Quelles sont leurs différences?...
Différences entre le collagène marin et le collagène bovin

Dernière mise à jour : 29 mars, 2021

Ces dernières années, le marketing des compléments alimentaires à base de collagène a réveillé des doutes sur les différentes variétés. Quel est le meilleur ? Le collagène marin ou le collagène bovin ? Des controverses et recherches existent à ce sujet. Découvrez dans cet article leurs principales différences.

Le collagène est la protéine la plus abondante dans le corps humain. Il est également présent chez de nombreux animaux. Selon un article publié dans Journal of Cosmetic Dermatology, c’est l’un des principaux composants de la peau, des os, articulations et vaisseaux sanguins.

Il s’agit désormais d’une protéine très répandue dans les compléments alimentaires qui est souvent associée à ses bienfaits pour la santé. Le collagène est également populaire dans l’industrie cosmétique car il semble retarder l’apparition du vieillissement. Mais quelle est la variété de collagène la plus recommandée ?

Collagène marin ou collagène bovin ?

Il existe plusieurs compléments à base de collagène sur le marché. Parmi eux, on distingue le collagène marin et le collagène bovin. Tous deux sont dotés d’un certain nombre de propriétés telles que leur contribution à la santé de la peau ou des articulations. Les études le confirment. Cependant, quelle est la meilleure variété de collagène ?

Il est très courant de voir des publicités qui soutiennent que le collagène marin est “plus assimilable que le collagène d’animaux terrestres”. De même, on suggère que ses effets sont quasiment miraculeux pour la santé. Toutefois, il est important de savoir que tous les collagènes sont similaires. Lorsque l’organisme les assimile, il ne différencie pas leur origine.

En d’autres termes, la valeur biologique, l’assimilation et les propriétés du collagène marin ne sont pas supérieures ou inférieures au collagène bovin. Dans les deux cas, ce qui compte, c’est leur degré d’hydrolyse, qui permet leur absorption dans le corps.

Le processus d’hydrolyse est également connu sous le terme de “fragmentation” ou “prédigestion”. Il s’agit de l’élimination de graisses et de matières indésirables pour obtenir uniquement les acides aminés que le corps utilise. Quelle que soit sa source, seul le collagène qui a été suffisamment hydrolysé peut atteindre les tissus qui l’utilisent ensuite comme nutriments.

Molécule de collagène.

“Le collagène est une protéine qui se constitue d’acides aminés. Pour atteindre les tissus et remplir sa fonction, il doit être hydrolysé.”

Lisez également : 8 aliments qui fournissent le plus de collagène à votre peau?

Existe-t-il des différences entre le collagène marin et le collagène bovin ?

La principale différence entre ces deux compléments de collagène est leur origine. Tandis que le collagène marin s’obtient à partir de la peau, des arêtes et des écailles de poisson, le collagène bovin provient des os et de la peau des animaux tels que les vaches, les bisons ou les buffles.

Bien évidemment, une autre caractéristique qui les distingue est l’environnement. L’un provient de la mer alors que l’autre provient de la terre. Par conséquent, on pense que l’environnement dans lequel vivent les animaux peut impacter la qualité du complément. Même s’il existe encore peu de preuves, certaines études fournissent quelques détails.

Par exemple, une recherche publiée dans le magazine médical Marine Drugs montre que le collagène marin augmente les types I et II de cette protéine dans l’organisme. Il est donc bénéfique pour la santé de la peau et des cartilages.

D’autre part, une étude publiée dans le magazine Nutrients signale que le collagène bovin augmente les types I et III de la protéine. Il semble alors bénéfique pour prévenir les rides, favoriser l’élasticité et augmenter l’hydratation de la peau. On a également constaté ses bienfaits sur les articulations.

Le prix, une différence considérable

Une différence supplémentaire à noter entre les deux types de collagène est le prix. Comme nous l’avons souligné, le marché a contribué à amplifier les bienfaits des compléments de collagène marin. Ce qui a également influencé son prix.

Comme il s’agit d’un produit relativement nouveau sur lequel plusieurs études ont été publiées, son coût est supérieur à celui du collagène bovin. Il existe même des entreprises qui le proposent à un prix très élevé, y compris quand il provient d’espèces à faible valeur économique.

Néanmoins, au-delà de son origine (marine ou terrestre), l’essentiel est que le produit soit hydrolysé pour que l’organisme puisse le digérer. Par conséquent, lors de l’achat de ces compléments, le plus important est de vérifier son degré d’hydrolyse.

Il n’existe pas de collagène végétal

Le collagène est une protéine présente chez les animaux et les êtres humains. Les plantes n’en contiennent pas, même pas dans une quantité minimale. L’idée s’est répandue comme quoi il est possible d’en obtenir à partir d’aliments contenant des algues.

Mais loin de la réalité, ces sources végétales ne contiennent pas de collagène car elles n’en ont pas besoin. Au lieu de cette protéine, elles disposent de structures fibreuses et d’apparence gélatineuse (semblable au collagène) que l’industrie a baptisé “collagène végétal”. Cependant, il n’a aucune relation ni aucunes propriétés de la protéine en tant que telle.

Algues séchées.

“Le soi-disant collagène végétal n’existe pas. Par exemple, les algues n’en produisent pas et n’en ont pas besoin pour leur fonctionnement vital.”

Découvrez davantage : Les risques des suppléments de collagène

Collagène marin et collagène bovin : que faut-il retenir ?

Les compléments de collagène marin et bovin ont fait l’objet d’études approfondies sur leurs éventuels bénéfices pour la santé. Ils se sont donc révélés particulièrement avantageux pour la santé de la peau et des articulations. Toutefois, il n’existe pas suffisamment de preuves pour affirmer qu’une variété est meilleure qu’une autre.

En général, la protéine de collagène, au-delà de son origine, contient les mêmes acides aminés dans des proportions similaires. L’essentiel est de toujours vérifier qu’il a été hydrolysé afin d’assurer un bon niveau d’assimilation et de biodisponibilité. Ne l’oubliez pas !

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment augmenter la production naturelle de collagène
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Comment augmenter la production naturelle de collagène

Le collagène est un ingrédient que l'on peut trouver en magasin, mais favoriser sa production naturelle est plus économique et facile.



  • Avila Rodríguez MI, Rodríguez Barroso LG, Sánchez ML. Collagen: A review on its sources and potential cosmetic applications. J Cosmet Dermatol. 2018 Feb;17(1):20-26. doi: 10.1111/jocd.12450. Epub 2017 Nov 16. PMID: 29144022.
  • Vollmer DL, West VA, Lephart ED. Enhancing Skin Health: By Oral Administration of Natural Compounds and Minerals with Implications to the Dermal Microbiome. Int J Mol Sci. 2018;19(10):3059. Published 2018 Oct 7. doi:10.3390/ijms19103059
  • León-López A, Morales-Peñaloza A, Martínez-Juárez VM, Vargas-Torres A, Zeugolis DI, Aguirre-Álvarez G. Hydrolyzed Collagen-Sources and Applications. Molecules. 2019;24(22):4031. Published 2019 Nov 7. doi:10.3390/molecules24224031
  • Silva TH, Moreira-Silva J, Marques AL, Domingues A, Bayon Y, Reis RL. Marine origin collagens and its potential applications. Mar Drugs. 2014;12(12):5881-5901. Published 2014 Dec 5. doi:10.3390/md12125881
  • Song H, Zhang S, Zhang L, Li B. Effect of Orally Administered Collagen Peptides from Bovine Bone on Skin Aging in Chronologically Aged Mice. Nutrients. 2017;9(11):1209. Published 2017 Nov 3. doi:10.3390/nu9111209
  • Liu J, Zhang B, Song S, et al. Bovine collagen peptides compounds promote the proliferation and differentiation of MC3T3-E1 pre-osteoblasts. PLoS One. 2014;9(6):e99920. Published 2014 Jun 13. doi:10.1371/journal.pone.0099920
  • Hoyer B, Bernhardt A, Heinemann S, Stachel I, Meyer M, Gelinsky M. Biomimetically mineralized salmon collagen scaffolds for application in bone tissue engineering. Biomacromolecules. 2012 Apr 9;13(4):1059-66. doi: 10.1021/bm201776r. Epub 2012 Mar 16. PMID: 22364350.