Douleur dans le côté gauche de l’abdomen : à quoi est-elle due ?

18 août 2020
Les désagréments abdominaux sont communs. Dans certains cas, une douleur dans le côté gauche de l'abdomen peut indiquer la présence d'une maladie requérant une attention médicale.

Dans la majorité des cas, une douleur abdominale est la conséquence d’une accumulation de gaz intestinaux. Néanmoins, selon l’intensité, elle peut être le symptôme d’un infection requérant une attention médicale. Il est important d’observer la douleur. Persiste-t-elle ? Quand est-ce qu’elle apparaît ? Qu’est-ce qui la soulage ?

Indépendamment de sa localisation, la douleur est toujours un symptôme d’une réalité concrète plus ou moins importante. C’est pourquoi il ne faut pas l’ignorer. Si cette douleur se prolonge dans le temps et si elle est d’intensité moyenne ou sévère, il est recommandé de consulter un médecin afin que ce dernier puisse établir un diagnostic précis.

Pourquoi ne faut-il pas ignorer une douleur dans le côté gauche de l’abdomen ?

Une femme a mal dans le côté gauche de l'abdomen.

La Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis signale que l’abdomen, la zone du corps qui commence de la poitrine et s’étend jusqu’à l’aine, abrite de nombreux organes très importants. C’est pourquoi il ne faut pas ignorer une douleur dans cette zone.

Concrètement, une douleur abdominale située à gauche ne doit pas être ignorée, car dans cette zone se trouvent le pancréas, l’estomac, le rein gauche et la partie gauche du foie.

Les trois variables de la douleur à observer sont les suivantes :

  • durée
    • Une douleur abdominale du côté gauche est considérée importante si elle apparaît régulièrement ou si elle survient juste après les repas
  • caractéristiques 
    • La douleur correspond à une sensation de plaque chaude ou elle est sèche et aiguë ? Si c’est le cas, il ne s’agit pas d’un léger désagrément qui vient et repart, comme des gaz intestinaux.
  • interactions médicamenteuses
    • Après la prise d’un analgésique pour soulager la douleur, cette dernière disparaît, mais elle réapparaît au bout de quelques heures ou le lendemain.

Cet article peut également vous intéresser : Les 9 meilleurs analgésiques naturels

Les causes éventuelles d’une douleur dans le côté gauche de l’abdomen

L’American College of Gastroenterology précise que les causes à l’origine de la douleur abdominale sont nombreuses. Cela peut aller de la simple présence de gaz intestinaux à une maladie requérant une intervention médicale. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les causes les plus fréquentes.

1. Une douleur abdominale côté gauche peut indiquer une pancréatite

La pancréatite est l’une des causes les plus courantes, selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney DiseasesLa pancréatite se manifeste de manière évidente par une douleur intense, de la fièvre, des vomissements et des palpitations, entre autres.

Il est important de prêter attention à la façon dont vous mâchez, la rapidité à laquelle vous mangez et, bien entendu, aux aliments qui vous font vous sentir lourd et avoir mal au ventre du côté gauche.

Le système biliaire.

2. Une obstruction intestinale

Les liquides et aliments qui ne peuvent pas être évacués restent bloqués dans un même endroit. Conséquence de cela : un désagrément qui peut aller d’une inflammation aux vomissements apparaît, comme l’explique MedlinePlus.

Dans ce cas, la douleur abdominale est très intense et s’étend vers le reste de l’estomac. Les personnes qui souffrent d’une obstruction intestinale ont généralement de la fièvre, se sentent faibles et, bien entendu, ne parviennent pas à évacuer les gaz intestinaux ni les selles.

3. La diverticulose

L’encyclopédie médicale MedlinePlus explique que la diverticulose correspond à des protubérances remplies de pus présentes tout le long de l’appareil digestif. L’inflammation et l’infection sont les causes à l’origine de la douleur intense.

Les symptômes de la diverticulose sont les suivants : nausées, vomissements, constipation et diarrhée (épisodes intercalés) et, même, des saignements rectaux.

Illustration de l'intestin.

4. Les calculs rénaux

La présence de calculs rénaux est une autre cause pouvant expliquer la présence d’une douleur dans le côté gauche de l’abdomen. Selon les spécialistes de American Kidney Fund, pendant la formation des calculs, la personne ne ressent aucun type de désagrément. Mais lorsque les calculs rénaux ont acquis une taille conséquente et tentent de sortir de l’organisme, ils peuvent provoquer une douleur.

Il convient de préciser que ce désagrément peut aussi affecter la zone lombaire du même côté, à hauteur du rein.

5. Le syndrome des ovaires polykystiques

La présence d’un ou plusieurs kystes dans l’ovaire gauche peut provoquer une douleur dans le côté gauche de l’abdomen. Cette douleur se manifeste spontanément sans que la personne ait reçu un coup ou fait de l’exercice physique.

Par ailleurs, les irrégularités menstruelles, les nausées et les désagréments persistants au niveau du côté gauche de l’abdomen peut indiquer la présence de kystes. C’est ce qu’explique ici Office on Women’s Health.

Des ovaires polykystiques.

Cet article peut également vous intéresser : 7 symptômes du syndrome des ovaires polykystiques que vous ne devez pas négliger

D’autres causes possibles

Lorsque certains aliments sont mal digérés, le corps tente de se défendre. Les gaz intestinaux liés à la consommation de certains aliments peuvent provoquer une douleur dans le côté gauche de l’abdomen. Et bien que cela puisse paraître étrange, il est commun que les gaz intestinaux s’accumulent d’un seul côté de l’abdomen.

Par ailleurs, les troubles psychosomatiques peuvent entraîner des douleurs au niveau d’un point spécifiques du corps. Généralement, ces douleurs s’accompagnent d’une mauvaise digestion, de gaz intestinaux et d’autres désagréments généraux. Il s’avère alors important d’apprendre à gérer correctement ses émotions.

En guise de conclusion, gardez à l’esprit que, lorsque la douleur abdominale et les symptômes qui l’accompagnent empêchent de mener une vie normale, il faut consulter un médecin afin que ce dernier établisse un diagnostic précis.

Ne vous auto-médicamentez pas, autrement vous prenez le risque de camoufler les symptômes d’un problème important. Ne sous-estimez pas la douleur abdominale : si elle persiste, consultez votre médecin.