Endométriose : 5 aspects méconnus qui améliorent la qualité de vie

13 mars 2017
Même si l'endométriose est une maladie chronique, il y a certains facteurs qui peuvent aider les femmes qui en souffrent à mieux supporter la condition et à optimiser le quotidien.

 

L’endométriose est une maladie chronique.

Aujourd’hui, on ne dispose pas de traitement efficace qui puisse résoudre une condition médicale qui affecte pourtant un pourcentage non négligeable de la population féminine.

On ne connaît pas non plus les causes qui provoquent cette maladie, caractérisée par une croissance peu habituelle de tissu dans l’endomètre et même en dehors de la cavité utérine.

Il s’agit sans aucun doute d’une maladie très complexe et les femmes qui en souffrent voient leur qualité de vie particulièrement affectée.

C’est une douleur silencieuse dont l’impact dépend toujours de la gravité générée par les lésions de la croissance de ce tissu, qui peut atteindre jusqu’aux intestins et la vessie.

Il y a des patientes aux situations très délicates : de très jeunes filles qui ont par exemple besoin d’une sonde pour pouvoir uriner sans douleur.

D’autres femmes, de leur côté, doivent se soumettre à toute une série d’opérations complexes, où l’espoir de vivre sans douleur paraît ne jamais arriver.

Le traitement lié à l’endométriose se base quasiment toujours sur des interventions chirurgicales et sur les traitements hormonaux qui régulent la production d’œstrogènes.

D’autre part, il faut savoir que lorsqu’on affronte une maladie chronique, il est essentiel d’utiliser plusieurs options en même temps pour la soulager.

L’approche multi-dimensionnelle qui permet de combiner les thérapies médicales et les traitements naturels voire même psychologiques peut être d’une grande aide.

Si vous souffrez d’endométriose, aujourd’hui, dans cet article, nous vous proposons d’essayer toutes les alternatives qui pourraient s’adapter à votre cas et vos besoins particuliers.

Nous vous conseillons 5 choses simples.

1. Améliorez votre régime alimentaire : aliments qui réduisent la douleur

Sachez, tout d’abord, que changer vos habitudes alimentaires ne fera pas guérir l’endométriose.

Ce que vous parviendrez à faire, c’est réduire l’inflammation, réguler la production d’œstrogènes et renforcer votre système immunitaire.

Prenez note des conseils suivants :

  • Augmentez votre consommation de fibres.
  • Réduisez votre consommation de graisses, mais augmentez avant tout celle des graisses saines comme les oméga-3, que l’on trouve dans les aliments suivants :
    – Le saumon
    – Les noix
    – L’huile d’olive
    – L’avocat
    – Les sardines en boîte
    – Les graines de lin
    – Le brocoli

Découvrez aussi : Si vous souffrez d’infection urinaire, ne consommez pas ces aliments

  • Consommez des produits biologiques, votre régime alimentaire doit être le plus naturel possible :
    Réduisez votre consommation de gluten
    – Remplacez les produits laitiers par des boissons végétales
  • Voici d’autres aliments qui peuvent vous aider :
    – L’ail
    – Les agrumes
    – Les épinards
    – Le pissenlit
    – Le fenouil
    – Le vinaigre de pomme
    – Les légumes d’une façon générale (oignon, concombre, carotte)
    – La quinoa
    – La papaye

2. Augmentez vos doses de vitamine D

Dans la plupart des traitements pour les patientes atteintes d’endométriose, on prescrit des médicaments pour réguler la production d’œstrogènes.

Cela peut impliquer un déficit en calcium : il est nécessaire de consulter un médecin pour savoir si des compléments de vitamine D seraient appropriés.

3. Tenez un calendrier de vos symptômes

Le corps des femmes suit un cycle et l’endométriose est en général régulière dans ses symptômes.

  • Pour les anticiper, il est important de tenir un calendrier ou un journal où écrire ce que vous ressentez, ce qui vous fait mal et ce qui vous inquiète.
  • Petit à petit, vous connaîtrez votre maladie de mieux en mieux et cela vous offrira de vrais avantages pour y faire face.

Découvrez aussi : 6 raisons pour lesquelles vous pouvez avoir des règles irrégulières

4. Exercices pour réduire la douleur liée à l’endométriose

Les exercices physiques sont très bons dans les cas d’endométriose.

Cependant, il est important de fixer quelques règles :

  • Faites l’exercice qui vous apporte le plus de plaisir et de bien-être possible : vous cherchez avant tout à augmenter la production d’endorphines.
    Il s’agit donc de ne pas s’épuiser, mais de profiter.
  • Faites des sessions de pas plus de 10 minutes d’affilée. Il faut que ce soit modéré pour vous détendre tout en favorisant la transpiration.
  • Vous pouvez sortir marcher, danser ou pratiquer la natation. Il est nécessaire que votre cœur pompe bien pour améliorer la circulation sanguine.
  • Faire des exercices régulièrement fera baisser la quantité d’œstrogènes que le corps produit.

Découvrez : Les bienfaits de l’eau de gingembre à consommer chaque jour à jeun

Octroyez-vous régulièrement des moments de repos

L’endométriose peut affecter de nombreux secteurs de notre vie : le secteur physique, le secteur émotionnel, le secteur professionnel et le secteur sexuel.

  • La maladie rend les choses compliquées, délicates et parfois on est dans l’incapacité de faire certaines choses.
  • Il y a des femmes qui se sentent incomprises, qui ne peuvent pas compter sur le soutien de leurs proches, de leur famille et même du monde professionnel.
  • Nous sommes sûr-e-s que, petit à petit, les choses s’amélioreront et que la société sera bien plus sensible à cette maladie.
    Mais pendant ce temps, il est essentiel, si vous souffrez d’endométriose, de penser à vous, de vous écouter, de prendre soin de vous.
  • Des facteurs comme le stress, la fatigue, le fait de ne pas pouvoir remplir toutes nos responsabilités tous les jours, épuise.
  • Quand vous vous sentez ainsi, déconnectez, reposez-vous : offrez-vous du temps pour vous.

Il est essentiel que vous le fassiez, car vous rassemblerez ainsi de nouvelles énergies et forces pour mieux lutter contre cette douleur difficile.

Image principale de © wikiHow.com

A découvrir aussi