8 erreurs à éviter quand on s'occupe d'aînés

Ceux qui pensent que s'occuper des personnes âgées est une tâche frustrante se trompent. Avec un bon jugement, cette mission peut être très constructive et gratifiante.
8 erreurs à éviter quand on s'occupe d'aînés

Dernière mise à jour : 26 avril, 2022

Prendre soin des aînés exige de la bonne volonté. À moins que la personne souffre d’une maladie grave et nécessite une attention particulière, faciliter la vie d’une personne âgée ne nécessite pas de capacités exceptionnelles.

Il s’agit de l’aider à se sentir à l’aise et aimée, ainsi que de lui faciliter certaines activités quotidiennes. Cette mission, qui constitue une grande responsabilité, requiert de la patience.

Lorsque les soins aux personnes âgées impliquent également certaines tâches infirmières de base, il est important de se tenir bien informé et de rechercher des méthodes qui facilitent la tâche. Dans tous les cas, il est très satisfaisant de contribuer au bien-être des ainés.

La prise en charge soin des aînés

La prise en charge des aînés se concentre sur 3 fronts. Le premier concerne les soins personnels, à savoir la toilette, l’habillage, l’alimentation et l’activité physique. Le second correspond aux soins de santé, à savoir la prise de médicaments et les rendez-vous médicaux.

Le troisième front correspond à la prise en charge affective et c’est dans ce front que de nombreuses erreurs sont commises. Il s’agit d’un domaine exigeant, car les personnes âgées sont souvent têtues à certains égards et présentent des symptômes d’anxiété ou de dépression.

Cette mission n’est en soi pas simple, et elle devient plus difficile si vous n’adoptez pas pas une bonne attitude. Une bonne attitude contribue non seulement à rendre le travail moins fatigant, mais elle crée également un environnement positif et coopératif pour la personne âgée.

Les erreurs à éviter lors de la prise en charge d’aînés

Il y a des erreurs courantes dans les soins aux personnes âgées. Les plus fréquentes sont les suivantes…

1. Ne pas être correctement informé

Il est important d’avoir de bonnes informations sur les schémas du vieillissement en général et sur la personne en particulier.  S’éclairer à cet égard vous aidera à comprendre les besoins de la personne dont vous vous occupez.

De même, il faut tenir compte du fait que chaque personne âgée présente ses propres caractéristiques. Les connaître facilite la tâche.

L'infirmière s'occupe d'un adulte âgé.
Ceux qui s’occupent des personnes âgées doivent connaître les particularités du cas.

2. Le manque de planification

Il est commode de très bien planifier toutes les activités liées aux soins aux personnes âgées. L’une des erreurs les plus courantes est de ne pas établir de routines cohérentes. Un bon programme assure la sécurité de la personne âgée.

Ce programme devrait inclure les heures des repas, et celles pour faire de l’activité physique et s’amuser. Aussi, les heures de prise de médicaments et les dates de rendez-vous médicaux doivent être précisés.

3. L’impatience

La lenteur d’une personne âgée à effectuer certaines activités peut agacer l’aidant. Notamment s’il a beaucoup à faire et peu de temps.

Prendre soin des personnes âgées demande beaucoup de patience. Vous devez vous préparer à gérer des situations tendues. Gardez toujours votre calme.

4. La sur-résistance

Il faut comprendre que de bons soins ne sont pas synonymes de surprotection. Une partie des tâches consiste à aider l’autre à conserver le plus d’autonomie possible. Par conséquent, vous devez l’encourager à faire tout ce qu’il peut faire sans aide.

À cet égard, il est important d’avoir une bonne communication avec le médecin. Ce dernier déterminera quelles sont les limitations spécifiques de la personne âgée, qui peut penser qu’elle ne peut pas faire quelque chose, alors qu’en fait elle a la capacité de le faire.

5. Ne pas tenir compte des plaintes

Une partie importante des soins aux personnes âgées est la capacité d’écoute. S’il est vrai que certaines personnes âgées ont tendance à se plaindre, il est également vrai que ces plaintes concernent des besoins non satisfaits.

Les plaintes ne doivent pas être ignorées. Il est également important d’apprendre à les interpréter. Parfois, elles traduisent de la tristesse et le simple fait de les écouter peut aider la personne à se sentir mieux.



6. La prévention des chutes, un point important lorsqu’on s’occupe d’aînés 

Les chutes font partie des risques latents auxquels sont confrontées les personnes âgées. Souvent, ce risque n’est reconnu que trop tard. Les chutes sont généralement des situations très graves.

Le mieux est de les prévenir. Une partie de la prise en charge des personnes âgées consiste à vérifier qu’elles portent les bonnes chaussures, que toutes les zones sont bien éclairées, que les tapis sont antidérapants et qu’il y a des barres de sécurité dans la salle de bain. Vous devez également l’aider à travailler la force musculaire de ses jambes.

7. Les failles de communication

Il n’est pas rare qu’une personne âgée dise soudainement quelque chose qui n’a pas de sens ou qu’elle ne soit pas en mesure de s’exprimer clairement. Quoi qu’il en soit, il faut toujours rester calme et parler clairement.

8. Le manque de stimulation

Prendre soin des personnes âgées implique non seulement de prévenir les problèmes de santé et les accidents, mais aussi de contribuer à une meilleure qualité de vie et à un bien-être global. Cela implique la réalisation d’activités qui leur procurent une stimulation intellectuelle et émotionnelle adéquate.

N’oubliez pas l’importance de sortir avec eux dans des endroits où elles se sentent à l’aise. Si possible, favorisez la socialisation avec la famille et les personnes de leur âge. Aussi, réalisez des activités agréables, comme le jardinage, le bricolage ou la lecture.

Peinture pour les personnes âgées.
Les activités récréatives font partie intégrante des soins aux personnes âgées.

Quelques conseils utiles pour prendre soin des personnes âgées

Certaines des actions qui peuvent être menées pour faciliter la prise en charge des personnes âgées sont les suivantes :

  • Évaluation des besoins : établir ce dont cette personne a besoin est utile pour concevoir plus tard un plan d’action.
  • Accords familiaux : il est indiqué que chaque membre de la famille assume une part de responsabilité.
  • Plan de sécurité : il s’agit de faire un inventaire des risques possibles et d’établir un plan d’action pour chacun d’eux.
  • Passe-temps : ceux-ci font beaucoup de bien aux personnes âgées.
  • Maintien du contact social : il est bon de contacter de temps à autres des personnes proches pour éviter l’isolement.
  • Des attentions spéciales occasionnelles : une personne âgée appréciera que l’aidant ait une attention spéciale de temps à autre envers elle.
  • Mise en valeur des vertus et des capacités : il est important de souligner tout ce que la personne âgée est capable de faire et de célébrer ses exploits.



Les aidants de personnes âgées devraient prendre soin d’eux-mêmes

Il est évident que s’occuper des personnes âgées est une tâche exigeante. Mais une bonne planification peut faciliter cette tâche. Dans tous les cas, l’aidant doit également préserver son espace et prendre des pauses.

Il faut être conscient qu’une personne âgée est dans une phase naturelle de perte de ses compétences et de ses capacités. L’aidant peut aider à ralentir cela.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 exercices en plein air pour les personnes âgées
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 exercices en plein air pour les personnes âgées

Vous ne savez pas quelles activités faire pour entretenir votre condition physique ? Voici cinq exercices pour personnes âgées.



  • García, C. E. (2010). Algunas estrategias de prevención para mantener la autonomía y funcionalidad del adulto mayor. Revista Médica Clínica Las Condes, 21(5), 831-837.
  • Martínez, D. E. S., Cabrera, D. M., García, A. V., & Salinas, R. (2005). Relación entre ansiedad y depresión con quejas somáticas de tipo doloroso en mujeres mayores de 60 años de edad. Medicina Universitaria, 7(28), 123-7.
  • García, C. E. (2012). Evaluación y cuidado del adulto mayor frágil. Revista Médica Clínica Las Condes, 23(1), 36-41.