10 étapes pour améliorer votre estime de vous-même

Vous souhaitez renforcer votre estime de vous-même ? Nous vous donnons ici 10 conseils que vous pouvez intégrer dans votre routine pour l'améliorer sainement.
10 étapes pour améliorer votre estime de vous-même

Dernière mise à jour : 05 septembre, 2022

On dit souvent que pour apprendre à aimer les autres, il faut d’abord apprendre à s’aimer soi-même. Bien qu’il n’y ait rien de mal avec cette phrase, elle a tendance à être associée uniquement aux relations. La vérité est que l’amélioration de votre estime de vous-même vous permet de vous prioriser dans différents contextes.

Bien que beaucoup l’ignorent, l’estime de soi est bien plus importante que l’importance qu’on lui attribue. Certains troubles émotionnels, comme le stress, l’anxiété ou la dépression y sont même associés. De plus, elle est liée au bien-être social, aux habitudes de vie,aux projets futurs et aux relations interpersonnelles. Alors, comment l’améliorer ?

Qu’est-ce que l’amour de soi ?

L’amour de soi n’est pas un concept inventé pour vendre des livres d’entraide. Ce n’est pas non plus une idée métaphysique ou une carte dans votre manche qui vous permet de résoudre tous les problèmes de votre vie. Rien n’est plus éloigné de la réalité. C’est un concept avec des siècles de débat et qui implique une action à tout moment.

Santo Tomas et San Agustín ont abordé l’idée d’amour-propre, sans mentionner les fleuves d’encre ajoutés plus tard par des écrivains et des philosophes. Aujourd’hui, l’estime de soi est liée à d’autres termes, tels que l’acceptation de soi, le bien-être émotionnel et la résilience.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’estime de soi n’a rien à voir avec le narcissisme, l’orgueil, l’ego, l’arrogance ou la vanité. Il s’agit de la capacité à valoriser ses capacités et à se valoriser tout court.

Le terme estime de soi n’est rien d’autre que le synonyme de l’amour-propre. Ce dernier ayant une connotation négative non justifiée, certains psychologues préfèrent parler d’estime de soi. Dans tous les cas, le manque d’estime de soi est lié à des déséquilibres dans presque tous les aspects de la vie quotidienne.

Qu'est-ce que l'amour de soi ?
L’amour de soi, c’est valoriser son physique, ses capacités mentales et ses émotions.



10 conseils pour augmenter votre estime de vous-même

Il est devenu clair que s’aimer soi-même n’est pas une idée à rabaisser. Compte tenu de son importance, tout le monde devrait cultiver l’amour-propre. Heureusement, il existe de nombreuses façons de le faire. Voici 10 conseils.

1. Apprenez à vous pardonner

L’une des premières choses que vous devez apprendre pour améliorer votre amour-propre est de vous pardonner. Essayons de définir rapidement ce qu’est le pardon. Vous l’avez probablement défini comme “l’acte dans lequel les rancunes et les sentiments négatifs envers quelqu’un sont laissés pour compte”.

C’est une définition valable, bien que le pardon ne consiste pas seulement à laisser derrière soi des actions ou des paroles envers quelqu’un. Elles ne peuvent pas être annulées, elles seront toujours là. Vous pouvez, en revanche, vous réconcilier avec elles, les comprendre dans leur contexte et comprendre qu’elles n’ont pas à conditionner votre humeur ou vos sentiments.

Pensez maintenant au pardon de soi. Il consiste à se réconcilier avec ce que vous avez dit, fait et même avec ce que vous avez pensé dire ou faire. Apprenez à ne pas nourrir de sentiments négatifs à leur égard. C’est un processus que vous ne pouvez achever que si vous décidez de commencer à le parcourir.

2. Comprenez qu’il y a des choses que vous ne pouvez pas contrôler

L’un des grands obstacles à l’amélioration de l’estime de soi est la difficulté à assimiler qu’il y a des événements que nous ne pouvons pas contrôler. Si vous insistez pour contrôler l’incontrôlable, vous vous retrouverez dans une boucle qui ne fera que vous enfoncer davantage dans l’abîme des ténèbres.

Par exemple, vous ne pouvez pas contrôler les actions des autres (et vous n’en êtes pas non plus responsable), l’incertitude de l’avenir, les décisions passées de vos parents, votre nationalité, la société dans laquelle vous vivez, les opinions de votre famille ou l’opinion que les autres ont de vous (même lorsque vous l’influencez).

Dès que vous comprendrez cela, vous ferez un pas de géant en matière d’amour-propre. Tout ne peut pas s’adapter à ce que vous attendez. Et cela ne doit pas conditionner votre humeur ni vos attentes envers vous-même.

3. Prenez soin de votre santé physique

Il est clair que prendre soin de votre santé est une partie essentielle de ce processus. Il est bon que vous vous acceptiez comme vous êtes, mais cela ne veut pas dire que vous devez mettre de côté l’idée de mener une vie saine.

L’exercice, par exemple, est lié à la libération d’hormones qui vous aideront à vous sentir bien pendant et après l’activité. Vous libérerez notamment de la dopamine, des endorphines et de la sérotonine, aussi appelées hormones du bonheur ou du plaisir. Leur stimulation est une injection naturelle d’estime de soi.

Augmenter les performances, atteindre les objectifs, rester en forme et recevoir des compliments des autres renforce l’estime de soi. Vous pouvez également l’améliorer en vous habillant bien, en mangeant sainement et en adoptant d’autres bonnes habitudes.

4. Prenez soin de votre santé mentale

La santé émotionnelle est aussi importante que la santé physique. Il existe de nombreuses façons de la renforcer, et cela aura un impact direct sur l’augmentation de votre estime de soi. Voici quelques conseils que vous pouvez suivre pour cela :

  • Évitez de vous concentrer uniquement sur le travail.
  • Partagez quotidiennement avec votre famille et vos amis.
  • Ne vous contentez pas de consommer des nouvelles dévastatrices. Chaque fois que vous le pouvez, restez loin d’elles.
  • Réduisez la quantité de stress dans votre journée.
  • Évitez les environnements toxiques.
  • Appliquez des techniques de méditation et de respiration pour faire face aux moments difficiles.
  • Faites du repos une priorité dans votre vie.
  • Profitez de la nature.
  • Incluez des habitudes positives dans votre vie. Lire, écrire et sourire ne sont que quelques-unes des meilleures habitudes que vous puissiez adopter.

5. Choisissez bien votre entourage

Apprendre à choisir qui fait partie de votre entourage est très important pour augmenter votre estime de soi. Nous nous référons aux amis, à la famille, aux collègues et au conjoint.

Lorsque vous laissez entrer dans votre cercle des personnes qui ne transmettent qu’une attitude négative, qui ne valorisent pas vos efforts ou vos réalisations, vous finissez par vous faire du mal. Cela ne fera que vous hanter en permanence.

Il y a des choses que vous ne pouvez pas contrôler, mais vous pouvez choisir votre entourage. Bien qu’il y ait des personnes que vous ne pouvez pas complètement repousser (famille ou collègues), vous pouvez choisir ce la façon dont vous interagissez avec elles.

6. Faites-vous un compliment au moins une fois par jour

Est-ce de la vanité que vous vous complimentiez sur quelque chose que vous avez fait pendant la journée ? Pas du tout ! Et il ne doit pas nécessairement s’agir de grandes choses. Même les plus petits détails méritent un compliment.

Se complimenter est un signe d’approbation et de reconnaissance . Vous avez préparé un plat dont le résultat a dépassé vos attentes ? Eh bien, fêtez-le. Avez-vous augmenté vos performances en salle de sport ? Sentez-vous fier ! Avez-vous réussi à surmonter un obstacle sans perdre la tête ? Donnez-vous une salve d’applaudissements pour cela !

Célébrez vos petites victoires de la journée. Sans aucun doute, vous améliorerez ainsi votre estime de soi.

7. Soyez empathique envers vous-même

Bien qu’en général on parle d’empathie envers les autres, il ne faut jamais oublier d’être empathique avec soi-même. L’empathie est la capacité de se mettre à la place des autres et de comprendre ce qu’ils ressentent. Si vous l’appliquez à vous-même, vous développerez votre affection envers vous-même. v

Pensez aux moments où vous avez été empathique envers un ami, un membre de votre famille ou un collègue. Pensez à votre attitude, à ce que vous avez fait pour qu’il se sente bien et à la façon dont vous avez réussi à générer un sentiment positif sur le moment.

Eh bien vous pouvez faire la même chose envers vous-même. Lorsque vous traversez des situations désagréables, activez l’auto-empathie, comme si vous remontiez le moral à un proche.

soyez empathique avec vous-même
Avoir de l’empathie pour soi, c’est accepter ses propres sentiments sans les juger. Cela aide à surmonter les moments difficiles.

8. N’ayez pas peur d’exprimer vos émotions

Il n’est pas rare que l’amour de soi soit associé à la répression des émotions. Comme nous l’avons indiqué dans une section précédente, la clé est de ne pas oublier ou laisser certaines choses derrière soi. Une partie du problème réside dans la division classique des émotions positives et des émotions négatives (bonnes et mauvaises).

L’amour, la gratitude, la joie, la bienveillance, la confiance et l’enthousiasme – pour n’en nommer que quelques-uns – sont souvent qualifiés de positifs. La colère, la peur, la tristesse, la culpabilité, la honte ou la jalousie sont qualifiées, elles, de négatives. Mais il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions, seulement des émotions.

N’ayez pas peur de les exprimer, rien de bon ne peut sortir de la répression. Les émotions sont toutes naturelles, elles font partie de vous. Apprendre à les gérer et à les accepter fait partie du voyage pour améliorer l’estime de soi.



9. Faites-vous plaisir régulièrement

Comme pour l’empathie, nous vous proposons une nouvelle fois de faire quelque chose pour vous comme vous le faites en temps normal pour les autres. Pensez à la dernière fois que vous avez offert un cadeau à quelqu’un. Vous avez sûrement soigné les détails pour rendre le cadeau encore plus impressionnant.

Eh bien, pourquoi ne pas faire la même chose avec vous-même ? Vous le méritez.

10. Ne faites rien qui puisse vous nuire

Bien que nous l’ayons laissé pour la fin, c’est l’une des leçons les plus importantes. Ne faites rien qui puisse vous blesser, physiquement, mentalement ou émotionnellement.

Cela signifie, par exemple, rester à l’écart de l’utilisation de substances qui nuisent à votre santé (alcool, cigarettes, drogues). Si vous faites des choses qui vous font du mal, vous allez à votre encontre.

Par ailleurs, il y a des choses qui peuvent endommager votre psychisme. Par exemple : l’apitoiement sur soi, l’autocritique excessive, le fait de se qualifier de maladroit ou de stupide en cas d’erreur. Ne vous jugez pas si durement : gardez à l’esprit que vous êtes humain.

Que faites-vous pour améliorer votre estime de vous-même ?

Ce ne sont là que quelques-unes des choses que vous pouvez faire pour vous aimer davantage. L’important est que vous gardiez à l’esprit à quel point il est nécessaire de passer du temps avec vous-même, de bien vous parler et de prendre soin de vous.

Si vous n’y parvenez pas, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel. Un psychologue peut vous guider avec d’autres outils. Il peut également vous aider à voir des qualités que, peut-être, vous ne voyez pas encore.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment identifier un problème d’estime de soi ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment identifier un problème d’estime de soi ?

L'estime et la confiance en soi se jouent principalement pendant l'enfance... Quels sont les signes permettant identifier un problème d'estime de s...



  • Bailey JA 2nd. The foundation of self-esteem. J Natl Med Assoc. 2003;95(5):388-393.
  • Marmot M. Self esteem and health. BMJ. 2003;327(7415):574-575. doi:10.1136/bmj.327.7415.574
  • Basso JC, Suzuki WA. The Effects of Acute Exercise on Mood, Cognition, Neurophysiology, and Neurochemical Pathways: A Review. Brain Plast. 2017;2(2):127-152. Published 2017 Mar 28. doi:10.3233/BPL-160040
  • Bonet, J. V. Sé amigo de ti mismo: manual de autoestima. Editorial Sal Terrae. 1997.
  • Riso, W. Aprendiendo a quererse a sí mismo. Editorial Norma. 2003.