4 exercices de base pour prévenir la scoliose

22 juillet 2019
Si vous souffrez de scoliose ou que vous souhaitez prévenir ce problème, alors réalisez ces exercices.

Il existe des exercices pour prévenir la scoliose qu’on peut combiner avec des appareils orthopédiques ou la chirurgie. Dans cet article, nous vous suggérons quelques-uns de ces exercices pour la prévenir.

Si vous les réalisez correctement, vous pourrez réaligner votre colonne vertébrale, la cage thoracique, les épaules et le bassin et obtenir ainsi une posture normale. Nous vous conseillons néanmoins de consulter votre médecin si vos symptômes sont très graves.

Qu’est-ce qu’est la scoliose ?

La scoliose est un trouble de la colonne vertébraleOn observe une courbure latérale sur celle-ci. La plupart de la population a une courbure inférieure ou égale à 5 %. Cela n’est pas considéré comme pathologique. En revanche, une courbure supérieure à ce chiffre l’est.

Il existe ainsi de nombreux degrés de scoliose. Dans certains cas, on pourra mener une vie normale – en suivant quelques consignes. Dans d’autres cas, une opération chirurgicale sera nécessaire.

Lisez également : 6 façons dont votre routine quotidienne aggrave votre mal de dos

Causes

La scoliose se manifeste pendant l’enfance. Elle peut également apparaître à l’âge adulte. Aujourd’hui, on ignore encore les causes exactes. Elle peut survenir à cause de nombreuses raisons, y compris la génétique, une position inégale du bassin, une chirurgie de la moelle épinière, une mauvaise position du genou ou du pied, etc.

A voir : 5 exercices qui n’affecteront pas vos genoux

Cette condition a un bon pronostic dans la plupart des cas. L’amélioration dépend beaucoup du moment de la détection et du traitement appliqué. Plus elle est détectée tôt, mieux elle est traitée.

Conseils utiles pour prévenir la scoliose

Si vous souffrez d’une scoliose, il est nécessaire que vous soyez conscient de votre corps, notamment de la colonne vertébrale. Vous pourrez ainsi corriger votre posture pendant vos activités quotidiennes.

  • Pratiquez la natation : en effet, c’est l’un des meilleurs sports pour prévenir et traiter cette affection. La natation entraîne une traction axiale de toute la colonne vertébrale et la redresse donc
  • Faites du mindfulness : cette pratique millénaire a démontré son efficacité dans la réduction de la douleur
  • Surveillez votre posture au quotidien : quand nous nous asseyons, au travail, en soulevant quelque chose, etc
  • Faites attention en réalisant une activité physique
  • Évitez le stress et prenez soin de votre santé : en effet, le stress peut aggraver la situation
  • Réalisez régulièrement des exercices d’étirement ou de renforcement musculaire

Exercices pour prévenir la scoliose

Avant de commencer à réaliser les exercices pour corriger ou prévenir la scoliose, vous devez savoir qu’en fonction du type de déviation de la colonne, un traitement spécial pourra être nécessaire pour corriger le problème.

Ces exercices sont notamment indiqués pour traiter la scoliose avant la fin de la croissance d’un enfant. Cependant, chez les adultes, ils peuvent améliorer la qualité de vie.

L’objectif sera de réaliser ces exercices pour corriger la scoliose 3 fois par semaine. La durée des exercices sera de 20 minutes et tous pourront être réalisés à la maison.

Inclinaison pelvienne

l'inclinaison pelvienne pour prévenir la scoliose

L’un des meilleurs exercices pour les personnes qui souffrent de scoliose est l’inclinaison pelvienne. Pour le réaliser, vous devez vous allonger sur le dos et fléchir les genoux. Les bras doivent être le long du corps.

Vous devez déplacer la pression vers la région abdominale pour libérer la tension du bas du dosSoulevez ensuite le bassin vers le haut avec un mouvement naturel. Une fois que le dos est droit, maintenez la position pendant 5 secondes. Retournez ensuite à la position initiale.

Exercices pour prévenir la scoliose : jambe alignée

Placez vos mains et vos genoux par terre. Maintenez les bras droits et les genoux à 90°. Levez en même temps la jambe droite et le bras gauche. Retournez ensuite à la position initiale.

Levez en même temps la jambe gauche et le bras droit. Retournez ensuite à la position initiale. Un conseil : maintenez la jambe et le bras levés et alignés avec la colonne pendant 10 secondes. Réalisez 12 répétitions.

La planche

la planche pour prévenir la scoliose

La planche est un exercice qui sera très bénéfique pour le dos et la posture. Il appartient au groupe des exercices isométriques. Il est ainsi nécessaire de maintenir le muscle tendu dans une position déterminée. Quand on réalise correctement l’exercice, on constate des résultats au niveau des épaules, des abdominaux et bien sûr, du dos.

N’oubliez pas que votre corps doit être parfaitement droit et parallèle au sol. Vous ne devez pas fléchir les genoux. Veillez également à ne pas bomber le dos.

La position du chat

Cet exercice pour corriger la scoliose est l’un des plus faciles à réaliser. Placez vos genoux au sol. Ensuite, placez vos paumes de mains sur le sol et les bras droits. Les genoux doivent toucher le sol et former un angle de 90 °. Pliez le dos en essayant de rentrer votre ventre vers l’intérieur.

Étirez légèrement les hanches vers l’avant et inclinez le menton vers la poitrine en inspirant. Regardez vers le haut, contractez les omoplates et ne faites pas d’efforts avec votre estomac lorsque vous expirez.

Les exercices présentés ici vous aideront à prévenir la scoliose. Néanmoins, si vous constatez que votre douleur de dos s’aggrave, il est recommandé de consulter votre médecin. Il vous indiquera quelle est la meilleure manière de traiter votre maladie.

 

  • Pantoja, T. S., & Chamorro, L. M. (2015). Escoliosis en niños y adolescentes. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/j.rmclc.2015.02.011
  • Touzeau, C., Larroque, A., Marty, C., & Biot, B. (2002). Escoliosis Paralíticas. EMC – Kinesiterapia – Medicina Física. https://doi.org/10.1016/S1293-2965(02)71931-2
  • Bueno Sánchez, A. M.. (2014). Exploración de columna y cadera: cómo manejar la escoliosis. Pediatría Atención Primaria, 16(Supl. 23), 111-117. https://dx.doi.org/10.4321/S1139-76322014000200015