Que faire face à une crise de panique ?

· 13 février 2018
Les crises de panique sont assez courantes et beaucoup de gens en souffrent. Dans cet article, nous vous apprenons en quelques minutes, quelques techniques pour éviter les crises de panique .

La crise de panique produit un état d’anxiété incontrôlable chez le patient. La personne sent qu’elle peut mourir à ce moment-là et en est désespérée. Cette sensation provoque une peur terrible, et la peur intensifie encore plus l’anxiété, de sorte que l’attaque dure et se répète.

Il s’agit d’un trouble psychologique, et ses causes doivent donc être recherchées dans les états de stress prolongé. Pour contrôler l’apparition d’une crise de panique, commencez par analyser les excès que vous commettez dans votre vie. Ce sont sûrement les causes.

L’aide est importante pour faciliter la connaissance et la maîtrise de soi, essentielle pour maîtriser une crise de panique imminente.

Parfois, en modérant la frénésie de la vie et en évitant les situations angoissantes, ces crises s’atténuent et disparaissent.

Symptômes
panique

Il est courant qu’une crise de panique commence sans avertissement, surtout la première fois qu’elle se produit. Elle dure habituellement de 10 à 20 minutes, bien que certains symptômes puissent durer un peu plus longtemps.

Quels sont les symptômes qui permettent de détecter une personne en crise de panique ?

  • Douleurs thoraciques, vertiges, sensation d’évanouissement
  • Peur de perdre le contrôle et de mourir subitement
  • Asphyxie, essoufflement
  • Maux d’estomac et nausées
  • Augmentation du rythme cardiaque et palpitations
  • Froid et frissons

Si vous subissez périodiquement ces attaques, vous constaterez facilement que vous êtes sur le point de vivre une crise avant qu’elle ne se produise. Il est temps de mettre en place des stratégies qui aideront à contrôler la situation.

Voir aussi : Crise de panique nocturne : les causes et les traitements

Stratégies pour éviter les crises de panique

crise de panique nocturne

Méditer. Analyser son propre mode de vie et quelles actions pourraient être faites afin de l’améliorer. Prendre soin de son alimentation, se reposer, se divertir, faire de l’exercice et adopter des habitudes saines sont des mesures de premier ordre.

Vie normale. Une personne qui est victime de crises de panique ne devrait pas se considérer comme malade. Vous pouvez faire n’importe quelle activité comme les autres. Les causes sont internes, donc ce n’est pas l’environnement externe ou ce que font les autres qui les affecte.

Vivre sans anticipation. Il est important d’éviter toute pensée sur l’anxiété. Cela fait mal de penser que telle ou telle chose va provoquer une crise de panique, parce qu’en réalité, c’est la peur qui la cause.

Affirmations. Préparer les affirmations à répéter aux moments où la crise devient apparente. L’idée principale sera : »Je ne vais pas mourir, c’est juste la peur ». Ces phrases apaiseront l’anxiété, car le cerveau sera convaincu de leur vérité.

Respiration. Concentrer son attention sur la respiration est une excellente stratégie pour s’éloigner des pensées et des peurs négatives. Prenez conscience du mécanisme de respiration : inspirez, retenez l’air pendant trois secondes, puis expirez lentement. Une attention complète sur la respiration détend notre système musculaire et nos articulations.

Concentrez-vous sur la vue et sur l’ouïe.

Regardez un élément particulier : un bouton sur un vêtement, la plaque d’immatriculation d’une voiture. Prêtez attention à des sons spécifiques : klaxon, chants d’oiseaux, voix humaines. Si la pensée se concentre sur les stimuli externes, elle s’éloigne de la peur des crises de panique.

Ne soyez pas en colère ou déprimé. Évitez de vous blâmer pour avoir des crises d’anxiété. Cela n’aide pas de penser ou de dire : »Encore une fois, comme je suis bête », »C’est horrible » ou des expressions de ce genre. Cela ne contribue à la solution, au contraire ; cela approfondit le problème. Il est donc conseillé d’essayer de réagir avec humour.

Acceptez l’aide. Il y a des moments où une aide professionnelle est nécessaire. Le psychologue guidera la personne en situation de crise de panique.

Lisez aussi : 14 astuces pour surmonter le stress, l’anxiété et la peur

Traitement

crise de panique

Le traitement professionnel de la personne qui souffre de ces crises d’anxiété vise à l’aider à vivre normalement. On peut utiliser une combinaison de médicaments et de psychothérapie.

Les médicaments qui traitent la dépression, sédatifs ou hypnotiques, sont habituellement utilisés pour prévenir les symptômes.

Les groupes de soutien se sont avérés très efficaces. Partager des expériences avec d’autres personnes qui vivent les mêmes situations aide également à combattre les sentiments de solitude.

Les personnes aux prises avec des crises de panique sont particulièrement susceptibles de consommer de l’alcool ou d’autres drogues. Elles ont donc besoin des yeux attentifs de la famille et des amis pour éviter de commettre certaines erreurs de ce type.

 

Image principale de  © wikiHow.com