Faut-il dormir avec un soutien-gorge ?

Même les défenseurs du port du soutien-gorge admettent qu'il n'est pas bon de le porter plus de 7 heures de suite, ou la nuit. Nous devons permettre une bonne circulation lymphatique pour éviter les problèmes.

L’utilisation du soutien-gorge a toujours fait l’objet d’une polémique. Est-il bénéfique ou nuit-il à notre santé ? Quelle que soit la réponse, 80% des femmes l’utilisent. Mais, un véritable doute existe sur les effets de son utilisation durant la nuit. Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

L’utilisation d’un soutien-gorge est-elle appropriée ?

Nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises de l’utilisation du soutien-gorge. Est-il véritablement utile ? Ou peut-être est-il un facteur de risque pour les seins ? Une étude menée en France par le professeur Jean-Denis Rouillon, nous apprend que l’utilisation de ce type de vêtements pour dormir n’apporte rien. Le fait d’en porter un ne va pas éviter que les seins perdent de leur fermeté et deviennent plus tombants au fil des années. Mais, l’étude va plus loin en affirmant que l’utilisation d’un soutien-gorge provoque cette perte de fermeté et l’apparition de stries.

Cependant, il existe d’autres opinions au sein de la communauté médicale qui démontrent l’utilité du soutien-gorge. Pour les femmes qui ont des poitrines importantes, ce sous-vêtement permet de contenir mieux leurs seins et de leur apporter un confort supplémentaire. Le secret pour que les soutiens-gorge ne provoquent aucun dommage est d’en choisir un à sa taille. Un détail que beaucoup de femmes, selon diverses études, semblent ne pas connaître.

Parfois, elles choisissent des bonnets ou des baleines trop serrés, qui compriment les seins et empêchent une bonne circulation du sang. Vous devez faire attention, surtout si vous ne pouvez pas vous passer d’en porter un. Assurez-vous qu’il soit toujours bien ajusté, car il est essentiel que vous soyez à l’aise lorsque vous le portez.

Dormir avec ou sans soutien-gorge, telle est la question

Dormir

D’une manière générale, les experts nous recommandent de ne pas utiliser de soutien-gorge pendant la nuit. Une étude, réalisée par des médecins anthropologues, nous met en garde sur cette pratique. Le soutien-gorge comprime plusieurs glandes et canaux lymphatiques, gênant la filtration et l’élimination des toxines de manière naturelle, par le biais du drainage lymphatique.
Il faut également se souvenir qu’un grand nombre de ces fonctions s’exercent durant la nuit. Le port d’un soutien-gorge peut alors entraîner l’apparition de rétention d’eau qui, sur le long terme, peut elle-même provoquer des troubles comme l’apparition de kystes, de nodules fibreux ou de tumeurs. C’est un risque important.

Les soutiens-gorge peuvent comprimer les seins, ainsi qu’une partie des aisselles, entraînant ainsi une libération de toxines par la lymphe. Ce problème circulatoire peut s’aggraver avec la présence d’un autre facteur: le tissu du soutien-gorge provoque une augmentation de la température de la poitrine, un effet qui se révèle nocif sur le long terme.

Un sein précancéreux dispose généralement d’une température plus élevée que celle d’un sein en bonne santé. Il apparaît donc dangereux de maintenir cette température élevée la nuit, en utilisant un soutien-gorge que nous portons déjà durant toute la journée.

Un autre facteur à prendre en compte est le fait que le sein a besoin d’être en mouvement pour permettre à la lymphe de circuler. Ceux qui défendent l’utilisation du soutien-gorge le font également de manière nuancée : il n’est pas bon de le porter plus de 7 heures par jour. Et ils précisent bien qu’il n’est pas bon de l’utiliser pendant la nuit.

La poitrine a besoin d’être libre, de bouger pour permettre une bonne circulation de la lymphe. Nous vous rappelons une dernière fois que cette circulation de la lymphe et du sang est nécessaire pour que les toxines ne s’accumulent pas, pour qu’elles puissent être éliminées et pour ne pas qu’elles se stockent dans les seins.

Si vous portez un soutien-gorge car vous vous sentez confortable comme cela, parce qu’il améliore l’aspect de votre poitrine ou tout simplement parce que vous y êtes habituée, nous vous recommandons de ne pas le faire plus de 7 heures d’affilée.

Si vous faites partie de ces femmes qui ne peuvent se passer de soutien-gorge durant la nuit, il existe des modèles qui sont spécialement adaptés à cette pratique. Ce sont des sous-vêtements spécialement conçus pour dormir. Quel est leur secret ? Ils disposent d’une forme conçue pour séparer les seins et éviter ainsi l’apparition des petites rides disgracieuses qui se forment lorsque les seins sont pressés l’un contre l’autre. Ils sont fait en coton, ne disposent pas de baleine et permettent la transpiration. Vous pourrez bouger sans même sentir sa présence, tout en étant protégée et en bénéficiant de leur confort.

Mais, souvenez-vous, n’utilisez que des soutiens-gorge adaptés à votre taille. Évitez ceux qui ont des coutures qui oppressent les seins, ou ceux qui disposent de baleines métalliques inconfortables. La meilleure option reste de se passer totalement de ce sous-vêtement durant la nuit, si vous en avez la possibilité. 

Catégories: Beauté Étiquettes:
A découvrir aussi