Grosseur à l’aisselle : quand devons-nous nous inquiéter ?

Un autre point important pour éviter les nodules non désirés est d'arrêter d'utiliser des déodorants anti-transpirants. Si nous les utilisons, nous devons nous nettoyer avant d'aller au lit pour permettre à la peau de respirer.

C’est quelque chose de très courant. Sentir une grosseur au niveau de l’aisselle est quelque chose qui nous est arrivé à tous et cela ne doit pas vous alarmer outre mesure. Nous vous expliquons ici à quoi cela est dû et quelles sont les mesures que vous devez prendre au moment où vous la détectez. 

A quoi est dû l’apparition d’une grosseur au niveau de l’aisselle ?

Comment-blanchir-vos-aisselles

Dans 80% des cas, c’est quelque chose de normal et de bénin, qui ne doit pas vous inquiéter. La première chose à faire au moment où vous la détectez, c’est de ne pas prendre peur et se dire que le plus probable est que cela est dû à une furonculose. Qu’est ce qu’une furonculose ? Vous vous demanderez. Nous allons ici vous donner quelques indications basiques afin que vous puissiez comprendre. 

La première cause d’une grosseur à l’aisselle : la furonculose

grosseur-aisselle

La cause la plus courante de la formation d’une grosseur à l’aisselle est la furonculose. C’est l’inflammation d’un simple follicule, ce qui est plus connu sous le nom d’abcès à l’aisselle. C’est quelque chose de douloureux au moment où vous le détectez. C’est dû à une infection de la glande productrice de transpiration, produite quasiment à chaque fois par un duvet enkysté. Il y a une infection, la transpiration ne peut sortir et les bactéries s’accumulent d’une manière très inquiétante. C’est douloureux et cela provoque des grosseurs plus ou moins grandes.

Bien que ce soit totalement bénin, ces grosseurs peuvent être très gênantes. Parfois, elles partent toutes seules mais certaines personnes enkystées gravement ont besoin d’un traitement adéquat. Normalement, votre médecin vous prescrira des antibiotiques contre le staphylocoque. Mais si cela ne se résout pas, vous aurez besoin d’une petite intervention pour retirer le kyste.

Et que pouvons-nous faire pour prévenir ces dits kystes ou furoncles au niveau des aisselles ? Il est vrai qu’il y a des personnes plus exposées que d’autres et que si cela vous est déjà arrivé, il est probable que cela apparaisse à nouveau. En général, un type de crème antiseptique qui évite leur apparition est vendu mais le plus recommandé est de prendre soin de la façon dont vous vous épilez. C’est justement quand vous vous épilez et quand le duvet repousse qu’il y a un risque que les poils soient piégés sous la peau et forment ainsi un furoncle. Essayez de toujours vous laver la zone des aisselles en faisant une petite exfoliation pour que les pores et les poils poussent normalement. Essayez également de ne pas utiliser de déodorants trop agressifs car cela peut aussi endommager cette zone si sensible.

En général, c’est la cause de l’apparition d’une grosseur au niveau de l’aisselle.

La seconde cause : l’inflammation des ganglions

aisselles2

Vous ne devez pas non plus vous alarmer. Une inflammation de ganglions est ce que l’on connait sous le nom de lymphadénite. Comme vous le savez déjà, une grande quantité de vaisseaux lymphatiques sont distribués au niveau de l’aisselle et grâce à eux, la lymphe est mobilisée dans tout le flux sanguin, purifiant et filtrant. Elle lutte contre les infections.

Mais parfois, quand nous nous sentons un peu plus fragiles ou quand un virus est en train de nous attaquer, nos ganglions peuvent s’enflammer et gonfler. Voilà pourquoi une grosseur se forme au niveau de l’aisselle. La lymphadénite peut arriver surtout après des infections cutanées ou d’autres infections causées par des bactéries. Mais alors, que se passe-t-il quand on nous dit que nous avons un ganglion enflammé ? Bien, la première chose à faire est de faire une petite analyse de ce liquide lymphatique afin de vérifier la cause de ladite inflammation et rechercher le type de bactérie qui l’a produit. Cela se fait grâce à une ponction sur la grosseur elle-même. On nous fait une anesthésie de la zone et la ponction ne fait quasiment pas mal.

Quand on nous donne les résultats, nous savons à quoi est due l’inflammation et quel traitement nous devrons suivre pour résoudre ce problème dans notre système lymphatique.

La troisième cause : le lymphome

C’est une possibilité. Quand une grosseur apparaît au niveau de l’aisselle, il y a une petite possibilité pour que ce soit un ganglion enflammé et ce que ladite inflammation ait pour origine un lymphome. Parmi les différents lymphomes, on trouve les « lymphomes non hodkiniens » et les « lymphomes hodkiniens ». C’est un type de cancer mais détendez-vous. Il existe un traitement et les traitements sont toujours efficaces. La survie dans le cas du lymphome non hodkinien est de 90% et du lymphome hodkinien de 70%. Ce type de lymphome prend son origine dans un type de globules blancs appelés lymphocytes B ou cellules B, et c’est de cette façon que l’on établira le type de maladie dont nous souffrons.

C’est un cancer qui requiert plusieurs sessions de chimiothérapie, mais comme vous le savez déjà chaque personne est unique et nous n’avez pas tous besoin du même nombre de sessions. Vous pouvez par exemple récupérer rapidement. Il existe aujourd’hui beaucoup d’avancées dans la science et nous devons voir le mot cancer comme un synonyme d’espoir, comme une maladie qui demande des efforts personnels, du courage et beaucoup de soutien de la part des proches et des amis. Il peut se vaincre. 

Comment savoir si ma grosseur à l’aisselle est due à un furonculose ou à un lymphome ?

aisselle

La première chose à faire est de garder son calme et de ne pas s’alarmer. Dès que vous détectez une grosseur au niveau de l’aisselle, vous devrez consulter votre médecin pour qu’il fasse un diagnostic. En général, les lymphomes sont associés à des poussées de fièvre, à des problèmes de sommeil et à une grande transpiration pendant la nuit, ainsi qu’à la perte de poids.

Mais parfois, ils arrivent sans beaucoup de symptômes. C’est pour cela que le mieux est toujours d’aller chez le médecin afin d’en avoir le coeur net. Et ne vous inquiétez pas, la plupart des cas sont diagnotiqués comme étant un simple kyste provoqué par un furoncle.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi