Les graines de lin et le thé vert contre le cancer ?

En plus de posséder de nombreux bienfaits pour la santé, le thé vert est riche en catéchines, des antioxydants qui peuvent neutraliser les cellules cancérigènes sans pour autant affecter celles qui sont saines.

Le cancer est devenu, malheureusement, la maladie la plus fréquente et la plus inquiétante de ce nouveau millénaire. Il faut savoir à ce sujet que le nombre de personnes atteintes de cette maladie ne cesse d’augmenter, notamment lors de ces dernières décennies, bien que la science ne cesse d’étudier cette maladie de très près afin de découvrir ses causes et un traitement efficace.

Il existe plusieurs types de cancer, et bien que la vitesse de leur développement dépende de chacun, il n’en demeure pas moins qu’une découverte tardive de ce cancer pourrait être fatale. Pour traiter cette maladie, il existe trois moyens : la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Les progrès de la science et diverses études ont néanmoins cité d’autres méthodes  moins invasives qui permettent de soulager les douleurs provoquées par le cancer et même contribuer à son traitement.

Cet article va donc nous permettre d’en savoir plus sur deux aliments qui pourraient être des alliés redoutables contre le cancer : les graines de lin et le thé vert !

L’alimentation : un facteur de risque

Les causes de l’apparition du cancer n’ont pas encore été totalement éclaircies : il est surtout considéré comme une maladie issue de l’interaction de plusieurs facteurs environnementaux, génétiques, physiologiques et alimentaires.

Les possibles causes

 Celules-cancereuses

  • Le vieillissement : La majorité des cas (2/3) au niveau mondial apparaissent à partir de l’âge de 65 ans.
  • Une hérédité génétique
  • Une exposition aux agents cancérigènes comme les substances chimiques et les radiations ionisantes.
  • Le tabagisme
  • Un régime inadéquat

Beaucoup de scientifiques se sont néanmoins mis d’accord sur le fait qu’un régime riche en aliments bénéfiques pourrait jouer un rôle crucial dans la prévention ou le traitement du cancer !

Du thé vert contre le cancer

Du the vert contre le cancer

Le thé vert est d’origine asiatique et ses nombreuses propriétés médicinales ont été mises en avant depuis presque un millénaire dans le fameux livre du thé rédigé par Zen Eisai en 1191. Le thé était utilisé pour dissiper les effets nocifs de l’alcool, comme stimulant, pour traiter les problèmes de peau, pour soulager les indigestions, prévenir la fatigue et améliorer les fonctions urinaires et cérébrales.

Il existe actuellement de nombreuses études qui ont pour but d’élucider la relation entre la consommation fréquente du thé vert et le recul des effets du cancer. Beaucoup de personnes affirment que certains types de cancer ont disparu après avoir bu ce thé ou après l’avoir utilisé comme cataplasme sur la zone affectée !

Bien que les études ne soient pas encore concluantes, il n’en demeure pas moins qu’une enquête réalisée au  Japon en 2006 a démontré que les adultes qui consomment plus de 3 verres de thé vert par jour durant plusieurs années risquaient moins de succomber à une maladie cardiovasculaire ou à un cancer. Voici quelques bienfaits d’une consommation fréquente de thé vert d’après de nombreux scientifiques : 

Les bienfaits du thé vert

  • Il prévient et traite le cancer, surtout celui de la peau, de l’œsophage, du côlon et de l’estomac.
  • Il améliore la fonction cognitive.
  • Il stoppe le processus neurodégénératif causé par certaines maladies tel que l’Alzheimer.
  • Il traite l’arthrite.
  • Il traite la sclérose en plaques.
  • Il neutralise les radicaux libres (propriétés antioxydantes).
  • Il accélère le métabolisme cellulaire.
  • Il réduit le cholestérol LDL (le mauvais cholestérol).
  • Il régule le niveau de sucre dans le sang et les concentrations d’insuline.
  • Il prévient la perte des dents et contribue à fortifier les os.

Le thé vert contient parmi ses composants des substances chimiques appelées catéchines (groupe des flavonoïdes) qui agissent sur les cellules cancérigènes en les tuant sans pour autant affecter les cellules saines, notamment l’épigallocatéchine gallate (EGCG).

De toute façon, les études scientifiques sont encore loin de déterminer les types exacts de cancer sur qui ces composés peuvent agir et de quelle manière ils le font. Certains détracteurs de cette méthode chinoise maintiennent que le thé vert contient du fluor, et que ce dernier est nocif pour notre organisme et qu’il ne devrait donc pas être commercialisé.

Il est néanmoins important de signaler que le fluor est stocké dans notre corps sous la forme de fluorure, qui fortifie nos dents et nos os, participe au processus d’assimilation du calcium et évite l’apparition de caries. Une consommation quotidienne mais raisonnable de ce thé pourrait donc apporter des effets très bénéfiques sur notre santé !

Les graines de lin contre le cancer

lin

Les graines de lin sont utilisées depuis longtemps, que ce soit en infusions, en poudre ou en huile, en raison de leurs graisses bénéfiques pour le corps et de leur quantité importante de fibres. Elles étaient normalement utilisées pour traiter les maladies de l’appareil gastro-intestinal (constipation, inflammation du côlon, entre autres), les troubles cardiovasculaires et circulatoires (hypertension, cholestérol élevé), l’acné, le diabète, l’obésité, l’arthrite rhumatoïde et les symptômes de la ménopause.

La majorité de ces usages ne bénéficient pas vraiment d’un appui scientifique malgré l’existence de plusieurs preuves quant à l’utilité de ces graines, comme par exemple :

  • La prévention et le traitement du cancer, surtout celui de la prostate, des poumons, du côlon, des seins et du rectum.
  • La réduction du cholestérol LDL.
  • L’amélioration de la fonction rénale chez les personnes qui souffrent de lupus érythémateux systémique (LES).
  • Le soulagement des symptômes légers de la ménopause.
  • La diminution de la douleur des seins lors du cycle menstruel.
  • Le traitement des maladies cardiovasculaires.
  • La diminution du risque de souffrir d’artériosclérose.

Les graines de lin disposent de molécules appelés lignanes : elles se créent à l’intérieur de l’organisme et entrent en compétition avec les oestrogènes (les hormones féminines) lors de certaines réactions chimiques, retardant ainsi la progression de certains types de cancer.

Néanmoins, bien que leur consommation soit très recommandée, il vaut mieux s’informer sur les contre-indications et sur les possibles interactions avec d’autres aliments. Les graines de lin pourraient avoir certains effets secondaires, comme une allergie, des maux d’estomac, des nausées ou des saignements légers. Il faut donc consulter un médecin avant, surtout si vous êtes enceinte ou si vous souffrez d’une quelconque maladie.

Des alliés contre le cancer

En résumé, ces deux produits naturels peuvent grandement contribuer à prévenir ou même à traiter le cancer. Il est vivement recommandé de les inclure dans une alimentation quotidienne, en buvant quelques verres de thé vert accompagnés de graines de lin. Un excellent complément aux traitements plus traditionnels !

Catégories: Bonnes habitudesRemèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi