Herbes pour le traitement de la fibromyalgie

· 28 décembre 2014
La capsaïcine présente dans le poivre de Cayenne est un analgésique naturel très efficace que l'on retrouve dans la composition de beaucoup de crèmes pour traiter les douleurs musculaires.

La fibromyalgie est une pathologie qui provoque des douleurs musculaires et de la fatigue. Les personnes qui souffrent de fibromyalgie ont tendance à ressentir une sensibilité à la douleur dans certaines parties du corps. Le plus courant est que cela arrive dans le cou, le dos, les épaules, les bras, les jambes et le bassin. La fibromyalgie est très douloureuse et gênante, c’est pour cela que chercher un traitement est très important. Nous vous présentons ici certaines herbes qui permettent de soulager la fibromyalgie.

Un grand pourcentage des personnes qui souffrent de fibromyalgie (entre 80% et 90% d’entre elles) sont des femmes. De plus, et même si les causes exactes sont encore méconnues, cette pathologie est fréquemment associée à des évènements traumatiques ou à du stress élevé, des lésions récurrentes, un mal-être ou des indispositions ainsi que certaines maladies.

Le piment de Cayenne

Il a été découvert que le piment de Cayenne a des propriétés qui aident à traiter les mal-êtres que produit la fibromyalgie. On y trouve, entre autres, la capsaïcine qui est un analgésique efficace et d’origine naturelle. De fait, beaucoup de crèmes qui traitent les douleurs musculaires sont faites à base de piment de Cayenne, dû à son efficacité pour soulager ce type de problèmes.

piment de cayenne-Tim-Patterson

Pour soulager la fibromyalgie, on peut consommer du thé au piment de Cayenne en mélangeant un quart de petite cuillerée dans une tasse d’eau chaude. Le mieux est de le préparer chaque matin et de le boire tout au long de la journée. Il est très important de ne pas boire une tasse plus d’une tasse par jour. Sinon, vous courez le risque d’irriter sévèrement vos muqueuses.

Le millepertuis

Une autre herbe qui sert à lutter contre la fibromyalgie est le millepertuis. On la connaît également sous le nom de l’herbe de la Saint Jean et il s’agit d’une plante de taille moyenne produisant une fleur jaune aux longs pétales. Cette herbe est surtout utilisée pour la dépression, car de très bons résultats ont été montrés. Il faut se souvenir que la dépression est l’un des principaux symptômes liés à la fibromyalgie, il faut donc la combattre pour aider à guérir.

Millepertuis

Comme si cela était tout, en plus de combattre la dépression, le millepertuis sert pour d’autres choses comme calmer la douleur et lutter contre l’insomnie. La meilleure manière de consommer ce remède est en capsules ou en compléments que l’on vend généralement dans les boutiques naturelles ou les pharmacies. Certaines personnes préparent également des thés avec leurs fleurs, c’est donc une option de plus.

Le millepertuis, malgré le fait que ce soit une herbe, a des interactions avec certains médicaments que nous pouvons prendre, comme les antidépresseurs et les contraceptifs entre autres. C’est pour cela qu’il faut consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de le consommer. Une fausse croyance circule : celle que les plantes médicinales sont totalement inoffensives. C’est une erreur : de fait, les plantes sont la base de beaucoup de médicaments que nous utilisons aujourd’hui sous forme chimique.

L’harpagophyton

Harpagophyton

L’harpagophyton est une plante que l’on connaît généralement sous le nom de « griffe du diable ». Elle est caractérisée par des fruits en forme de capsules ligneuses surmontées d’épines pointues au bout en forme de crochet. Les composants de cette herbe la rendent très efficace pour lutter contre certaines pathologies comme l’arthrite. C’est pour cela que l’on a commencé à l’utiliser pour combattre la fibromyalgie et elle donne de bons résultats.

La « griffe du diable » a un effet analgésique et anti-inflammatoire très puissant, on l’utilise donc pour réduire les douleurs causées par la fibromyalgie. De plus, elle stimule l’appétit, diminue le cholestérol, purifie et calme les spasmes intestinaux. Pour la consommer, le plus courant d’appliquer l’extrait de la plante sur les zones où l’on ressent de la douleur, préparer des infusions ou acheter des capsules.