Humidité à la maison : les signaux d’alerte

17 avril 2019
Vous vous demandez comment il est possible de localiser un problème d'humidité à la maison ? Dans la pratique, il est possible d'identifier les signaux d'alerte. L'hygiène étant très importante, il est essentiel de mettre en pratique un plan de maintenance.

Les signaux d’alerte de la présence d’humidité à la maison peuvent se manifester dans tout recoin de notre intérieur. Pour reconnaître le problème, il est important d’être attentif à ces signaux d’alerte.

Il y aura toujours de l’humidité dans notre intérieur. Le simple fait d’habiter une maison implique l’utilisation de services qui créent de l’humidité.

Nous utilisons au moins quinze litre d’eau par jour : dans la douche, dans la cuisine ou encore pour d’autres tâches quotidiennes, nous utilisons de l’eau, l’humidité est donc inévitable.

Mais, pas de panique, si tous les appareils et toute la tuyauterie fonctionnent correctement, l’eau s’évaporera et il n’y aura aucun problème. D’où l’importance d’assurer une bonne maintenance.

Humidité à la maison : les différentes causes

La présence d’humidité peut être liée à une mauvaise ventilation ou tout simplement au climat humide du pays dans lequel nous vivons. 

Si, en hiver, la maison n’est pas bien ventilée, les signaux d’alerte d’humidité peuvent faire leur apparition. Les murs, le toit, la terrasse ou le garage sont généralement les victimes de l’humidité. Cette situation peut survenir d’un moment à un autre, sans préavis.

Heureusement, si l’on est suffisamment attentif, il est possible de détecter sa présence à temps et ainsi d’agir rapidement pour résoudre rapidement le problème et éviter qu’il ne s’aggrave.

Cet article peut aussi vous intéresser : Principes de la décoration japonaise pour votre maison

Humidité à la maison : les signaux d’alerte

taches d'humidité

Si l’humidité se manifeste dans des endroits facilement accessibles, alors il sera plutôt simple de la détecter. La présence de moisissures ou de taches noires sur les murs indique clairement un problème d’humidité.

Mais certains endroits de la maison ne sont pas si facilement accessibles. Il se peut alors que nous mettions plus de temps à repérer les signaux d’alerte. L’odeur particulière qui se dégage des zones affectées par l’humidité peuvent vous aider à identifier les endroits affectés.

Encore une fois, vous observerez la présence de moisissures et de champignons dans les endroits sombres et humides. Lorsque les spores sont libérées, elles génèrent une mauvaise odeur caractéristique qui nous permet d’agir au plus vite.

Attention tout de même ! Il faut prendre quelques précautions, car les spores sont particulièrement nuisibles pour la santé et peuvent entraîner des réactions allergiques et autres problèmes respiratoires.

La chute de peinture sur un mur indique généralement la présence d’une infiltration. Ce type d’humidité est lié aux problèmes de construction. Le manque d’imperméabilisation des toits, murs ou caves et la détérioration des joints du carrelage ou de la faïence sont les causes habituelles.

Les microfugues dans les conduits d’eau ou les ruptures au niveau de la canalisation constituent d’autres symptômes. Ces symptômes doivent être réparés à temps, de préférence par un professionnel afin d’éviter une plus grande usure et des dommages plus sévères.

Enfin, sachez que le bois est un bon allié pour détecter la présence d’humidité à la maison. Au niveau des plinthes, des portes ou des meubles vous pouvez observer les signaux d’alerte. Les infiltrations d’eau au niveau des miroirs et des vitres des fenêtres sont d’autres signaux.

Cet article peut aussi vous intéresser : 7 conseils pour purifier l’air de votre maison

Humidité à maison : le passage à l’action

aérer pour lutter contre l'humidité

Une surveillance constante

À la maison, il ne faut jamais cesser d’être vigilant. Les endroits où la vapeur d’eau se concentre le plus doivent être régulièrement contrôlés.

La cuisine et la salle-de-bains sont deux endroits susceptibles de rencontrer un problème d’humidité. La condensation au niveau des différentes surfaces met en évidence ce problème.

Par ailleurs, le contact permanent des caves avec la terre fait que ces espaces sont aussi enclins à être affecté par un problème d’humidité. C’est ce que l’on appelle humidité par capillarité. La raison est la suivante : la structure en béton n’étant pas appropriée, l’humidité du sol est capable de pénétrer à travers la structure.

Les alliés contre l’humidité

Pour soutenir notre recherche, nous pouvons avoir recours à certains alliés.

La chromatographie offre des cartes ou des bandes qui permettent d’indiquer la présence d’humidité : lorsque l’humidité se manifeste elles changent de couleur. Elles sont peu coûteuses et très faciles à utiliser. Elles sont aussi jetables.

L’hygromètre, dont le fonctionnement est similaire à celui d’un thermomètre, fournit des informations sur le degré d’humidité. Il existe des hygromètres de condensation, d’absorption ou bien digitaux qui montrent le résultat sur un écran.

Humidité à la maison : d’autres recommandations pour prévenir le problème

Si la présence d’humidité est liée à l’environnement, ce que l’on appelle condensation, assurez-vous de bien ventiler votre maison pour prévenir les dégâts. Une ventilation appropriée dans la maison permet de réduire l’humidité accumulée par la condensation.

Vous devez porter une attention spéciale à la cuisine et à la salle-de-bains. En ce qui concerne la cuisine, les extracteurs constituent de bons alliés pour prévenir ce problème.

Une utilisation modérée du chauffage est une autre aide. L’idéal est de maintenir une température comprise entre 15 et 20 degrés Celsius afin de minimiser la condensation.

Dans la mesure du possible, investissez dans de grandes fenêtres qui permettent une bonne circulation de l’air.

Par ailleurs, sachez que l’excès de plantes peut contribuer à augmenter l’humidité, tout comme l’habitude de faire sécher les vêtements fraîchement lavés dans son intérieur.

Si des infiltrations sont à l’origine du problème, vous devez trouver une solution immédiatement. Cherchez de l’aide auprès de professionnels.

Les problèmes d’humidité ne sont pas difficiles à reconnaître, à prévenir ni à combattre. Prenez les mesures nécessaires pour éviter l’inconfort à la maison.

 

  • EPA 2015. Una guía contra el moho y la humedad en casa. Extraído de: https://espanol.epa.gov/sites/production-es/files/2015-08/documents/moldguide_sp_1.pdf
  • araucosoluciones.com. Cómo prevenir la humedad en casa. Extraído de: https://web.araucosoluciones.com/_file/01_15955_foll-web_sugerencias_prevenir_hum_mexco_01_sep_15_2322.pdf