Jennifer Aniston parle de ses tentatives infructueuses de FIV et comment elles l'ont rendue plus forte

La célèbre actrice Jennifer Aniston a récemment avoué avoir tenté d'être mère par fécondation in vitro, sans être parvenue à atteindre son objectif.
Jennifer Aniston parle de ses tentatives infructueuses de FIV et comment elles l'ont rendue plus forte
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 16 novembre, 2022

La dernière confession de Jennifer Aniston a laissé ses followers sans voix. La célèbre actrice a avoué avoir subi plusieurs processus de fécondation in vitro (FIV) pour devenir mère. Cependant, elle n’a pas atteint son objectif de donner la vie à un être humain. Malgré cela, l’actrice a déclaré que cette situation l’avait rendue plus forte.

La nouvelle survient après des décennies de spéculations selon lesquelles l’interprète de succès sur grand écran ne voulait pas être maman. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur cette histoire et la grande leçon que Jennifer Aniston nous laisse.

Jennifer Aniston a été honnête sur son désir d’être mère

Jennifer Aniston a connu un grand succès tout au long de sa carrière d’actrice. Malgré son talent avéré, elle était toujours sur les lèvres de ceux qui lui reprochaient de ne pas être mère, soulevant diverses théories à son sujet. Récemment, la femme a avoué dans une interview qu’elle avait essayé de tomber enceinte plusieurs fois. Elle a même opté pour une fécondation in vitro (FIV), mais sans succès.

Bien que cette déclaration ait été une bombe, le protagoniste de comédies comme Friends est allé plus loin et a laissé une grande réflexion. Lors de son intervention, elle a également évoqué le coût émotionnellement douloureux que lui ont laissé ces tentatives ratées.

“C’était vraiment difficile. Je passais par FIV, buvais des thés chinois, quoi qu’il faille. Je tentais tout. J’aurais donné n’importe quoi pour qu’on me dise : « Congèle tes œufs, accorde-toi cette faveur ». Vous n’y pensez tout simplement pas. Alors me voilà aujourd’hui. Mon heure est passée.”, a-t-elle déclaré à Allure.

“C’étaient des mensonges”, a-t-elle dit sur les spéculations

La protagoniste du film Marley et moi en a profité pour parler de la perception désagréable que le public a créée autour de sa maternité et de ses mariages. “On disait de moi que j’étais tout simplement une femme égoïste “, a-t-elle déclaré.

“On disait que je ne me souciais que de ma carrière. Et que la raison pour laquelle mon mari m’a quittée, c’est parce que je ne voulais pas lui donner d’enfant. C’étaient des mensonges absolus. Je n’ai rien à cacher pour le moment.”, a-t-elle ajouté.



[/atomik -lu-aussi ]

Jennifer Aniston est en paix avec elle-même

Enfin, Aniston a déclaré qu’elle avait réussi à faire la paix avec sa situation, car cela faisait d’elle une femme plus forte. “Je ne regrette rien (…) En fait, je ressens un peiu de soulagement maintenant. Je n’ai plus besoin d’y penser.” conclut-t-elle, maintenant qu’elle se consacre à devenir plus forte, au lieu de critiquer ses décisions passées

“Je me sens mieux dans ma peau aujourd’hui, bien plus que quand j’avais 20 ou 30 ans, ou au milieu de la quarantaine. Nous devons arrêter de nous dire à nous-mêmes des choses méchantes.”



[/atomik -lu-aussi ]

Qu’est-ce que la FIV et comment affecte-t-elle les femmes ?

La fécondation in vitro (FIV) consiste en une série de procédures complexes utilisées pour améliorer la fertilité ou prévenir des problèmes génétiques, et ainsi favoriser la conception d’un enfant dont le succès dépend de plusieurs facteurs, tels que l’âge, les antécédents médicaux et les antécédents de fertilité, entre autres.

Ce processus est si complexe que le taux de réussite oscille entre 20 % et 25 % par cycle. Pour les femmes de plus de 35 ans, les chances diminuent.

En plus de la frustration des femmes incapables de concevoir un bébé et des effets hormonaux causés sur leur corps, des études indiquent que “à mesure que les techniques de FIV sont devenues plus populaires, les risques ont augmenté. Cependant, des techniques et des procédures sont actuellement étudiées et appliquées pour les réduire.”

Parmi ces risques, figurent le syndrome d’hyperstimulation, les grossesses multiples et les malformations congénitales, entre autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Avortement après fécondation in vitro : pourquoi cela arrive-t-il ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Avortement après fécondation in vitro : pourquoi cela arrive-t-il ?

L'avortement après fécondation in vitro est une situation très frustrante, mais cela ne signifie pas qu'une nouvelle grossesse est impossible.