Julián Figueroa meurt à 27 ans : pourquoi y a-t-il plus de crises cardiaques chez les jeunes ?

Actuellement, les crises cardiaques sont plus chez les jeunes âgés de 20 à 30 ans. Découvrez pourquoi les cas augmentent.
Julián Figueroa meurt à 27 ans : pourquoi y a-t-il plus de crises cardiaques chez les jeunes ?

Dernière mise à jour : 16 avril, 2023

La mort de Julián Figueroa, fils du célèbre musicien Joan Sebastian et de l’actrice Maribel Guardia, a provoqué une grande émotion dans la société mexicaine. L’acteur de 27 ans est décédé dimanche dernier à Mexico des suites d’un infarctus aigu du myocarde, comme l’a confirmé sa mère sur Instagram.

Malheureusement, la mort de Julián n’est pas un cas isolé. Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation inquiétante des crises cardiaques chez les jeunes à travers le monde.

Des facteurs tels qu’une mauvaise alimentation, un mode de vie sédentaire et le stress peuvent contribuer à ce phénomène. Voyons ce qui se cache derrière ce qui s’est passé.

La réalité de Julián Figueroa et de tant d’autres jeunes

Julián Figueroa est décédé des suites d’un infarctus aigu du myocarde et d’une fibrillation ventriculaire.

Un infarctus du myocarde est causé par une obstruction du flux sanguin vers le muscle cardiaque. D’autre part, la fibrillation ventriculaire est une arythmie potentiellement mortelle dans laquelle les ventricules du cœur se contractent de manière irrégulière et à grande vitesse.

La mort soudaine du jeune acteur et chanteur a mis en évidence l’importance de prévenir les maladies cardiovasculaires chez les jeunes, ainsi que la nécessité de poursuivre la recherche. Bien que les causes qui ont conduit à la crise cardiaque de Julián Figueroa soient inconnues, sa mort pourrait être un signal d’alarme pour tous les jeunes du monde.

Les dernières recherches suggèrent que les crises cardiaques ont considérablement augmenté chez les jeunes adultes âgés de 25 à 40 ans aux États-Unis. Par ailleurs, une étude réalisée en septembre 2022 a indiqué que la COVID-19 est devenue un facteur de risque pour ceux qui ont subi l’infection.

Connaître les causes de l’augmentation des crises cardiaques chez les jeunes peut être utile pour prendre des mesures pour préserver la santé.

Pourquoi les crises cardiaques augmentent-elles chez les jeunes ?

Les crises cardiaques ont toujours été associées aux personnes de plus de 40 ans. Cependant, aujourd’hui, 20 % des patients victimes d’une crise cardiaque ont moins de 40 ans. Cette augmentation des cas juvéniles a suscité l’inquiétude de la communauté médicale et scientifique.

Bien qu’avoir une crise cardiaque à un jeune âge puisse être une expérience effrayante, ce qui est plus inquiétant, c’est que les patients qui ont subi une crise cardiaque dans la vingtaine ou la trentaine courent les mêmes risques futurs que les patients plus âgés.

Autrement dit, une fois qu’ils ont eu une première crise cardiaque, ils sont tout aussi susceptibles de mourir d’un deuxième événement cardiaque majeur ou d’un accident vasculaire cérébral, quel que soit leur âge. Il est donc essentiel de prendre des mesures préventives.

Le diabète est l’un des principaux facteurs de risque

Le diabète est l’une des principales causes de maladies cardiaques dans le monde entier.  Les personnes atteintes de diabète sont 2 à 4 fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiaque que le reste de la population.

De plus, les patients diabétiques sont plus susceptibles de développer d’autres maladies chroniques qui augmentent le risque de crise cardiaque, comme l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie. Cependant, des tests médicaux réguliers et des changements d’habitudes peuvent être d’une grande aide.



[/atomik -lu-aussi ]

L’hypertension artérielle est de plus en plus fréquente chez les jeunes

L’hypertension artérielle provoque un épaississement des muscles du cœur, ce qui peut endommager les vaisseaux sanguins de la région et augmenter le risque de crise cardiaque. Les données indiquent que l’hypertension augmente rapidement chez les jeunes adultes.

Ce facteur augmente également le risque d’accident vasculaire cérébral ou d’insuffisance rénale. Pour cette raison, les mesures d’hypertension artérielle sont pertinentes pour confirmer que nous sommes dans les paramètres normaux.

L’obésité et le surpoids sont également des facteurs de risque

L’excès de poids peut avoir un impact significatif sur la santé cardiovasculaire, car il augmente la demande énergétique du cœur. De plus, l’obésité est souvent associée à d’autres conditions médicales nocives, telles que l’hypertension artérielle, le diabète et l’hypercholestérolémie.

Fumer et vapoter

Le tabagisme est l’un des principaux facteurs de risque contribuant aux crises cardiaques chez les jeunes adultes.

Le nombre de cigarettes fumées est directement lié au risque d’avoir une crise cardiaque. Fumer un paquet par jour augmente le risque de crise cardiaque par rapport aux non-fumeurs.

Et bien que le vapotage puisse sembler être une alternative moins nocive, il n’est pas sans risques. Les cigarettes électroniques contiennent de la nicotine et d’autres composés toxiques qui peuvent accélérer votre rythme cardiaque et augmenter votre tension artérielle.

Une étude récente a révélé que le vapotage augmente de 34 % le risque d’avoir une crise cardiaque. Si vous voulez protéger votre cœur et votre santé en général, il est préférable d’éviter à la fois de fumer et de vapoter.



[/atomik -lu-aussi ]

Comment les jeunes adultes peuvent prévenir les crises cardiaques ?

La prévention est la clé pour éviter une crise cardiaque. Bien que nous ne sachions pas si le cas de Julián Figueroa aurait pu être évité, il convient de prendre certaines précautions si vous avez moins de 40 ans.

1. Faites plus d’exercice

L’ American Heart Association recommande de faire 150 minutes d’exercice d’intensité modérée par semaine pour réduire le risque de maladie cardiaque. Vous pouvez diviser ce temps en intervalles de 30 minutes pendant 5 jours et réserver deux jours de repos.

2. Maintenez une alimentation saine

Une alimentation saine pour le cœur profite non seulement au cœur, mais à tout le corps. Optez pour des aliments antioxydants, riches en vitamines et en minéraux.

3. Arrêtez de fumer

Le tabagisme est l’un des facteurs de risque modifiables les plus importants des maladies cardiovasculaires. Arrêter de fumer peut réduire considérablement vos chances d’avoir une crise cardiaque.

4. Apprenez à gérer le stress

Le stress chronique peut être un facteur de risque de maladie cardiaque. Par conséquent, apprendre à gérer le stress est un élément important de toute stratégie de prévention cardiovasculaire. Voici quelques recommandations à cet égard :

  • Réalisez des activités plus relaxantes dans votre routine, comme écouter de la musique ou pratiquer un passe-temps, peut-être dessiner.
  • Parlez avec des amis de confiance et partagez vos sentiments avec eux.
  • Apprenez des techniques conçues pour la gestion du stress, telles que la respiration profonde ou la méditation.

Le cas de Julián Figueroa est un signal d’alarme

La crise cardiaque de Julián Figueroa à un âge précoce nous rappelle que cette situation peut se produire. Et les statistiques indiquent que cela arrive de plus en plus souvent.

Il est temps de revoir notre mode de vie pour identifier les éventuels facteurs de risque. De petits changements sont à notre portée pour réduire les risques.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.