Les dommages de la colère sur la santé

· 8 janvier 2015
Lorsque nous nous énervons, nos muscles et nos articulations se tendent et le sang circule plus lentement. Conséquence de cela : notre activité cérébrale et l'équilibre des systèmes nerveux, hormonal et cardiovasculaire est affecté.

La colère apporte beaucoup de problèmes à notre organisme. Il existe une forte relation entre nos émotions et la manière dont le corps réagit. Découvrez ici les dommages de la colère sur la santé. Savoir cela vous aidera peut-être à être moins grognon !

La colère et la peur sont les deux émotions qui ont un grand impact sur notre corps, notre coeur et notre esprit.

On dit que ces deux émotions sont les causes de tous nos maux (ou de la plupart d’entre eux), voire même des maladies. Certaines études tendent de démontrer la relation entre ces émotions et les réactions du corps.

Vivre heureux est la meilleure manière d’éviter la douleur, les pathologies et les maladies. Il ne s’agit pas uniquement d’une bonne attitude, c’est une façon de préserver sa santé. 

Les dommages de la colère : l’arythmie

Les dommages de la colère sur la santé

Le stress physique et mental peut déboucher sur des crises de colère, lesquelles peuvent à leur tour provoquer un collapsus cardiaque ainsi que d’autres affections liées au coeur.

Dommages hépatiques

La colère affecte également la vésicule biliaire : cette émotion provoque une plus grande sécrétion de bile.

L’excès doit alors être expulsé à travers la vésicule, ce qui favorise la dégradation de cet organe.

Douleurs musculaires

Lorsque nous nous énervons, notre corps sécrète de l’adrénaline, une hormone qui fait également son apparition lorsque nous avons peur.

Cela peut causer des douleurs et des contractures dans les muscles ainsi que des maux de tête.

Lisez aussi :  Cette astuce vous aidera à soulager vos douleurs musculaires en une minute 

Diarrhées

Le fait d’être énervé peut provoquer ce que l’on connaît comme le syndrome du côlon irritable (inflammation) et cela amène à la colite ou à la diarrhée, même si vous ne mangez pas d’aliments qui les provoquent. Le stress, la peur, la tension et la colère génèrent des déséquilibres intestinaux.

La gastrite

Souffrir d’une gastrite est l’une des conséquences les plus fréquentes de la colère. Les symptômes sont typiques : reflux, douleur, brûlures, sensation de feu dans l’estomac.

L’acidité stomacale enflamme la muqueuse lorsque de nombreux épisodes de colère se succèdent. Si vous avez tendance à vous énerver souvent, il se peut que vous contractiez un ulcère de l’estomac.

Lisez aussi : Remèdes naturels pour soulager la gastrite 

La dermatite

La colère provoque aussi des démangeaisons, des éruptions cutanées et le prurit, entre autres. Il en est de même pour le stress, la nervosite, l’anxiété et la peur.

Si vous avez une blessure, elle peut s’infecter ou s’aggraver à cause de démangeaison.

Comment éviter de s’énerver ?

Certaines personnes s’énervent plus facilement que d’autres. La colère n’a pas seulement des répercussions négatives sur soi-même mais aussi sur les autres.

La somme des problèmes et des revers de la vie peuvent nous amener à perdre le contrôle sur nos émotions. La colère est une réaction qui vise à affirmer son propre soi et montrer que nous avons raison. C’est pour cela que nous crions.

La colère peut être lié à une menace ou au stress.

Réprimer la colère n’est pas non plus une bonne chose. De façon générale, refouler ses émotions affectent notre santé psychophysique.

Selon les psychologues, la clé est l’auto-contrôle. Il est important de prendre dix minutes par jour pour reprogrammer son esprit. Comment ? Au moyen de la méditation, du yoga, des exercices de respiration, ou simplement avec une tasse de thé et un bon livre.

Nous vous recommandons de vous créer un espace idéal pour vous détendre. Cet espace doit être propre et rangé. Vous pouvez le parfumer de l’arôme de votre choix, un arôme qui vous calme, tel que de l’encens, un diffuseur d’odeur ou une huile essentielle.

Écouter de la musique est un autre moyen de vous détendre. Il est recommandé d’écouter des sons de la nature, de la musique classique ou des airs adaptés à la méditation.

Fermez les yeux, respirez profondément par le nez et laissez vous aller. Au moment où vous sentez que vous allez vous énerver, souvenez-vous de cette sensation de paix. Une autre technique très utile consiste à respirer lentement pendant que vous comptez de dix à un.