La communication émotionnelle : les clés pour savoir se connecter et mieux s'exprimer

Si vous dominez l'art de la communication émotionnelle, vous réussirez à faire en sorte que les autres s'ouvrent davantage à vous, se sentent plus proches et aient davantage confiance en vous. Comprendre les émotions signifie en effet comprendre plus profondément les mécanismes qui nous rendent humains.
La communication émotionnelle : les clés pour savoir se connecter et mieux s'exprimer

Dernière mise à jour : 27 décembre, 2020

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir tellement en colère que vous n’arriviez pas à dire ce que vous pensiez sans perdre le contrôle ? Avez-vous du mal à faire en sorte que votre conjoint-e ou vos enfants comprennent clairement ce que vous voulez leur dire ? La communication émotionnelle est encore une chose que beaucoup d’entre nous doivent apprendre.

Nous savons que la communication est ce mécanisme qui nous permet de transmettre un message entre deux personnes. Apparemment, il n’y a rien de plus simple. Or, une grande partie de la population ne sait toujours pas dominer ce processus.

Il y a ceux qui n’écoutent que pour répondre. Ceux qui se disputent pour n’importe quoi, ceux qui se servent d’un langage agressif et ceux qui sont incapables de comprendre la communication non verbale. Il ne s’agit pas seulement d’envoyer une phrase d’un émetteur à un récepteur.

Nous sommes des êtres émotionnels qui raisonnons. Chaque chose que nous faisons et pensons a un composant émotionnel clair. Savoir dominer, comprendre et même apprécier ce type d’acte de communication améliorera les relations. En outre, nous nous sentirons plus compétentes et cela augmentera notre estime de soi.

Une femme qui parle.

Savoir dominer et comprendre ses émotions et celles des autres nous permet de profiter beaucoup plus de nos relations.

La communication émotionnelle : comment peut-elle nous aider ?

La communication émotionnelle n’est pas seulement cette compétence qui facilite nos relations. C’est aussi un outil dont se servent de nombreuses entreprises de publicité. Ainsi, des études scientifiques, comme celles menées par le docteur Blair Kidwell de l’Université de l’Ohio, nous rappellent que toute campagne capable d’émouvoir le consommateur crée un plus grand impact et améliore les ventes.

Communiquer émotionnellement de façon adéquate laisse une trace dans le cerveau. Ainsi, celui qui domine l’intelligence émotionnelle et sait contrôler ce qu’il ressent pour exprimer correctement ce qu’il pense connaîtra de nombreux bénéfices :

  • Nous éviterons des conflits et des malentendus. Qui plus est, la communication émotionnelle nous permettra d’exprimer notre désaccord de façon assertive, sans perdre notre calme, pour mieux parvenir à des accords.
  • Nous établirons une plus grande proximité avec nos interlocuteurs. Savoir communiquer à travers les émotions permet de créer des liens de confiance plus durables.
  • Cela nous aidera à exprimer ce que nous ressentons avec clarté et assertivité.
  • Nous réussirons à faire preuve de davantage d’empathie vis-à-vis de ceux qui nous entourent et à déchiffrer leur langage non verbal.
  • Parler de nos émotions donne une légitimité à nos actes. En d’autres termes, cela nous permet d’expliquer pourquoi nous avons fait certaines choses.
  • Nous nous sentirons mieux. Il arrive parfois que des émotions comme la colère ou la frustration restent bloquées en nous quand nous n’exprimons pas correctement ce que nous ressentons. La communication émotionnelle est le moyen d’y parvenir.

Comment développer mes capacités pour la communication émotionnelle ?

La première étape pour améliorer nos compétences en matière de communication émotionnelle consiste à comprendre que les émotions et les pensées apparaissent de façon simultanée. Lorsque nous sommes en colère, par exemple, il est habituel que le flux de pensées soit beaucoup plus rapide et désordonné.

Par ailleurs, ces idées sont généralement filtrées par le mal-être. Par conséquent, il ne suffit pas toujours de préparer ce que nous allons dire lors d’une conversation difficile. La première chose à faire est de réguler ce que vous ressentez : ce n’est que de cette façon que vous réussirez à vous expliquer de manière assertive.

Conscience et régulation émotionnelle

Vous ne pourrez pas faire un discours ou une conférence efficace si vous ressentez une grande anxiété qui vous paralyse. Et vous ne pourrez pas non plus résoudre un problème avec votre conjoint-e si vous vous sentez bloqué dans la contradiction, la colère ou l’angoisse.

Il faut d’abord égrener chaque émotion ressentie : donnez-lui de la place, comprenez-la et canalisez-la. Chaque émotion joue un rôle que nous devons comprendre. Ce n’est que quand vous aurez régulé chaque sentiment et chaque sensation que vous pourrez vous expliquer avec clarté et sécurité.

Empathie : je comprends ta réalité et je la respecte

L’empathie, c’est être capable de se mettre à la place de l’autre pour ensuite reprendre la nôtre, après avoir connu la réalité de l’autre. Il est important de ne pas absorber les émotions des autres. Il ne s’agit que de savoir lire, deviner et comprendre ce que ressent la personne en face de nous pour agir en conséquence.

L’empathie requiert aussi de savoir observer et écouter. Les gestes révèlent parfois des réalités que les mots ne disent pas. Le ton de voix, lui, en dit beaucoup plus qu’un message. Soyez attentif, ressentez, lisez entre les lignes et répondez en syntonie et avec respect vis-à-vis de l’état émotionnel de l’autre.

Le langage de la confiance

La communication émotionnelle a une ancre qui l’amarre, qui la facilite et qui permet un bon échange d’informations. Nous parlons ici de la confiance. Pour l’établir avec notre interlocuteur, nous pouvons nous servir des clés suivantes :

  • Utilisez le sourire empathique. Évitez de le forcer. Il s’agit de dessiner un sourire sur votre visage, qui évoque une accessibilité et une positivité.
  • Acquiescez de la tête. De cette façon, vous indiquez à l’autre que vous le comprenez et que vous prêtez attention à ce qu’il dit.
  • Un regard accueillant. La communication émotionnelle n’est pas possible si vous ne regardez pas l’autre dans les yeux.
La communication émotionnelle d'un couple.

Le bon usage de la communication émotionnelle est le pilier des relations heureuses.

Assertivité : la communication efficace et respectueuse

L’assertivité est la capacité de communiquer de manière efficace, sûre et respectueuse. Grâce à elle, les dialogues sont plus harmonieux, nous parvenons à des accords et nous résolvons des problèmes. Voici ses piliers :

  • Mettez de côté les pensées négatives.
  • Croyez en ce que vous ressentez et ce que vous voulez dire. Votre vérité, vos besoins et vos idées doivent être entendus.
  • Prêtez attention à ce que l’autre personne vous dit et écoutez de manière active et avec respect. Ne laissez pas vos émotions vous séquestrer.
  • Laissez passer quelques secondes avant de répondre.
  • Soyez concret. Les messages courts sont plus directs et se comprennent beaucoup mieux.
  • Concentrez-vous sur les faits et non sur les jugements.
  • Transmettez du calme et de la positivité.

Nous pouvons tous développer davantage notre communication émotionnelle. Il nous suffit d’un peu de volonté et d’engagement pour changer. Alors, êtes-vous prêt ?

Cela pourrait vous intéresser ...
5 formes d’abus émotionnel que nous ne détectons pas toujours à temps
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 formes d’abus émotionnel que nous ne détectons pas toujours à temps

L'abus émotionnel est vicieux, difficile à détecter et pourtant il est plus présent qu'on le croit ! Découvrez les différentes formes d'abus émotio...



  • Fernandez, P. y Ramos, N. (2002) Corazones inteligentes. Barcelona: Cairos.
  • Gallego, D. J. y otros (1999) Implicaciones educativas de la inteligencia emocional. Madrid: UNED.
  • Goleman, D. (1996) La inteligencia emocional. Madrid: Kairós.
  • Goleman, D. (1999) La práctica de la inteligencia emocional. Madrid: Kairós
  • Kidwell, B., & Hasford, J. (2014). Emotional ability and nonverbal communication. Psychology & Marketing, 31(7), 526-538. doi:10.1002/mar.20714
  • Salovey, P. y Sluyter (eds.). Emocional Development and Emocional Intelligence: Implications for Educators. Pp. 3-31. New York: Basic Books.