La pleine conscience pour les enfants : techniques d’apprentissage pour les enfants

24 avril 2019
Les techniques de pleine conscience, ou mindfulness, sont idéales pour améliorer la concentration et la créativité des enfants. Pour obtenir d'excellents résultats, vous devez la pratiquer avec patience et persévérance.

La pleine conscience est une technique idéale à appliquer chez les enfants. Celle-ci vous aidera à développer la conscience de l’ici et maintenant, contribuant ainsi à construire les bases de l’intelligence émotionnelle.

Elle aide également à contrôler les problèmes de comportement tels que le trouble déficitaire de l’attention ou l’impulsivité. Ainsi, les enfants apprennent à réfléchir avant d’agir, en pensant aux conséquences possibles de leurs actes.

Le terme mindfulness a été inventé en anglais par la traduction directe du mot sati, qui dans la langue pali désigne une pratique essentielle du bouddhisme. Généralement, cet anglicisme est adopté parce que l’on considère bien souvent qu’il n’y a pas d’équivalent approprié.

La pleine conscience : techniques d’apprentissage pour les enfants

pleine conscience chez les enfants

L’attention portée sur le son

Cela se fait par le biais de jeux tels que ceux avec une boîte à musique. Ces objets doivent être cachés quelque part pour que l’enfant puisse les trouver grâce aux sons qu’ils émettent.

  • Demandez-lui d’écouter attentivement et de lever les mains lorsque le son a complètement disparu.
  • À ce stade, il doit pouvoir identifier le lieu où se trouve la boîte.

Cette technique permet de développer la petite attention auditive et l’identification des sons. En plus de prendre conscience du moment présent.

Lisez aussi : Comment bien gérer le stress ?

Le silence conscient

Une activité idéale à partager avec les enfants à partir d’une attitude présente, consciente et du silence consiste à assembler des énigmes ou à résoudre des mots croisés. Cela leur permet d’être attentif en tout moment à ce qu’ils font.

Par ailleurs, cette activité favorise le développement des compétences cognitives inhérentes au jeu.

La respiration contrôlée

L’application de cette technique implique de placer l’enfant dans un endroit spécifique. Puis, demandez-lui de respirer lentement et de regarder son abdomen gonfler et couler. Une fois l’enfant calme, demandez-lui d’observer et de décrire certains objets qui l’entourent.

Répétez cet exercice avant de manger ou de dormir. Cela renforcera son attention à l’aide de sa volonté et d’un bon état d’esprit pour commencer l’activité qui sera réalisée.

pleine conscience chez les enfants

Le développement de l’introspection

Asseyez-vous confortablement, demandez à votre enfant de fermer les yeux pendant quelques minutes. Puis, dites à votre enfant de décrire comment il se sent à ce moment-là et quelle que soit sa réponse, dites-lui que c’est normal.

Puis, dites-lui de regarder ce qui se trouve de lui et de décrire ce qu’il voit. Si le soleil brille, de quelle couleur sont les nuages, s’il semble pleuvoir ou s’il y a une tempête qui approche. Nous devons noter qu’à un autre moment de la journée, cela peut changer, mais maintenant, c’est comme ça et c’est bien.

Expliquez que, tout comme l’environnement change, l’ambiance change également et vous devez l’accepter. Cette technique vous aidera à appliquer l’introspection, en identifiant les états d’âme que vous vivrez au cours de votre vie.

Recommandations pour la pleine conscience des enfants

Pour que les pratiques susmentionnées fonctionnent de manière optimale, nous vous recommandons :

Misez sur la constance et patience

Planifiez une routine fixe en même temps. Commencez par de courtes séances, 2 ou 3 jours par semaine, 5 minutes chacune. Ce temps sera suffisant pour les enfants de moins de 5 ans.

Vous devez faire preuve de persévérance et de patience, car au départ, les résultats risquent de ne pas être à la hauteur de vos attentes. Avec la pratique, les plus grands avantages seront observés.

Choisissez un bon endroit pour pratiquer

Trouvez un endroit calme, sans bruit, sans interruption et où la température est agréable.

Après avoir acquis une certaine expérience, les exercices peuvent être effectués dans des espaces ouverts.

 

Ayez une attitude appropriée au début de la pratique

Cet aspect est très important. Les deux doivent avoir une attitude enjouée, où le rire et les émotions abondent de manière détendue pour créer une atmosphère agréable.

Si les deux n’ont pas une attitude appropriée, il est préférable de reporter l’activité.

Accepter les résultats

Valorisez l’effort que l’enfant fait avec gentillesse. Il y aura des jours où il se sentira tout à fait disposé à collaborer et les résultats apparaîtront sans effort. Il y aura d’autres jours où l’enfant sera distrait ou tendu et où des difficultés feront surface. Dans ces cas, vous devez dire à l’enfant qu’il va bien.

Accepter les choses comme elles sont à ce moment. Il est essentiel de conserver une attitude neutre. Ne juge pas ; observez simplement les résultats de manière impersonnelle.

A voir aussi : 5 exercices pour contrôler vos émotions

Quelques avantages de la pleine conscience de l’enfant

  • Améliore la concentration, la créativité, l’attention et l’apprentissage
  • Augmente la performance académique
  • Procure la tranquillité et l’équilibre lorsque l’enfant se sent en détresse
  • Clarifie ce qui se passe à l’intérieur et autour de lui
  • Développe des compétences telles que la patience et l’empathie
  • Développe les sentiments de compassion et de gentillesse

La pleine conscience : une philosophie de la vie

Parmi les techniques concrètes utilisées dans la pleine conscience, il y a une philosophie de la vie basée sur ce que l’on entend par vivre dans l’ici et maintenant. Cela permet de se concentrer sur la conscience de ce qui se passe en ce moment. Ainsi, cela vous permet de vous libérer de situations qui bloquent et vous font perdre le contrôle.

Enfin, vous devez envisager de fournir aux enfants des stratégies pour maîtriser la pleine conscience. Ils développent ainsi une intelligence de vie positive, d’acceptation et ouverte au changement. Ensuite, ils peuvent l’intégrer à leur vie et vivre pleinement.

 

  • Calvete, E., & Royuela-Colomer, E. (2016). Measurement of dispositional mindfulness in children and adolescents: A review of available self-report measures in Spanish. Mindfulness & Compassion. https://doi.org/10.1016/j.mincom.2016.11.001
  • Ruiz Lázaro, P. J. (2016). Taller: Mindfulness en niños y adolescentes. In Curso Actualización Pediatría 2016. .
  • Snel, E. (2008). Tranquilos y atentos como una rana. Animal Genetics. https://doi.org/10.1017/CBO9781107415324.004
  • Ruiz Lázaro, P. J., Rodríguez Gómez, T., Martínez Prádanos, A., & Núñez Marín, E. (2014). Mindfulness en pediatría: El proyecto “creciendo con atención y consciencia plena.” Pediatria de Atencion Primaria. https://doi.org/10.4321/S1139-76322014000300011