La scoliose chez les enfants : causes et traitement

7 août 2020
La scoliose chez les enfants n'est pas une maladie très fréquente, cependant il s'agit d'une anomalie qui doit recevoir tous les soins nécessaires. Comment l'identifier ? Quel est son traitement ? Nous répondons à ces questions dans cet article.

La scoliose chez les enfants est un problème sérieux, qui doit être traité dès le départ. C’est le nom donné à toutes les déformations de la colonne vertébrale qui apparaissent chez les enfants et qui peuvent avoir des degrés de gravité et d’implication variables.

En général, la scoliose chez les enfants a tendance à s’aggraver avec la croissance. Un aspect trompeur de cette situation est que les enfants et les adolescents tolèrent souvent très bien cette condition. Mais si la scoliose progresse, elle peut exiger des traitements plus complexes par la suite.

La forme la plus courante de scoliose chez les enfants est la “scoliose idiopathique”. Elle se présente chez 4 personnes sur 1000. Environ 1% d’entre elles seront graves et nécessiteront un traitement à long terme. Par ailleurs, les enfants doivent avoir au moins une consultation orthopédique par an, surtout lorsqu’ils atteignent la puberté.

Qu’est-ce que la scoliose chez les enfants ?

La scoliose chez les enfants se définit comme une déformation dans la courbe de la colonne vertébrale qui survient chez les plus jeunes. En effet, la colonne vertébrale a une courbe, mais celle-ci est plus prononcée chez certains enfants, comme si elle formait une lettre “C” ou “S”. Parfois, cette anomalie entraîne des douleurs et des difficultés respiratoires.

En présence d’une scoliose, la colonne se déplace sur un côté. Cela peut engendrer une rotation des os, ce qui peut faire qu’une épaule ou un côté de la hanche soit plus haut que l’autre. Il existe plusieurs types de scoliose chez les jeunes:

  • Infantile : elle survient chez les enfants de moins de 3 ans et peut être une malformation congénitale ou un défaut de naissance. Mais elle est parfois causée par d’autres troubles ou des causes inconnues
  • Idiopathique chez les adolescents : il s’agit de la forme la plus commune, elle se présente chez les enfants de plus de 10 ans. Sa cause est inconnue
  • Juvénile : elle apparaît chez les enfants entre 3 et 10 ans et constitue la forme la plus rare de cette anomalie
La radiographie d'une colonne vertébrale touchée par la scoliose.

Lisez également : La scoliose, un problème majoritairement féminin

Causes et facteurs de risque

Dans la plupart des cas, la cause de la scoliose infantile est inconnue. Même si l’on sait qu’elle affecte davantage les filles que les garçons. Selon la cause, la scoliose peut être classée de la manière suivante :

  • Scoliose congénitale : elle apparaît pendant la gestation et comprend plusieurs anomalies telles que l’absence de vertèbres, des malformations ou un développement incomplet des vertèbres
  • Idiopathie : dans ces cas, la raison de la scoliose est inconnue
  • Scoliose neuromusculaire : elle est la conséquence d’une affection neurologique, telle que la dystrophie musculaire, une paralysie cérébrale, le spina-bifida, les tumeurs de la moelle épinière, la neurofibromatose, ou des maladies paralysantes
  • Autres : dans quelques cas, la scoliose chez les enfants résulte d’infections, de lésions, de tumeurs, de jambes de longueur différente ou de maladies génétiques

Symptômes et diagnostic de la scoliose chez les enfants

Chaque enfant peut présenter les symptômes de la scoliose de manière différente. Cependant, certaines manifestations apparaissent dans de nombreux cas. Ce sont les suivantes :

  • La tête n’est pas située au centre par rapport au reste du corps
  • Chaque bras pend différemment lorsque l’enfant est debout
  • L’une des épaules ou l’une des hanches est plus haute que l’autre
  • Si l’enfant se penche en avant, une partie du dos semble plus haute que l’autre

Dans la plupart des cas, la scoliose ne génère pas de douleur ou d’autres symptômes de ce type. Souvent, le diagnostic s’établit sur la base d’une observation clinique, qui est généralement complétée par une IRM. Ou bien une tomographie assistée par ordinateur.

Un modèle de colonne vertébrale.

Découvrez aussi : Comment corriger le syndrome de déséquilibre dorsal ?

Traitement

Le traitement de la scoliose chez les enfants dépend de l’âge, de la phase de croissance, de la cause du problème, de la gravité de la courbe et de l’état de santé de l’enfant. Le niveau de tolérance aux médicaments et aux thérapies disponibles est également pris en compte.

Si la courbe est légère ou que l’enfant approche de l’adolescence, un suivi est généralement mis en place afin de surveiller que l’anomalie n’augmente pas. Dans le cas contraire, ou lorsque que la courbe est plus importante, le traitement choisi est souvent le corset. Ce dernier empêche que la courbe continue de se prononcer.

Enfin, si la courbe est très prononcée, une intervention chirurgicale est indiquée pour effectuer la correction. En effet, si un cas grave n’est pas traité, il pourrait entraîner une réduction de la capacité pulmonaire et le développement de maladies pulmonaires. C’est donc une condition qui mérite toute l’attention.

 

  • Monsalve, C. Y. F., Corena, Z. M. G., & Samudio, M. P. O. (2007). Estudio de caso: terapia manual en una paciente de 18 años con escoliosis juvenil idiopática. Revista Ciencias de la Salud, 5(3), 78-90.
  • Garcia-Barrecheguren, E., Alfonso-Olmos-García, M., & Beguiristain, J. (2001). Defecto vertebral múltiple con otras anomalías acompañantes.
  • Pantoja, T. S., & Chamorro, L. M. (2015). Escoliosis en niños y adolescentes. Revista Médica Clínica Las Condes, 26(1), 99-108.