Langue poilue noire : causes, symptômes et conseils

2 février 2021
La langue poilue noire est presque toujours le résultat d'une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Il ne suffit pas de maintenir des routines de nettoyage quotidiennes, mais vous devez vous nettoyer la bouche correctement.

La langue poilue noire est l’une de ces conditions qui semble alarmante sans être un problème de santé grave. Comme son nom l’indique, c’est une maladie qui se caractérise par un ton sombre sur la langue qui donne l’impression d’avoir des cheveux.

En réalité, la langue poilue noire est une condition inoffensive et temporaire. Habituellement, elle n’est résolue qu’en éliminant le facteur qui la cause et qui est généralement liée à l’hygiène bucco-dentaire. Il est très rare qu’elle provoque des douleurs ou d’autres symptômes.

Qu’est-ce qui peut causer la langue poilue noire ?

D’une manière générale, la langue poilue noire est causée par la prolifération de bactéries dans la bouche. Cet organe a de nombreuses petites bosses à sa surface appelées papilles.

Parfois, des cellules mortes de la peau s’y accumulent. Lorsque cela se produit, elles deviennent plus longues que d’habitude et piègent plus facilement les bactéries, les champignons, la nourriture et le tabac.

Cette accumulation de déchets tâchent les papilles. C’est alors qu’elles acquièrent l’aspect caractéristique de la langue poilue noire, c’est-à-dire un ton sombre et l’impression optique qu’elle est poilue.

L’ensemble de ce processus peut se produire pour diverses raisons, parmi lesquelles nous trouvons les suivantes :

  • Hygiène bucco-dentaire inadéquate.
  • Ingestion d’antibiotiques, qui modifie la composition des bactéries et des levures dans la bouche.
  • Xérostomie ou bouche sèche.
  • Utilisation régulière de bains de bouche contenant des agents irritants ou oxydants.
  • Consommation excessive d’alcool, de café ou de thé noir.
  • Le fait de fumer.
  • Régime alimentaire doux qui rend difficile l’exfoliation des cellules mortes sur la langue.

Cet article pourrait vous intéresser : Les dommages du tabac dans la bouche

Un fumeur avec une cigarette.
Le tabac peut agrandir les papilles, ce qui entraînerait davantage de nicotine piégée et la décoloration qui en résulte.

Quels sont les symptômes d’une langue poilue noire ?

Le signe distinctif de la langue poilue noire est le changement d’apparence de cet organe. Il acquiert une couleur sombre qui peut être noire, mais aussi brune, verte, jaune, blanche ou beige.

De même, à première vue, il semble que la langue soit couverte de poils ou de cheveux. Les personnes atteintes ressentent souvent un goût métallique dans la bouche et des changements de goût. Il y a aussi une mauvaise haleine. Enfin, si le problème est très grave, la personne peut ressentir des picotements.

La langue poilue noire n’est pas un problème de santé grave, malgré l’apparence dramatique de la maladie. Cependant, si cela soulève des inquiétudes ou des doutes, il est préférable de consulter votre médecin.

De même, il vaut la peine de consulter un médecin si le trouble persiste longtemps, malgré l’adoption de mesures d’hygiène rigoureuses. Dans ces cas, il vaut mieux exclure qu’il y ait un autre problème.

Découvrez aussi : 5 remèdes naturels à base de plantes pour combattre la mauvaise haleine

Traitement de la langue poilue noire

La langue poilue noire ne nécessite aucun traitement médical. Les mesures appropriées concernent les soins d’hygiène ou l’élimination des facteurs à l’origine du problème, tels que les bains de bouche irritants et le tabagisme.

Cependant, si ce qui se passe n’est pas clair ou si des symptômes supplémentaires apparaissent, il est préférable d’aller chez le médecin pour confirmer le diagnostic. Il est important de noter qu’il existe d’autres facteurs qui génèrent des symptômes similaires, tels que les suivants :

  • Certains aliments ou médicaments tachent la langue.
  • Cela peut être une manifestation d’une maladie virale ou fongique.
  • Les blessures font changer l’apparence de la langue. En particulier la leucoplasie velue.
  • Les produits contenant du bismuth peuvent altérer l’apparence, la rendant semblable à la langue poilue noire.

Conseils maison pour traiter et prévenir le développement de cette maladie

Une femme se brosse les dents.
L’hygiène buccale est essentielle pour arrêter l’apparition de la langue poilue noire.

Il est préférable d’identifier d’abord le facteur qui cause la langue poilue noire. Si des antibiotiques ont été pris, il est logique de penser que le problème disparaîtra quelques jours après avoir fini de les prendre.

Il est important de vérifier la composition du bain de bouche utilisé. En principe, vous pouvez en choisir un autre avec une formule différente. Dans tous les cas, l’important est d’être plus rigoureux avec l’hygiène bucco-dentaire :

  • Se brosser la langue : le goût du dentifrice peut donner la fausse impression que la langue est propre, mais ce n’est pas le cas. Le mieux est de la brosser sans être trop énergique, en utilisant une brosse à poils doux ou un grattoir à langue.
  • Brossez-vous les dents après avoir mangé : idéalement, utilisez un dentifrice au fluor et une brosse à dent après chaque repas ou au moins deux fois par jour.
  • Le fil dentaire : il doit être utilisé au moins une fois par jour, car il aide à éliminer la plaque et les résidus alimentaires qui restent entre les dents.
  • Rendez-vous chez le dentiste : cela doit être fait au moins deux fois par an ou en cas de situation anormale.

Intensifier l’hygiène

Si la présence d’une langue poilue noire est détectée, il est préférable d’intensifier les routines d’hygiène bucco-dentaire. Le brossage de la langue doit être effectué deux fois par jour. Une fois que le problème disparaît, faites-le au moins une fois par jour.

Il peut être judicieux d’utiliser un bain de bouche composé de peroxyde d’hydrogène et d’eau. La dilution se fait avec une partie de peroxyde pour cinq parties d’eau. Ce composé est utilisé deux fois par jour et doit être rincé à l’eau.

  • EXPERTO, P. A. U. (2007). Tengo mal aliento: ¿a qué puede deberse?, ¿qué puedo hacer?, ¿qué me recomienda? Cient. dent, 4(1), 61-68.
  • Villalobos, O. J., Salazar, C. R., & Ramírez de Sánchez, G. (2001). Efecto de un enjuague bucal compuesto de aloe vera en la placa bacteriana e inflamación gingival. Acta odontológica venezolana, 39(2), 16-24.
  • Cardona-Hernández, M. Á., Padilla-Desgarennes, M. D. C., Fernández-Cuevas, L., Salazar-Villegas, K. N., & Landini-Enríquez, V. (2019). Lengua negra vellosa. Comunicación de un caso. Revista del Centro Dermatológico Pascua, 27(3), 92-95.
  • Van der Waal, Isaäc. “Leucoplasia oral: una propuesta de simplificación y coherencia de la clasificación clínica y terminológica.” Medicina oral, patología oral y cirugía bucal. Ed. española 25.4 (2020): 228-232.