Le lapin comme animal de compagnie : les points à considérer

Ces animaux sont de plus en plus choisis comme colocataires, grâce à leur adaptabilité, leur tendresse et leur fidélité. Cependant, certains aspects de leurs soins doivent être connus pour leur offrir une vie digne et saine.
Le lapin comme animal de compagnie : les points à considérer

Dernière mise à jour : 09 décembre, 2021

Les lapins peuvent être d’excellents colocataires. Cependant, de nombreuses personnes les adoptent en croyant que leur prise en charge est simple et elles finissent alors par être surprises. Bien qu’il ne s’agisse pas d’animaux complexes, il y a plusieurs détails à prendre en compte avant d’avoir un lapin comme animal de compagnie.

En général, ces animaux sont affectueux, joueurs et intelligents, ont un caractère sociable et s’adaptent facilement. Bien qu’ils ne nécessitent pas une attention permanente, il est important d’avoir un temps quotidien pour en prendre soin.

Par ailleurs, avoir un lapin comme animal de compagnie n’est pas la meilleure option pour les foyers avec des jeunes enfants, car ces derniers peuvent causer du tort à l’animal. Apprenez-en plus sur les soins des lapins dans les lignes suivantes !

Les soins et besoins d’un lapin domestique

Avoir un lapin comme animal de compagnie est une excellente option si vous recherchez une compagnie fidèle, hygiénique et polyvalente qui s’adapte à différents types de foyers. Cependant, il est important d’avoir autant d’informations que possible pour assurer une vie idéale à l’animal.

Il existe une grande variété de races. Le choix doit tenir compte de l’espace et du temps disponible.

Si vous pouvez offrir un grand espace à l’animal, vous pouvez opter pour un lapin de grande race, comme le Californien ou le Néo-Zélandais. Pour les petits espaces, d’autres types comme le mini lop, le mini rex ou le hollandais sont plus adaptés. Leur poids ne dépasse généralement pas 4 kilogrammes.

Un autre aspect à prendre en considération est la durée de vie de l’animal, qui oscille entre 7 et 10 ans. Aussi, il est à noter que les lapins n’aiment pas être manipulés tout le temps. Ils peuvent devenir nerveux et adopter des attitudes agressives.

Vous êtes probablement surpris à ce stade, car de nombreux parents décident d’offrir cet animal de compagnie à leurs enfants pour sa gentillesse. L’idéal est de prendre l’animal doucement et à deux mains, l’une sur sa poitrine et l’autre au niveau de son dos. Un lapin aime se sentir stable et en sécurité.

L’alimentation du lapin

Le régime alimentaire de ces animaux doit être à base de foin, d’herbe ou de luzerne séchée. Il est important qu’ils aient constamment cette nourriture, qui peut être combinée avec une ou deux tasses de légumes par jour. L’idéal sont ceux à feuilles vertes, comme la blette, la laitue et le céleri.

Ajoutez également de petites portions de pomme, de poire ou de carotte, ainsi que quelques grammes d’aliments pour lapins. Il est à noter que ces animaux ont besoin d’une alimentation riche en fibres.

Légumes pour un lapin de compagnie.
Les portions de légumes sont nécessaires pour les lapins, car ils ont besoin d’une alimentation riche en fibres.

L’hygiène

Avoir un lapin comme animal de compagnie n’entraîne pas trop de problèmes d’hygiène. De manière générale, c’est une espèce propre.

Les lapins passent un bon moment à se toiletter, car ils aiment être propres. Vous devez alors nettoyer le clapier ou le box quotidiennement. De plus, ces mesures empêcheront votre animal d’attraper des acariens.

Par ailleurs, il faut être prêt à nettoyer constamment ses poils, car les lapins renouvellent souvent leur pelage.  Pour cela, il existe des brosses adaptées et des coiffeurs animaliers. Les lapins n’ont pas besoin de bains réguliers, mais leurs griffes doivent être régulièrement vérifiées.



[/ atomik -read -trop]

Les bienfaits d’avoir un lapin comme animal de compagnie

Vous savez maintenant quels sont les soins des lapins. Découvrez maintenant quels sont leurs bienfaits au sein de la famille.

Camaraderie

Ce sont des animaux très sociables, qui apprécient la compagnie des humains. Bien qu’ils soient exposés dès l’enfance à traiter avec les gens, ils seront plus confiants et aimants à l’âge adulte.

Relation avec les enfants

Les lapins ont une ossature fragile. Toujours avec la surveillance d’un adulte et un enseignement approfondi sur la façon de les traiter et de les manipuler, il est possible qu’un lien affectif particulier se crée entre les enfants et les lapins. Il est essentiel de soulever ces animaux avec précaution, de les soutenir avec les deux mains et sur les genoux.

Adaptabilité

Ces animaux s’adaptent facilement à leur espace au sein de la maison, qu’il soit petit ou grand. Cependant, il est important qu’ils aient suffisamment de mètres à leur disposition pour explorer, courir, faire de l’exercice et se sentir libre.

Personnalité

Les lapins ont généralement une forte personnalité, qui inclut des démonstrations à travers leur langage corporel. Avec de la persévérance, ils sont aptes à apprendre des habitudes, des routines et même quelques tours.

Nettoyage

S’ils disposent d’un endroit adapté pour se soulager, comme une litière, ils apprendront rapidement à s’y soulager. D’un autre côté, ils ne dégagent pas d’odeurs corporelles fortes, ce qui n’est pas le cas de leur urine, il est donc important de désinfecter leur espace fréquemment.

Solitude

Ce sont des animaux sociables qui ont besoin de contact avec les humains ou d’autres lapins, mais ils apprécient aussi la solitude à une juste mesure. Si vous laissez votre lapin seul pendant plus de deux heures, il est important qu’il ait des jouets et des activités qui l’occupent.

Les inconvénients d’avoir un lapin comme animal de compagnie

Bien entendu, avoir un lapin comme animal de compagnie amène aussi quelques revers, comme l’aspect économique. Vous devez prévoir un budget pour leur entretien. Cela inclut leur alimentation, les articles d’hygiène, les jouets et les visites chez le vétérinaire.

  • Désordre. Vous devez être prêt à ramasser les miettes et aliments qui peuvent être laissés sur leur chemin.
  • Anneaux de dentition. Les lapins présentent cette caractéristique par nature. Ils ont tendance à mordre toutes sortes de matériaux, tels que les tissus, les plastiques ou les câbles.
  • Chiens et chats. En général, ils ne s’entendent pas bien avec les chiens et les chats, qui les voient comme des proies ou des jouets. Cependant, s’ils se connaissent depuis leur plus jeune âge, il est possible qu’ils créent un lien.
  • Vie nocturne. Ce sont des animaux crépusculaires, c’est-à-dire qu’ils sont plus actifs à l’aube et au crépuscule.

Comment préparer la maison pour accueillir un lapin ?

Le plus important est de leur offrir un espace décent à s’approprier. Si possible, évitez les cages.

Dans le cas des clapiers, l’espace ouvert doit être quatre fois plus grand que la taille de l’animal. Il doit aussi y avoir un espace fermé sec et sombre où l’animal pourra se reposer. Le matériau idéal pour leur habitat est le bois. Vous devez leur fournir un matelas de foin permanent.

La nature du lapin doit être prise en compte. Ce sont des explorateurs libres. Pour cette raison, plus votre espace est grand, meilleure sera leur qualité de vie. En général, il faut les laisser sortir de tout espace clos pendant 4 ou 5 heures par jour.

Un autre aspect essentiel est de garder hors de leur portée les objets qui peuvent mordre et affecter leur santé, tels que certains câbles. Cela peut impliquer la réorganisation de certains secteurs de la maison.

Creuser est une autre activité qu’ils apprécient beaucoup, il faut donc faire attention aux tapis. Par ailleurs, il est recommandé qu’ils n’aient pas accès aux plantes d’intérieur, car ils ont tendance à les mordre. Certaines espèces, comme les tulipes, peuvent affecter leur santé.

Une petite fille avec un lapin comme animal de compagnie.
Les enfants peuvent avoir des lapins comme animaux de compagnie, mais il est préférable que ces derniers soient supervisés par un adulte.

Les rendez-vous chez le vétérinaire

Bien qu’ils ne nécessitent pas de rendez-vous fréquents, les contrôles doivent être effectués tous les six mois. À l’âge de six mois, il est possible de leur administrer un vaccin qui les protège des maladies.

Les aspects à vérifier régulièrement sont l’état de leur peau, de leur oreilles et de leur bouche. Chez les lapins, les dents sont généralement en développement constant, c’est pourquoi ils ont besoin de mordre tout le temps. Pour cela, il existe une variété de jouets et d’accessoires.

Dans tous les cas, si votre lapin présente des anomalies, telles que des larmoiements, des selles liquides ou une perte d’appétit, vous devriez consulter un vétérinaire. Il est recommandé de les castrer lorsqu’ils atteignent la maturité sexuelle, c’est-à-dire entre 4 et 6 mois.



Comment garder  un lapin de compagnie par temps chaud ?

Un aspect important est de prendre certaines mesures pour éviter que le lapin ne souffre lorsque l’environnement dépasse 30 degrés Celsius. Il est essentiel qu’ils ne soient pas exposés au soleil à des températures élevées. En revanche, s’il est dans le clapier, il doit être conservé à l’ombre, au frais et isolé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment aider votre enfant à surmonter la mort de son animal de compagnie ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment aider votre enfant à surmonter la mort de son animal de compagnie ?

Un animal de compagnie peut représenter beaucoup de choses pour un enfant, et il n'est pas facile pour lui d'en faire le deuil.



  • Ponce de León, Raquel, Guzmán, Gladys, Quesada, Maria E.,  Crecimiento y eficiencia alimentaria de cuatro razas de conejos. Revista Cubana de Ciencia Agrícola [Internet]. 2002;36(1):7-14. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=193018091002
  • Villa R., Rigoberto, and Jaime Hurtado V. “Evaluación Nutricional de Diferentes Ensilajes Para Alimentar Conejos.” Revista de Ciencias Agrícolas 33.2 (2016): 76. Disponible en: https://doi.org/10.22267/rcia.163302.54
  • Nieves Duilio, Terán Omar, Vivas Mayra, Arciniegas Gloria, González Carlos, Ly Julio. Comportamiento productivo de conejos alimentados con dietas basadas en follajes tropicales. Rev. Cient. (Maracaibo)  [Internet]. 2009  Mar [citado  2021  Sep  21] ;  19( 2 ): 173-180. Disponible en: http://ve.scielo.org/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0798-22592009000200011&lng=es
  • del Toro, Maidelys Iser, Martínez Aguilar, Y., Valdivié Navarro, M., Sánchez Chipres, D., Rosales Cortés, M.,  Comportamiento  productivo  y  características  de  la  canal  de conejos  alimentados  con  harina  de  Agave  tequilana. REDVET. Revista Electrónica de Veterinaria [Internet]. 2016;17(10):1-12. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=63647454008
  • López Sánchez, Marina, and Isidro Sierra Alfranca. “Razas y Poblaciones Autóctonas de Conejos Domésticos.” Archivos de Zootecnia 47.178 (1998): 467–471. Disponible en: https://redib.org/Record/oai_articulo1183867-stress-domestic-rabbits-a-review