Le pourpier : 10 propriétés de cette plante médicinale

· 9 mai 2018
Pour tirer le maximum d'avantages du pourpier, il est important de le récolter dans des zones exemptes de contamination.

Beaucoup considèrent le pourpier comme un super aliment. Ceci grâce à ses exceptionnelles valeurs nutritionnelles.

Découvrez dans cet article quelles sont les propriétés médicinales inconnues de cette plante sauvage. Dans la Grèce antique ou dans la médecine chinoise, le pourpier était déjà consommé pour ses propriétés diurétiques et laxatives, ainsi que pour purifier le corps.

Le pourpier, une soi-disant mauvaise herbe

Il y a encore quelques années, le pourpier (Portulaca oleracea) était surtout connu comme une mauvaise herbe, qui pousse n’importe où. Il peut même se développer dans une brèche de ciment sur le sol. Même les agriculteurs ne l’apprécient pas, car il peut endommager leurs cultures.

Cependant, cette plante à fleurs jaunes ou roses se distingue par sa grande résistance et ses excellentes valeurs nutritives. Il est considéré maintenant comme un super aliment abordable et accessible. Vous pouvez le manger comme n’importe quel autre légume. Et il peut vous aider à améliorer de nombreux problèmes de santé.

Vous aimerez sûrement : Comment soulager la toux grasse en utilisant cinq plantes médicinales

Les composés du pourpier

Remède naturel à base de pourpier

Le pourpier est riche en vitamines A et en vitamine C. Mais aussi en minéraux tels que le potassium, le magnésium, le calcium, le fer, le zinc et le sélénium, entre autres. C’est aussi l’une des plantes les plus riches en acides gras essentiels oméga-3, en particulier ses graines.

Cette plante contient également de bonnes quantités de mucilages (fibres), d’antioxydants flavonoïdes, de phytoestrogènes. Ainsi que des acides organiques tels que l’acide citrique ou l’acide malique. Autre particularité, ses composés incluent de la mélatonine, l’hormone qui régule le sommeil et l’éveil.

Avantages pour la santé

Ci-dessous, nous mettons en évidence 10 propriétés très bénéfiques du pourpier pour la santé :

  • Anti-inflammatoire : Il possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires grâce aux mucilages. Aux acides gras oméga 3 et à sa richesse en minéraux. De cette façon, vous pouvez traiter différents types de douleurs et d’inconfort. En particulier ceux qui affectent les systèmes urinaire et digestif.
  • Antioxydant : Peu de plantes sont aussi riches en antioxydants que le pourpier. Les vitamines C et E, les flavonoïdes, les alcaloïdes, les alcaloïdes, les bêta-carotènes ou le glutathion vous aident à combattre les radicaux libres et à prévenir le vieillissement.
  • Nutritif : Sa richesse en nutriments, ainsi que sa haute teneur en oméga 3, en font une plante qui vous nourrit en profondeur de l’intérieur. Cela améliore la santé de la peau, des cheveux, des ongles, des articulations, etc.
  • Antiseptique : Il a des propriétés antimicrobiennes très efficaces.
  • Cardiovasculaire : Les acides essentiels oméga-3 ont aussi la vertu d’améliorer la santé cardiovasculaire. Ces nutriments améliorent la circulation, régulent la tension artérielle, préviennent les arythmies, etc.
  • Digestif : Grâce à son contenu en mucilages, le pourpier produit un effet émollient dans notre organisme. C’est-à-dire qu’il calme et adoucit notre système digestif et nos voies urinaires. il permet ainsi d’éviter les pathologies les plus fréquentes. Il combat également la constipation grâce à sa haute teneur en fibres et prévient les parasites intestinaux.
  • Diurétique : Il agit comme un excellent remède naturel pour éliminer l’excès de liquides que nous retenons dans notre corps. De cette façon, vous combattez le gonflement et le surpoids.
  • Anti-ulcère : Les mucilages du pourpier protègent également les parois des organes. Et prévient la gastrite et les ulcères qui apparaissent dans le tube digestif.
  • Fébrifuge : Il réduit naturellement la fièvre.
  • Hypoglycémique : Le pourpier aide à baisser naturellement les niveaux de sucre dans le sang. De cette façon, vous pouvez prévenir des troubles tels que le diabète, l’obésité ou la résistance à l’insuline.

Venez découvrir : Sept plantes médicinales pour dire adieu au stress

Comment le manger ?

comment manger le pourpier

Bien que le pourpier soit un super aliment, il n’est pas encore classé comme remède courant pour tous ces troubles. Par conséquent, bien que de plus en plus de recherches soient effectuées, il est difficile de le trouver dans des préparations.

Nous vous recommandons donc de le cultiver ou de le recueillir dans des endroits exempts de contamination. Et de le consommer comme un légume. Tout comme vous le feriez avec du cresson ou des épinards, vous pouvez le cuisiner en sautés, dans des salades, des soupes, des crèmes ou des ragoûts.

Grâce à son contenu en mucilages, qui ont une texture gélatineuse, avec le pourpier vous pouvez ajouter de l’onctuosité à vos crèmes. Cela vous évitera d’ajouter d’autres ingrédients moins sains comme de la crème ou du fromage.